du messie à l’indecis, bilan Obama

11 janvier 2017

8-9 ans que je suis Obama de plus ou moins près, et celui qui nous faisait croire au messie finit ses mandats comme le plus indecis des hommes. Cette indecision d’un homme particuliérement intelligent, un vrai lion, est ce que je retiendrais. Car cette indecision ou cette peur qui paralyse et empeche toute action est la marque Obama par excellence et a accentué entre autres la puissance de Poutine et des massacres inter-confessionnels en Syrie.
Donc Obama en resumé c’est beaucoup de bla-bla et l’incapacité de prendre des decisions, c’est la dette anericaine qui est passée de 10,000 milliards de dollars en 2008 à 20,000 milliards de dollars en 2016.
Fiasco sur tous les plans, l’intelligence et le charisme ne suffisent pas, il fallait aussi du courage.
De toute cette periode je retiendrais le bluff d’ Obama sur Ben Laden tué à Tora Bora en decembre 2001 et non sur son ordre en 2011.

 

obama_55


Le resultat du mandat Obama en une image

14 décembre 2016

2009-2012: 4 ans de bla-bla-bla

2013-2016: 4 ans de silence ou d’inaction

le resultat: Alep

 
Occident, droits de l’homme, ONG humanitaires: silence total.
La raison du plus fort est toujours la meilleure disait La Fontaine.
La force du plus fort est toujours la meilleure dirait Poutine.

Quant à Obama il continuera de raconter aux enfants des histoires sur les mèchants loups.

Une bonne synthése entre bla-bla-bla et inaction !


La photo du jour

9 juillet 2016

obama-priant
 

Sans commentaires, pour plus d’information s’adresser à FOX NEWS.


Le Corbeau et le Renard version 2016

26 avril 2016

Les compliments d’Obama à Merkel et à l’Europe pour les faire tomber dans le panier américain grâce au traité de libre-échange transatlantique me rappellent les compliments du Renard au Corbeau des fables de La Fontaine, ce n’était pas si lointain mais toujours d’actualité.

Maître Corbeau Angela Merkel, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard Obama, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
« Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. »
A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit, et dit : « Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute :
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.  »
Le Corbeau, honteux et confus,
Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.


Pourquoi le petit prince a peur d’Obama

24 avril 2016

 

« Tu représentes le big pharma, les grands capitalistes, ceux qui polluent notre air, empoisonnent nos aliments, manipulent les bourses et detruisent notre avenir nous la jeune et nouvelle generation. Tu me fais peur ! »


La photo du jour: Cubama

19 mars 2016

le but: fumer un cigare cubain, la fin justifie donc les moyens.


L’humiliation

13 janvier 2016

Oblabla aura beau parler dans son discours sur l’Etat de l’Union que l’Amerique est la plus forte puissance économique et militaire, ce qui compte ce sont toujours les petits details et eux ne trompent pas. A voir ces marines humiliés, les mains derriére la tête, cela prouve qu’Oblabla aura beau jaser, l’Amerique n’est plus ce qu’elle était avant la venue au pouvoir d’Obama en 2008. Quelle tragédie!