La citation du jour: Achtung frontière

15 mai 2018

« Le Hamas a poussé les masses palestiniennes à franchir la frontière et les Israéliens ont défendu la frontière »

Louis Aliot, député

Israel a défendu sa frontière.
Si une meute de 40,000 personnes fonçaient sur la frontiére franço-suisse ou sur la frontière canado-américaine ou sur la frontiére russo-suédoise, que feraient à votre avis les soldats suisses, français, canadiens, américains, suédois ou russes ?

image

En ce qui me concerne je n’ai jamais envisagé de traverser une frontière sans obtenir au préalable l’accord du garde-frontière, vous aussi je suppose.
Une frontière par definition c’est fait pour être défendue, sinon on aurait pas besoin de frontière. Les frontières internationales sont un concept du droit international qui défend leur intangibilité; elles ne peuvent être modifiées que par un accord entre les États.

PS: Peut-être que la France devrait instaurer un jour sans frontière, disons le 14 mai et ce jour là chacun sur terre serait autorisé à passer librement la frontière française. Bonne idée …..

mais

PS2: « En France nous commençons à subir, dans nos rues et dans nos villes, les mêmes modes opératoires de terrorisme que les Israéliens subissent depuis déjà longtemps sur leur territoire »
a ajouté le député.

Publicités

Les 7 mercenaires ou la géopolitique en 2018

12 mai 2018

On se souvient tous du film « Les 7 mercenaires », film d’action où ces aventuriers veulent éradiquer le mal et sauver les habitants d’un petit village du Mexique
Comme dans le film de 1960, on retrouve en 2018 nos 7 aventuriers « politiciens » qui veulent changer le monde et éradiquer les « mauvais » du petit village planétaire.

seven-1

Les noms ont tout simplement changés, remplaçons Yul Bruner, Steve McQueen, Charles Bronson, Eli Wallach, James Coburn , Horst Buchholz et Rauber Vaughn par Donald Trump, Bibi, Poutine, Khamenai, le roi Mohammad Bin Salman, Macron, et Xi Jinping.

Avec ces nouveaux mercenaires on retrouve les principales religions, la majorité de la population mondiale, les grandes civilisations de l’histoire (hébraique, arabe, perse, chrétienne et chinoise) et ce dans un monde en ébulition et en évolution.

Il n’y a pas de camps parmi nos mercenaires mais des interets qui convergent et parfois divergent selon les circonstances.

Donald Trump a choisi de resserrer l’alliance des États-Unis avec l’Arabie Saoudite qui, pourtant, depuis quelque cinquante années n’a cessé de répandre, de l’Afrique subsaharienne à l’Indonésie, un wahhabisme propice à l’éclosion du jihadisme.

L’occasion est excellente pour Bibi, par ailleurs mis en cause par une série d’accusations de corruption, de reprendre la main, en se présentant dans cette conjoncture comme le recours ultime garantissant la sécurité d’Israël.

Le monde arabe sunnite qui craint la montée des ayatollah se joint à Israel et pointe aujourd’hui les palestiniens qui refusent tout accord de paix depuis 50 ans.

Poutine tire les cordes en Syrie, ami ou allié ou defendeur des syriens, des perses et de Bibi. Preuve que l’ami de mon ennemi n’est pas forcement mon ennemi. Poutine veut être reconnu et pour cela tous les moyens sont legitimes.

Les ayatollah perses devenus expansionnistes, veritables marchands de tapis, qui ont su monter le ton et le prix avec Obama et qui s’apercoivent qu’avec Trump tout a changé, remis à leur veritable dimension ils recherchent un nouvel accord sur le nucléaire en urgence.

Les Européens prisonniers de leurs propres accords de Bruxelles, sous tutelle américaine, inondés par les migrants africains, qui s’éssouflent de plus en plus sur l’echiquier mondial.

La Chine avec son président à vie, va permettre un accord historique americano-nord coréen qui laisse presager un élan économique du continent en Asie du sud-est.

De tout ce meli-melo surgiront les prémices d’un nouveau monde pour le XXI iéme siécle, pour le meilleur et pour le pire, guerres ou paix, consolidation ou faillite des systemes financiers, plus de democratie ou de totalitarisme: la raison du plus fort est et restera toujours la meilleure.


PS: le Loup et l’Agneau , les fables de la Fontaine
La raison du plus fort est toujours la meilleure:


Nous l’allons montrer tout à l’heure.
Un Agneau se désaltérait

Sans le courant d’une onde pure.

Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,

Et que la faim en ces lieux attirait.

« Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage? »

Dit cet animal plein de rage:

Tu seras châtié de ta témérité.

— Sire, répond l’Agneau, que Votre Majesté

Ne se mette pas en colère;

Mais plutôt qu’elle considère

Que je me vas désaltérant

Dans le courant,

Plus de vingt pas au-dessous d’Elle;

Et que par conséquent, en aucune façon

Je ne puis troubler sa boisson.

— Tu la troubles, reprit cette bête cruelle;

Et je sais que de moi tu médis l’an passé.

— Comment l’aurais-je fait si je n’étais pas né?

Reprit l’Agneau; je tette encor ma mère.

— Si ce n’est toi, c’est donc ton frère.

— Je n’en ai point.
— C’est donc quelqu’un des tiens;

Car vous ne m’épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.

On me l’a dit: il faut que je me venge.
« 
Là-dessus, au fond des forêts

Le Loup l’emporte, et puis le mange,

Sans une autre forme de procès.


L’homme aux yeux bleus

13 avril 2018

L’homme aux yeux bleus c’est Poutine ! ce regard bleu qui lui sert tantôt à séduire, tantôt à inquiéter. Tel est le dirigeant russe, froid et déterminé, qui donne l’impression qu’il est imprévisible.

Mais, entre Etats la réalité ce sont des rapports de force. Poutine a toujours eu la volonté de chercher un compromis mais d’abord et toujours il établit un rapport de force.

« C’est un homme tout en muscle et en mystère, aussi chaleureux et attentif qu’il peut être glacial et brutal, opposant toujours à son interlocuteur ce regard bleu qui lui sert tantôt à séduire, tantôt à inquiéter, expansif dans ses éclats de rires et cynique dans ses raisonnements, prononçant d’une voix placide les mots les plus acides. »
Hollande sur Poutine dans « les coulisses du pouvoir »

« Il s’accommode de l’Europe dès lors qu’elle est faible et divisée. Il joue avec les uns, usant de l’arme économique et énergétique et avec les autres en plaçant ses armées aux frontières. Il respecte la force, dont celle des Etats-Unis, mais il a montré qu’il ne répugnait pas à employer tous les moyens, y compris les plus indicibles. »

Profitant de l’impotent Obama, Poutine a tout investi militairement et diplomatiquement en Syrie. bases militaires,bases aériennes, bases navales, il veut en faire la fer de lance de la nouvelle Russie.
Il semblerait que l’attaque au gaz d’Assad est un test de Poutine à l’Occident: Même aprés Obama rien de changé vous êtes encore des incapables.

D’un coté, si il y a un homme qui influe le plus sur Terre c’est bien l’autoritaire Poutine. De l’autre, si l’on cherche qui est en 2018 le dirigeant du monde démocratique, on ne trouve malheureusement aucun nom.

En Syrie se joue donc un nouveau rapport de force.
Si l’Occident flechit on risque de voir comme consequence des frictions militaires aeriennes entre Poutine/Goliath et Israel/David.


De la Démocratie à la Stochastocratie ou de Sarko à Bibi

6 avril 2018

Dernieres heures de liberté pour l’ex-président brésilien Lula en route pour la prison. En Corée du Sud, la presidente Park Guen Hye vient d’être condamnée à 24 ans de prison pour avoir reçu des pots de vins du géant Samsung

Ehud Olmert, Moshé Katsav (Israel), Alfonso Portillo et Otto Pérez Molina (Guatemala), José Socrates (Portugal), Alberto Fujimori (Péru), Karim Wade (Senegal), le fameux Silvio Berloscuni (Italie), tous ces politiciens du XXI iéme siecle font ou ont fait de la prison.

Ajoutons ceux qui attendent leur jugement avec en tête Sarko et Bibi, les rois/reines/princes qui échappent de justesse vu leur statut, les despotes genre Erdouan ou Poutine qui sont au dessus des lois.
Et voici le panorama de nos élus qui s’imaginent au-dessus des lois simplement parce qu’ils ont étè élu démocratiquement, tous au service du fric, tous à la recherche du fric, tous qui ne songent qu’à recevoir des pots de vin, alors ne nous demandons pas pourquoi le monde va mal, pourquoi les Etats vont à la derive, pourquoi notre monde est pollué .
Nous elisons des caméléons. Beaux parleurs ils nous font entendre ce qui nous plait tel le renard au corbeau dans les fables de la Fontaine, et une fois leur fromage obtenu ils courent vers d’autres horizons pour se remplir les poches et pouvoir se payer non seulement de meilleurs fromages mais plutot des usines à fromages !

Et bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
À ces mots, le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : Mon bon Monsieur….

biblidpoe_001i01

Heureusement que souvent (mais pas toujours) Justice est faite mais les degats collateraux que l’humanité paye sont énormes et irreparables.
L’élection democratique dit-on, reste le moins mauvais des systemes, vrai, mais ne vaudrait-il pas mieux tirer au sort nos elus comme le faisaient les romains.
Une machine désignera au hasard un citoyen lambda qui deviendra le chef suprême: le Stochastocrate.
Le mot est forgé sur les racines grecques kratein (gouverner) et stokhastikos (aléatoire).
Vous conviendrez que Tintin ou monsieur Dupond au pouvoir feraient moins de degats qu’un Sarko ou un Bibi !


Tsunami américain politique d’intensité 6 attendu

30 janvier 2018

Un tsunami américain se prépare avec le FBI dans son viseur.

Depuis la revelation comment le candidat Trump avait été surveillé en utilisant le dossier Steele. Dossier payé par Hillary Clinton via un bureau d’avocat à FusionGPS. Le fameux dossier avec les prostituées russes….

aaeaaqaaaaaaaaqxaaaajgi0zmm0yjziltqzzmqtndvhzs04y2rjltc4zgy0zwm1nzdkyq

Puis la tres prochaine publication d’un mémo confidentiel qui prouvera que le FBI est politisé et au service d’Hillary Clinton et que tout a étè orchestré pour nuire au candidat Trump puis au président Trump. Ce n’est rien de moins qu’un coup d’Etat que le FBI a voulu realiser.

Le memo:
Ce memo de Nunes reproche notamment au FBI et au ministère de la Justice la façon dont ils ont agi pour obtenir auprès d’un juge de la cour secrète FISA un mandat permettant la mise sous surveillance de Carter Page, ancien conseiller de la campagne de Donald Trump soupçonné d’être un espion à la solde de la Russie.
Le mémo soutient que le FBI n’a pas dévoilé au juge que sa requête s’appuyait sur un dossier rédigé par l’ancien espion britannique Christopher Steele sur Donald Trump et financé en partie par l’équipe de campagne d’Hillary Clinton

.

Tout est donc politisé le FBI, la CIA, la NSA et tous les gens qui ont trempé dans cette affaire et dans celle qui suit (la tentative de coup d’État contre un Président légitimement élu) vont tomber. Ceux qui les ont corrompus vont tomber aussi. Et les democrates vont reagir ….

C’est dire si ce n’est pas moins qu’un tsounami politique d’intensité 6 qui va traverser l’Amerique ces prochaines semaines.
Reste à esperer que ces tetes qui vont tomber ne feront pas tomber les bourses et les banques car alors ce tsunami risque de se generaliser en catastrophe financiere mondiale.

PS: le Senat demande des comptes au parti democrate et à toute une liste de personnes reliées à Fusion et ce n’est pas une petite liste !

« 12. For the period from March 2016 through January 2017, please provide all communications to, from, copying, or relating to: Fusion GPS; Bean LLC; Glenn Simpson; Mary Jacoby; Peter Fritsch; Tom Catan; Jason Felch; Neil King; David Michaels; Taylor Sears; Patrick Corcoran; Laura Sego; Jay Bagwell; Erica Castro; Nellie Ohr; Rinat Akhmetshin; Ed Lieberman; Edward Baumgartner; Orbis Business Intelligence Limited; Orbis Business International Limited.; Walsingham Training Limited; Walsingham Partners Limited; Christopher Steele; Christopher Burrows; Sir Andrew Wood, Paul Hauser;4 Oleg Deripaska; Cody Shearer; Sidney Blumenthal; Jon Winer;5 Kathleen Kavalec; Victoria Nuland; Daniel Jones;6 Bruce Ohr; Peter Strzok; Andrew McCabe; James Baker;7 Sally Yates; Loretta Lynch; John Brennan »

Source:
https://www.judiciary.senate.gov/imo/media/doc/2018-01-25%20CEG%20LG%20to%20DNC%20(Steele%20Dossier).pdf


6 jours en juin

1 juin 2017

Il y a 50 ans la guerre des six jours.

Il y a 50 ans, la guerre des six jours de 1967 marquait tout d’abord par sa rapidité, guerre surprise, guerre èclair, guerre du lundi alors que l’on s ‘attendait à une ouverture des hostilités le dimanche, debut des hostilités à 9h alors que l’on s’attendait à cinq heures du matin. 6 jours et tout était reglé d’un point de vue victoire militaire d’Israel sur les pays arabes environnants. Une victoire écrasante qui a stupéfié le monde, les experts militaires n’en revenaient pas mais depuis dans le monde il n’y a plus de guerre express, il y a des combats qui s’éternisent.

Victoire donc en 1967, mais 50 ans aprés rien n’est réglé entre Israel et les Palestiniens sous sa tutelle. Les extremistes-religieux-messianiques des 2 camps ont tout fait pour saborder tout espoir de reglement.

Victoire donc en 1967, defaite donc en 2017.
Car dans l’histoire du monde toute victoire passe inevitablement par des pourpalers et solutions entre les partis impliqués dans la guerre. 50 années et toujours dans l’impasse. La guerre des 6 jours n’est donc pas encore terminée. Terrible…..

image

Et en souvenir, lundi 5 juin 1967 à 11h notre directeur du lycée nous demande de rentrer à la maison, la guerre a éclaté, les arabes crient à la victoire et Casablanca risque de flamber, vaut mieux se refugier. C’est ce refuge que je trouverais en France à Strasbourg puis en Israel. Aujourd’hui plus de refuge en France pour un Juif nord-africain ou Juif tout court. Ca aussi c’est un changement. Terrible …..


Coup d’Etat chez l’oncle Sam

20 mai 2017

Trump n’a pas eu le temps de monter dans l’Air Force One en direction de l’Arabie Saoudite et d’Israel que l’on on a eu droit à une pluie d’annonces et de fuites à propos de l’enquête sur la Russie. Une overdose d’infos, de fuites, de faire-croire, de mensonges. Tout est conçu et calculer pour delegitimer Trump et faire accepter à l’opinion publique une éventuelle destitution. Pour cela il faut un ennemi et Poutine est le candidat idéal, la Russie doit faire peur comme à l’époque de l’URSS ainsi les moutons de panurge – que nous sommes -suivront.
Car aujourd’hui au pays de l’oncle Sam celui qui dirige ce n’est plus le President, ni le Senat mais la CIA, le FBI, la NSA et autres services d’espionnages qui sont des organismes au « dessus de tout soupçon » qui se permettent tout, ce qui est bien ou bon pour chaque citoyen, ses vaccins, ses secrets sur Google ou Facebook, ses historiques.
Et si ces moutons de Panurge ont eu la mauvaise idèe d’élire Trump, eux se chargeront de trouver des charges pour le destituer puisque le tuer comme Kennedy est plutot compliqué. Trump derange les tycoons, la presse, les elites. On l’assomme de fausses accusations sur la Russie , de fuites sans preuves, souvent c’est du vent mais suivant le principe bien connu

ob_fba93e_1031331476


«Calomnions ! Calomnions ! Il en restera toujours quelque chose»

Aujourd’hui les gens ne savent plus ce qui est vrai de ce qui est faux

Il suffit d’accuser dans les réseaux sociaux, les gens n’ont pas le temps de vérifier et ils vont donc se ranger à l’opinion majoritaire, celle que CNN , CBS ou ABC, le NY TIME ou le WASHINGTON Post vehiculent.
Tout cela a un nom: COUP D’ETAT !!

gettyimages-56667887-feature-hero