13 trucs pour un vendredi 13

13 décembre 2019

13 trucs pour un vendredi 13
13 décembre 2019

désolé le 13 je perds mes idées, surtout si c’est un vendredi ! et de plus si c’est le deuxiéme de l’année.


L’esprit des temps

8 décembre 2019

Que penser lorsqu’un artiste David Datuna vient au musée devorer une oeuvre d’art [intitulée Comedian] de l’artiste italien Maurizio Cattelan, en l’occurence une simple banane scotchée au mur et qui a été vendue pour la fabuleuse somme de 120,000$.
Datuna y voit une « performance artistique » qu’il intitule Hungry Artist.

Datuna a t’il saccagé une oeuvre de 120,000 $, ou tout simplement mangé une banane de 120 cents ?

Cette anecdote est symbolique de notre époque decadente, car si il y a quelqu’un qui est pret à payer 120,000 dollars pour une banane c’est qu’il a trop, vraiment trop d’argent et qu’il ne sait pas quoi en faire, il fait parti des 1% dont la richesse est equivalente à 50% des terriens.
C’est ainsi que tout est gonflé aujourd’hui, aux extremes valeurs boursiéres que ce soit Apple, Google, Facebook ou la banque du coin. Extreme qui en un rien peut se retrouver comme n’ayant aucune valeur réelle, tout comme cette oeuvre devenue en quelques secondes une peau de banane.

La morale de cette histoire, à mon avis est qu’elle anticipe sur l’avenir virtuel qui nous attend, on peut appeller cela une bulle ou une peau de banane! On finira tous par glisser sur cette peau de banane.


Merkel à Auschwitz

6 décembre 2019

Bientot Angela Merkel quittera la scéne politique, chanceliére allemande depuis prés de 15 ans, Madame Europe se devait de visiter le camp de concentration où plus d’un million de Juifs furent réduis en cendres par ses concitoyens.

 

«Se souvenir des crimes, nommer leurs auteurs et rendre aux victimes un hommage digne, c’est une responsabilité qui ne s’arrête jamais. Ce n’est pas négociable. Et c’est inséparable de notre pays. Être conscient de cette responsabilité est une part de notre identité nationale » Angela Merkel

 

German Chancellor Angela Merkel and Polish Prime Minister Mateusz Morawiecki visit the Auschwitz-Birkenau memorial and museum


Chute libre …….vers les élections 2020

6 décembre 2019


Olmert sur ……  le Likud, Bibi, Poutine et le nucléaire iranien.

30 novembre 2019

En cette période d’impasse politique en Israel, oū une personne -Bibi- bloque tout pour échapper à la prison, il est interessant d’écouter son predecesseur l’ancien premier ministre Ehud Olmert qui aussitot accusé de corruption a demissionné et s’est presenté devant les juges.
On connait la suite et aujourd’hui sorti de prison il évoque, compare, analyse …….

Il n’y a pas de lien entre le Likoud d’aujourd’hui et le parti qui était autrefois. C’est un vol de nom. Ce n’est pas le Likud de Begin, ni celui de Shamir ou d’Eric Sharon, mais un parti populiste, violent, jaloux, obstiné et intolérant, d’un bas niveau de valeurs et dans la culture du discours. Selon les termes employés par Bibi et son incitation à la discorde, Menachem Begin serait également considéré comme un traître.« 

Poutine fait rouler Bibi sur son petit doigt, faisant de lui un cirque. En quoi Poutine a t-il aidé Bibi? Quel genre de relation a-t-il avec Bibi? Écoutez-moi bien, je connais bien Poutine, j’ai de bonnes relations avec lui et je suis resté en contact avec lui même après avoir cessé d’être Premier ministre. J’ai même été invité personnellement chez lui, lors de ma visite en Russie il y a quelques années. Poutine ne manque pas une occasion de mentionner qu’il se soucie des intérêts de la Russie. Au prix de ces préoccupations, il permet à Bibi de se rendre à Moscou une fois tous les trois mois, de se plier en quatre et de plaider devant lui pour que les Iraniens ne fassent pas ceci ou cela. “

ehud-olmert-014800x392.20191127t102648

Le résultat est qu’aujourd’hui les Russes sont le seul facteur susceptible d’affecter le système d’équilibres, et qui peuvent correspondre à nos intérêts. Si les Russes le voulait, les Iraniens n’auraient pas déboulé de Syrie ? La plus grande défaillance sécuritaire d’Israël depuis la guerre de Kippour a été la consolidation de l’Iran en Syrie. Alors que le gouvernement Netanyahou était occupé à organiser le monde pour démolir l’Iran et Téhéran, ils ont pénétré sous notre radar en Syrie, tout près de notre chambre à coucher. « 

Et que dire de la menace nucléaire iranienne?
Quel nucléaire? Ont-ils du nucléaire ? Ils l’ont dit … alors qu’ils le disent ! Il n’a pas encore été prouvé qu’un discours excessif est une garantie de quelque chose
. »


La tragedie du jour: inédite par sa violence et sa rapidité

24 novembre 2019

Sans Internet, la contestation en Iran a été matée par le régime, dans le sang, la terreur et sans témoin.

kianoush_2019-11-19-0991

 
 

 
 

——————————————————————————-
PS: Une petite remarque: le silence, l’inaction, l’impotence de l’Occident.


Les mots du jour: « corruption », « fraude » et « abus de confiance »

22 novembre 2019

Nétanyahou, le grand Bibi qui depuis belle lurette – on ne sait exactement combien – dirige Israel est mis en examen: Medinat* Israel contre Benyamin Nétanyahou, mais Bibi ne peut accepter la sentence et transforme l’accusation en: Bibi contre Medinat* Israel.

Les policiers, les avocats, les procureurs sont selon lui, tous des menteurs, des tricheurs qui ont formentés un coup d’Etat, un putch contre lui.
L’accusion est grave , Bibi se place comme citoyen au dela de tout soupçon, il n’est pas comme vous et moi egal devant les lois, il n’hesite pas à diviser le pays, il est pret à faire flamber le pays en montant des citoyens contre des citoyens. C’est grave car Bibi ne considére que son interet personnel et ne fait nullement preuve de responsabilité civile et gouvernementale.
Au lieu de se présenter devant les juges et essayer de prouver son innocence, voiçi qu’il accuse les juges de corrompus !

file_0

« Les prophètes sont les plus ardents des croyants : ils croient en eux. » Louis Dumur

Bibi on ne peut lui refuser cela est ou a été un CALIBRE, un homme doué, super-intelligent, un prophéte presque mais…. le pouvoir corrompt et Bibi est tombé dans son propre piége: corrompre les medias pour mieux gouverner.
En Israel on peut etre réelu indefiniment contrairement aux systemes americain ou français limité à deux mandats, et le chef du gouvernement finit par se sentir prince, roi, empereur, puis meme …. prophéte.

Bref, malgré ces manipulations le roi Bibi est en agonie, on ne sait combien de temps cette agonie durera mais nous sommes vers la fin du régne Bibi.

PS: * Medinat Israel c-a-d l’Etat d’Israel