4 3 2 1 zero!

18 février 2018

Le dernier Paul Auster 4 3 2 1 est un fiasco littéraire, et ce pour plusieurs raisons:
Un livre de plus de 900 pages ne doit pas être monotone, il l’est.
Auster a voulu nous offrir en parallèle une anthologie de l’americain way of life des annèes 50-60, ce n’est pas le travail d’un écrivain mais celui d’un journaliste.
Se souvenir des écrivains, chanteurs, musiciens de l’èpoque c’est de la nostalgie mais pas du roman.
Se perdre dans les meandres du baseball sur plusieurs pages c’est bon pour un supplement sport mais pas pour un roman.
Le titre d’ailleurs me rappelle les 4 3 1 1 joueurs d’une equipe de base ball
Enfin Il n’y a pas d’idees intellectuelles ou philosophiques interessantes dans ce livre.

auster-main

Decevant au possible c’est plus un testament de l’Amerique qu’autre chose.
Le roman est conté d’une manière plate et monotone.
L’idee de faire mourir le père du heros puis le heros et continuer les chapitres comme si ils n’etaient pas mort est plutot simplette. De plus lui faire amputer 2 doigts à l’age de 14 ans après qu’il soit decedé dans le chapitre precedent est sordide. Et ce pauvre garçon est en plus confronté à une experience homosexuelle. C’est trop ! Là j’ai arreté de lire ……
La presse , elle, loue 4 3 2 1 pour des raisons èconomiques avant tout.
J’ajouterais donc un 0 au titre: 4 3 2 1 0 ! Ça doit mieux convenir.

Paul Auster a voulu trop faire, il a èchoué, il aurait du prendre exemple de Philip Roth qui a compris qu’il vaut mieux larguer les amarres plutot que deriver dans l’écriture.

Dommage! On attendait beaucoup et on attend toujours beaucoup plus de Paul Auster.


En theorie ou « ta deuxieme vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une »

12 février 2018

On a tellement parlé de ce livre de Raphaelle Giordano au titre si long et si bizarre que j’ai voulu le lire. Romancé à l’eau de rose, genre « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » et affirmant qu’il suffit de vouloir et perserverer pour changer son monde.

Mais l’auteur(e) bien sympatique se contredit, tout est possible en théorie mais beaucoup moins dans la dure réalité de la vie

De tout ce bouquin je ne retiendrais pas la methode du routinologue ( ….) mais quelques citations qui ont du vrai.

Bientot, le sourire sera en voie de disparation!  »

« Vous n’imaginez pas à quel pont votre pensée influence votre réalité »

« L’échelle du bonheur ou du malheur n’est pas la même pour tous »

« Vous n’imaginez pas à quel point c’est rare, quelqu’un qui sait vraiment écouter ! Je me dis souvent que celui qui sait écouter est le roi du monde.

Enfin l’auteur nous donne les raisons des divorces si frequents dans les jeunes couples contrairement à la generation baby-boom:
« Dans notre sociétè d’hyperconsommation, on prefere jeter plutot que reparer »

Oui bien vrai notre generation faisait tout pour reparer (psycho, conseilliers matrimoniaux, avis des parents ou des proches amis), la jeune generation prefere elle jeter le/la conjoint/e. Oh que diable mais ce sont les enfants qui paieront leur vie durant les pots cassés !

ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu-n-en-as-qu-une-raphaelle-giordano_5857593


Souvenez vous « dans les disputes, mieux vaut ne pas tout prendre pour argent comptant, mais apprendre à lire entre les lignes pour déceler les émotions authentiques…
Derrière un reproche, il se cache peut-être une peur, et derriére l’agressivité, de la tristesse ou une blessure encore vive…

« On récolte ce que l’on sème….Le vieil adage a du bon .
Semez du reproche et vous recolterez rancoeur et désenchantement. Semez de l’amour et de la reconnaissance, et vous récolterez tendresse et gratitude »

Enfin profitons du moment
« Aujourd’hui est un cadeau, c’est pour cela qu’on l’appelle « présent
« 

Voila avec ces citations théoriques en tête, vous n’aurez pas besoin de lire le livre ! Ah si la vie pouvait etre théorique on irait tous comme le dit l’auteur vivre en Théorie!

« En theorie c’est possible
En théorie, l’envie était là. Mais en pratique ? « Un jour, j’irai vivre en Théorie, parce qu’en Théorie tout se passe bien…« 

NOTE: 5 sur l’échelle RG

PS: il y a un autre livre au drole de nom de l’auteur « le jour où les lions mangeront de la salade verte », bref je ne le lirais pas, j’ai d’autres livres à fouetter !


Quelle journée !

10 février 2018

Se reveiller un shabbat matin, un beau samedi matin et se retrouver subitement dans une logique de guerre.
Un F16 abattu pas bien loin, Hardof n’est qu’à 30 km, et les pilotes blessés – encore et malgré tout heureux qu’il n’aient pas sautés en parachute en territoire ennemi, car la guerre aurait sauté d’un cran.
Puis est venu l’attaque de grande envergure de nos avions sur des cibles iraniennes et syriennes. Des degats considerables qui sont un message clair sur la puissance d’Israel.

16424292

Et si l’on crie victoire et on distribue des bonbons à Damas il ne fait aucun doute que ces cris de joie sont proportionnel aux coups reçus. Ainsi va la logique arabe depuis la guerre des 6 jours.
Guerre , pas guerre, tension ou acalmie, on decide d’aller faire un tour au bord de mer, il fait beau en ce 10 fevrier, 25 degres, un monde fou, impossible de se faufiler pour notre marathon, il faut dire que l’israelien a un sixieme sens pour savoir que la tension persiste mais que la vie continue. Tsahal est là, on peut repartir dans le tourbillon de la vie.

PS: n’oublions pas Poutine qui tire les ficelles au Proche Orient, mais elles peuvent ceder subitement.


En attendant Memo

2 février 2018

dc020118