Le syndrome de la semaine ou le syndrome de la bedaine.

17 mars 2010

Ces dernières semaines un mot revient à la mode dans les médias: la bedaine. Un chiffre magique ou plutôt deux lui sont reliés, 80 pour les femmes, 94 pour les hommes. De quoi s’agit-il ?

Bedaine par définition c’est un gros ventre rebondi.
Avoir de la bedaine c’est donc avoir du ventre, ou plutôt avoir une accumulation de graisse autour et sur le ventre.
Le syndrome métabolique (syndrome de la bedaine) est un syndrome, c’est-à-dire une association d’anomalies. Celles-çi sont liées à la présence d’un excès de graisse à l’intérieur du ventre (graisse viscérale)

Comment déterminer son « trop » de graisse ?
Avoir trop de graisse dans le ventre, cela peut s’évaluer approximativement par la mesure du tour de taille.
On parle de tour de taille déjà élevé au delà de 80 cm chez la femme et 94 cm chez l’homme. C’est très élevé au delà de 88 cm (femme) et 102 cm (homme).

Donc si vous avez un tour de taille de plus de 80 cm (femmes) ou 94 cm (hommes), je vous conseillerais l’ouvrage du Dr Boris Hansel : « Surveillez votre ventre : attention au syndrome de la bedaine.

L’objectif n’est pas de maigrir à tout prix, mais de changer progressivement ses habitudes de vie ( par exemple s’habituer a consommer des laitages uniquement de moins de 5% de gras, réduire le sucre dans son café ect..) C’est ainsi que l’on peut lutter contre le syndrome métabolique, éviter ses complications et conserver le plus longtemps possible la meilleure qualité de vie.
Evidement le tout avec un peu de sport et le tour (de taille) est joué.

Publicités

Les bombes au phosphore ou les guerres entre marchands d’armes

13 janvier 2009

  Dans son bulletin du 12/1/2009,  France2 a publie « la bombe controversée »   sur  la bombe au phosphore.  Dans quel but ?  

Tout d’abord rappelons qu’une munition au phosphore blanc produit à la fois une vive lumière et un fort dégagement de fumée blanche, lors de sa combustion. Elle est donc utilisée pour éclairer (de nuit ou pour marquer une cible de jour) et surtout pour créer un rideau de fumée, servant à masquer les troupes amies. C’est une arme classique qui  n’est pas interdite par la législation internationale. L ‘organisation humanitaire Human Rights Watch  reconnait d’ailleurs dans son communiqué que cet usage est « toléré en principe selon le droit humanitaire international »  

bombe-au-phosphore

bombe-au-phosphore

 Un protocole de 1983  interdit leur emploi contre les civils tout en reglementant celui contre les cibles militaires. Ce protocole, comme tous les traités de désarmement, n’engage que les 93 pays qui l’ont signé. Or Israel ne l’a pas fait. Israël  n’est donc pas engagé juridiquement par un texte qu’il n’a pas signé. Israel n’est pas seul dans ce cas : les Etats-Unis n’ont pas signé ce protocole, pas plus que la quasi-totalité des pays arabes ou musulmans (Algérie, Egypte, Iran, Syrie…). La France l’a signé en 2002, avec toutefois des précisions.

 

Or, on sait qu’après chaque guerre, les généraux et spécialistes d’armements se ruent pour vendre et acheter les nouveaux produits. Ce phosphore est donc très convoité, c’est la nouveauté 2009 . Il s’agit donc  pour la France qui a signé l’accord de ne pas perdre des contrats au détriment d’Israël.  Et là,  France2 intervient pour le stigmatiser par un document  qui alimente  la controverse et,  dans un hôpital de  Gaza le  Dr Nafez Abu Rich est interviewé:    » ça pourrait être des bombes au …phosphore »   dit il.     Trop simple, sans analyses, sans preuves!! 

 

Paris demande donc  à Jerusalem de ne plus utiliser ces munitions, ces mêmes bombes que les Américains ont lancé en Irak, lors de la bataille de Fallouja, en novembre 2004, contre les forces rebelles . Ces mêmes bombes massivement utilisé   sur Cherbourg en 1944.     

D’ailleurs  si Tsahal  avait délibérément employé ces bombes au phosphores , tout flamberait a Gaza ,  Gaza serait un brasier.  C’est un specialiste de la question Jean-Dominique Merchet, journaliste à Libération qui le dit – écoutons le

Conclusion:  il s’agit d’une guerre entre marchands d’armes.  Les tiennes devraient être interdites dit la  France,  les miennes  sont moins nocives……..  comme si les armes savaient faire autre chose que tuer.


100 ans et un jour – Claude Levi-Strauss

29 novembre 2008

Il faut voir les suites de ce film – il y a 7 morceaux -, pour mieux entrevoir la vie et les méthodes de Claude Levi Strauss, son parcours, sa logique scientifique, son doute de chercheur, et sa philosophie sur les mythes fondateurs et enfin sa vision ‘pessimiste’ et ‘subjective’ mais plutot vraie sur l’avenir: « léguons nous un monde meilleur a nos enfants ? ».

A voir pour mieux cerner le XXieme siecle.

En 1935 au Bresil, CLS a etudie les indiens Bororos, puis en 38 les nambikwara: Societe humaine minimale reduite a sa plus simple expression.
Ce ne sont pas des Primitifs, mais par l’effondrement et le heurt avec la civilisation , c’est une societe mutilée et ébranlée et qu’il decrira dans Tristes Tropiques.

Ensuite refugie a New-York, (echappant ainsi aux nazis) , il passe a la linguistique structurale: les sons ne servent qu’a distinguer des significations. Ce qui est important c’est la relation (entre eux) et non les sons ==> STRUCTURE.

Il en est de meme dans la société : il y a des institutions et c’est les relations entre elles qui ont un caractere inconscient qui sont importantes.

Et a CLS de poser le problème: « Etudions nous les phenomene eux memes ou la maniere dont ils nous apparaissent ou l’interpretation que nous donnons a nous mêmes de ces phénomènes »?.


Claude Levi Strauss

28 novembre 2008

Levi-Strauss a aujourd’hui 100 ans.
Percevoir et comprendre l’ethnologue, l’ecrivain, le philosophe , le structuralisme, pas facile du moins pour moi.
CLS est l’intellectuel d’un siecle entier, le XXeme évidemment.

S’apercevoir que les « sauvages » ce ne sont pas ces groupuscules qui vivaient encore en Amazonie en 1930, mais que c’est nous aussi.

 » Le monde a commencé sans l’homme, et il s’achèvera sans lui. » (Tristes Tropiques)

A notre rythme actuel – pollution, nucleaire, terrorisme, surpopulation, egoisme, fanatisme et famine – sa citation pessimiste de 1955 me laisse dubitatif.

J’ai beaucoup d’admiration pour CLS. Une chose cependant me déçoit chez lui, c’est son identité juive qu’il a non reniee mais du moins mise a l’écart. Son grand père était rabbin, son arrière grand père le compositeur Strauss. Lui même ayant échappé aux nazis par chance.

Cet ethnologue a t’il, peut-etre, voulu montrer que ce qui compte, c’est l’homme mis a nu. La religion n’est qu’un effet du hasard, un besoin de l’ame et un paravent qui viennent ensuite.

Cet article a ete publie au depart sur darnna.com


Foi croyance et religion

27 novembre 2008

Il y a la foi, il ya la croyance et il y a la religion.
La foi c’est la conviction que Dieu existe.
La croyance, c’est la confiance faite aux textes ou aux paroles qui fondent cette Revelation.
La religion, c’est le lien qui relie ceux qui sont d’accord sur les interpretations de ces textes.
autrement dit, toute Revelation se degrade en croyance et s’organise en religion.
Au debut on est hors du temps.Dans l’Absolu tt est lumiere ensuite on est l’Histoire, et c’est la que tt devient relatif, donc obscur.

PS: J ‘ai retrouve cette note dont la source m’est inconnue mais ce soir avec l’horreur des attentats de Bombay revendiques par des Moudjadihin cela me revient. Pourquoi avons nous besoin des religions si elles poussent a plus d’intolerance ? Non les religions ne poussent pas, c’est l’homme qui les manipule.


Comment faire du neuf avec de l’ancien

25 novembre 2008

Le président élu Obama a beau avoir fait du changement son principal argument de campagne, sa nouvelle équipe gouvernementale rassemble, pour l’essentiel, des vétérans de l’ère Clinton.


Le probleme n’est pas « un autre president pour une autre politique » mais
« un nouveau president pour la meme politique que l’ancien n’a plus assez de credit pour mener » (BHL/American Vertigo).


La moutarde me monte au nez

22 novembre 2008

Il n’y a de moutarde que de Dijon.
Sur les anciens pots il était inscrit : « Moutarde extra-fine de A Bizouard – Successeur de Naigeon et Fremiet – Maison fondée en 1756 à Dijon ».
Ceux qui ont tenté l’expérience d’avaler une cuillère à soupe de moutarde forte ont une petite idée de l’image contenue dans cette expression: cela irrite très fortement les muqueuses nasales.

moutarde

Si aujourd’hui Amora ferme son usine a Dijon, c’est que les crise des subprimes, de la finance, de la bourse, de l’automobile ont atteint un nouveau point culminant et que le pire est – peut être et malheureusement – a venir.
Les bourses du monde ont chuté de prés de 50% en 2008. Le monde est bel et bien en crise, la moutarde nous monte au nez !