L’empathie enseignée aux petits enfants

29 septembre 2019

5d8389372300001c0557c4a3

Voila une bonne idée pour nos petits enfants et c’est à nous de la leur faire developper. J’ai du boulot pour 5780 !
….. et merci Elise Gravel, la montréalaise.


Ce soir je vais voir Madeleine

29 septembre 2019

Ce soir je vais voir Madeleine
Je lui amenerai un cadeau,
un cadeau oui mais quel cadeau,
un livre, mais Madeleine les collectionne
un vin oui, mais sa cave est incomparable,
un chale, mais elle en a de toutes les couleurs,
Pourquoi pas des bonbons car comme dirait Brel
Je vous ai apporté des bonbons
Parce que les fleurs c’est périssable
Puis les bonbons c’est tellement bon
,

Mais Madeleine a un taux de glycémie plutot tendencieux,
quant aux fleurs, z’avez pas vu son jardin secret,
des roses, des liluims, des arums, c’est plein d’aromes.

Madeleine, je sais qu’elle aime tout de A à Z,
les Animaux, le Bricolage, le Cinema, la Decoration…. , le Zen
Madeleine, je sais qu’elle a presque tout de Z à A,
un Zebre, un Yuca, un Xylophone,….. un Accordeon

Elle aime tout, elle a presque tout,
Ou suis-je donc ?

Ce soir je n’irais pas voir Madeleine,
car je n’ai rien trouvé à lui apporter !

PS: au siécle de la surabondance rechercher le cadeau ultime
qui fera plaisir au destinataire est une punition.
les gens ont tout et en surplus, ils ne manquent de rien,
n’ont plus la place où storer votre cadeau, et puis se mentent
en essayant de vous faire croire que vous avez reussi à trouver
exactement ce qui leur fallait.
conclusion, n’apportez rien vous serez mieux apprécié bien que taxé de
radin.! Ouille ça fait mal !

Cela me donne une idée l’année prochaine quand j’irais voir Madeleine … je m’amenerais tout sourire, c’est le plus beau cadeau, n’est ce pas Madeleine?

Shana tova 5780 התש״פ


lanceur d’alerte

27 septembre 2019

Je ne connaissais pas ce mot « lanceur d’alerte » jusqu’à l’annonce hier de la procedure d’ « impeachment » possible contre Donald Trump.
En général et dans le passé nous n’avions pas de lanceur d’alerte mais plutot par ci par là des alertes, alerte au feu, alerte météo, alerte ouragan, et des alertes diffusées par les medias, alerte sur une contamination, alerte sur un danger. Il n’y avait pas de lanceur d’alerte mais de sporadiques alertes.
Aujourd’hui il semblerait qu’il existe un nouveau métier: lanceur d’alerte.

26dc-whistleblower-superjumbo

Par définition un lanceur d’alerte est une personne qui informe le public ou les autorités d’activités présumées malhonnêtes ou illégales.
Il s’agit donc d’une personne qui estime avoir découvert des éléments qu’il considère comme menaçants pour l’homme, la société, l’économie ou l’environnement et qui, de manière désintéressée, décide de les porter à la connaissance d’instances officielles, d’associations ou de médias, parfois contre l’avis de sa hiérarchie.
Je n’arrive pas à trouver de difference entre un délateur et un lanceur d’alerte si ce n’est que délateur est une notion perimée à connotation péjorative alors que lanceur d’alerte est à la mode et semble être consideré comme justicier ou sauveur. Mais un lanceur d’alerte reste un délateur!

Selon le New York Times, le lanceur d’alerte sur Donald Trump est un analyste de la CIA qui a un temps été affecté à la Maison-Blanche.

Mais …. si cet employé de la CIA à été chargé d’écouter le Président ce n’est donc pas un lanceur d’alerte mais un espion. Un espion à la Maison Blanche !
Au lieu de proteger le President, la CIA l’espionne. Incroyable mais vrai !
La CIA est donc politisé et au service des démocrates, mais cela nous le savions depuis l’affaire Russiangate en 2016 lorsque Trump n’était que candidat.

Ce « delateur » ou « lanceur d’alerte » est qualifié de « héros » par les démocrates et de « traître » par les partisans du président américain. L’Amerique est entrée dans les élections de 2020.
La guerre de tous contre Trump recommence, en réalité elle n’a jamais cessé: on est tout simplement passé du Vladimir russe au Vladimir ukrainien.


Mission (presque) impossible

19 septembre 2019

ce583a5_rsfa67_ef14rghnkydspsqwh

Essayer de former un gouvernement semble une mission impossible.
Mathematiquement il s’agit d’arriver à une coalition de 61 sous les conditions suivantes:
1. La gauche ne veut pas de Bibi à la tete du Likud car il est censé être accusé de corruption.
2. Lieberman ne veut pas des partis religieux.
3. Le Likud ne veut pas des partis arabes.

Et si ces equations ne sont pas suffisantes ajoutons que Bibi paralyse toute initiative d’action des membres de son parti.
4. Le Likud c’est Bibi.

Appel aux prix Nobel de mathematiques !
Mais la politique ce n’est pas de la logique c’est de la manipulation !


King Bibi ou bye bye Bibi

14 septembre 2019

1.7812623.453124013

Ces nouvelles élections de septembre 2019 sont la conséquence de la ruse de Bibi qui a dissous la Knesset au lieu de rendre le mandat au President faute de ne pouvoir former un gouvernement . On s’est donc quitté sur un 60 (partis de droite) contre 45 (centre/gauche), 10 (partis arabes) et Liberman avec 5 mandats qui détient un pouvoir disproportionné certes mais décisif.

Tout se joue donc de nouveau pour Bibi avant tout. Soit le King réussit l’impossible, l’incroyable ou ce sera un bye bye final et le King se retrouvera plus près de la prison que des bureaux gouvernementaux.

Il faut donc que le Likoud ait la 1ere place en nombre de mandats et que la droite entière arrive à dépasser les 60 mandats c’est à dire arriver au fameux 61. 1 mandat de plus qu’en avril dernier ! Ça semble facile à acquérir mais Bibi a fait une erreur fatale lorsqu’il a permis à Kahlon avec 4 mandats de s’unifier au Likud (35). Bibi aurait du avoir en poche au départ 39 mandats or les sondages ne lui accordent que 30-32. Les 4 mandats de Kahlon se sont donc évaporés pour ne pas dire perdu.

Ensuite Liberman par son coup de force réussit a doubler son score (de 5 à 10!) principalement sur le compte de Bibi.
L’union des groupes de droite va permettre de récupérer les mandats perdus de justesse en avril par Benett et Shaked.
Cette droite nationaliste passera donc de 5 à 9 mandats.

Au final la droite est censé arriver à 57 mandats (33+ 9 + 15 des partis religieux), beaucoup moins que les 60 d’avril.

Du coté du centre-gauche, les Bleus-Blancs de Gantz/Lapid peuvent espérer un léger vote des arabes en leur faveur et arriver à 36. En ajoutant Meretz remodelé (5) et le parti travailliste (4) on arrive à 44 mandats, la aussi un peu moins qu’en avril. De plus, il y a une forte chance que le parti travailliste disparaisse completement de la scène politique laissant le centre-gauche avec un maximum de 42 mandats mais par cela et indirectement faisant monter la droite de 1-2 mandats soit 58-59 mandats.

Donc 57, 58 ou 59 rien ne va plus pour Bibi et c’est Gantz qui sera chargé cette fois de former un gouvernement. Mission impossible! pour lui aussi, 42 ou 44 ne permettent rien de constructif.

Ne reste plausible que le scénario autour de Liberman d’une coalition entre Gants/Lapid et le Likud où les membres dirigeants accuseront Bibi de l’échec et agiront pour se débarrasser de lui.

Je crois que cette fois on est plus près que jamais du bye bye Bibi, mais le King est blessé et sa réaction risque encore de nous surprendre, il a plus d’un tour dans sa poche surtout si l’horizon s’appelle prison.

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:
–  Rebelote ou bye bye King Bibi, faites vos jeux !


Ma liberté depuis le 11 septembre 2001

11 septembre 2019

Depuis le 11 septembre 2001 et à ce jour en 2019 , nous avons évité tout attentat terroriste plus grave, c’est plutôt trés positif mais ….
Depuis le 11 septembre nous sommes « mis à nu » et plutot « humilié » lors des verifications securitaires aux aéroports.
Depuis le 11 septembre nous avons perdu notre liberté, notre monde secret. Google, Facebook, la NSA, la CIA et autres agents nous traquent, nous écoutent, nous film, nous volent nos informations personnelles.

Ma liberté

Ma liberté,longtemps je t’ai gardée, comme une perle rare,
Ma liberté,C’est toi qui m’as aidé à larguer les amarres.
On allait n’importe où, on allait jusqu’au bout des chemins de fortune,
On cueillait en rêvant une rose des vents sur un rayon de lune
.
Georges Moustaki

luise-year5-1-001

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

–  le 11 septembre d’Hillary

–  Comment Obama utilise le 11 septembre

–  les américains au lendemain du 11 septembre (2011

–  Le 11 septembre dix ans après

–  Ou étiez vous le 11 septembre 2001 à 14h46 ?

–  Silence sur le 11 septembre.


Oh ma ville !

7 septembre 2019

Chacun a un faible pour la ville où il est né, c’est nostalgique, mais guerres civiles, guerres entre nations, chômage, misère, et surtout la mondialisation ont fait qu’aujourd’hui il y a pour beaucoup notre ville de naissance mais aussi la ville où l’on a vécu un certain temps pour étudier ou travailler, et la ville où l’on vit actuellement ou bien encore la ville de vacances ect..
Dans mon cas Casablanca, Strasbourg, Jérusalem et Montréal et j’en passe .
C’est dire l’importance de l’indice EIU de l’Economist qui classe 140 villes d’après 30 facteurs regroupés en cinq catégories: stabilité, soins de santé, culture et environnement, éducation et infrastructure.

20190907_woc121

Cette année c’est Vienne qui tient la vedette. Je remarque que Montréal n’y figure pas alors que Toronto, Calgary et Vancouver sont dans le top 10. Pas si étonnant, il suffit de traverser la ville qui est un chantier permanent avec l’impression qu’il s’agit parfois de traverser un champs de mines vu les nombreux trous et nids de poule. Ajoutons les bouchons et la disparition du petit commerce et de la bonne bouffe , les bonnes pâtisseries disparaissent remplacées par des MacDo et Tim Hortons.
Traverser Westmount aujourd’hui, et c’est le “A louer” qui l’emporte. C’est bien triste car un jour pas très lointain ce vide l’emportera sur la vie de quartier.
Cela se ressent aussi dans les grandes métropoles classiques du siècle dernier: New York, Paris, Londres et Rome sont loin derrière dans l’index EIC, puisqu’elles n’ont plus le privilège de la Culture et du Shopping, qu’il devient de plus en plus compliqué si ce n’est impossible d’y circuler en voiture et encore plus d’y trouver une place de stationnement.
Après la chute des Centres Commerciaux, vivons nous la chute du Boulevard ?
Il me semble qu’aujourd’hui à l’époque du on-line, l’avenir appartient plus aux petites villes de campagne. Plus accueillantes, moins polluées, moins stressantes.
Il y a dix ans lorsque je rentrais à Montréal après un séjour à New York je retrouvais le calme, le village, le bon vivre.
Aujourd’hui il me faut quitter Montréal pour retrouver cette impression à Burlington au Vermont par exemple.
Oh ma ville ! Oh mes villes ! Et moi qui croyait vivre dans un village planétaire !
Le monde change trop rapidement, ces changements de par leur complexité, leur vitesse, et leur ampleur nous dépassent.