Et si Sarah était alcoolique ?

31 janvier 2015

Sara Nétanyahou est soupçonnée d’avoir empoché pendant plusieurs années de l’argent versé pour le retour en magasin de bouteilles consignées. 
Le problème, c’est que celles-ci avaient été achetées pour le compte du bureau du premier ministre, et que l’argent des bouteilles aurait dû revenir dans les caisses de l’Etat: c’est un probléme d’ethique.

Statistiquement il semblerait que l’on ramenait à la consigne plus d’une centaine de bouteilles chaque quinzaine. Les frais d’achat en vins uniquement se situent à 120,000 Shequels pour une période de deux ans soit 120000/120 semaines = 1000 Shequels par semaine.

Le vin choisi lui est un merlot, Volcanic Merlot qui coute 78 Shequels, donc on peut considerer 14 bouteilles par semaines ou 2 bouteilles par jour en moyenne.
Le bureau de Bibi vient d’annoncer qu’il s’agissait en realité d’une bouteille par jour.
1 ou 2 ça change peu! Si on considere que Bibi quitte la maison de trés bonne heure et rentre trés tard en semaine, on peut se poser la question qui a donc bu les 2 bouteilles chaque jour. Bibi absent, reste Sarah. 
1 ou 2 bouteilles par jour c’est énorme, même à supposer que la moitié serve aux invités, reste que le couple Bibi-Sarah consomme 1 bouteille par jour en moyenne.
Bibi absent, reste Sarah. Sarah aurait elle des tendances alcooliques?
Le fait est qu’en general les alcooliques tentent de faire disparaitrent les bouteilles vides. Chez Bibi on pouvait tout simplement jeter les bouteilles à la poubelle, Sarah a choisi de récuperer la consigne. 

De toutes les maniéres alcoolique ou pas, Sarah a choisi un vin de qualité  à 78 Shequels  quand les vins moyens coutent au supermarché entre 20 et 30 Shequels.

Je parie que demain il y a aura des queues pour acquerir et apprecier le fameux Volcanic Merlot à 78 Shequels. Un vrai volcan ce merlot Volcanic!


Rain and tears

26 janvier 2015

69 ans, un peu jeune pour nous quitter, Demis Roussos restera pour moi avant tout le groupe des Aphrodite Childs avec leur premier tube 1968, Rain and Tears.

Merci à mon ami Sion qui me l’avait fait connaitre à l’époque, un tube mettait pas mal de temps pour arriver de Paris à Casablanca.


L’avenir devant soi ou être roi à 79 ans

25 janvier 2015

Le nouveau roi d’Arabie Saoudite Salman arrive au trône malade et agé de 79 ans. Autant dire que l’avenir est plutôt derrière soi que devant soi.
N’empêche que tous les politico, Hollande en tête, font la queue plus pour parler affaire avec lui que pour lui presenter des condoléances sur son frére défunt et roi jusque la.

L’Arabie Saoudite où l’on décapite encore aujourd’hui les « impies » est le précurseur du fondamentalisme islamique. Depuis 1973, avec l’argent du petrole, les rois et princes d’Arabie ont financé precheurs et mosquées de Rabat à Islamabad. Les conséquences furent Ben Laden, et l’idée wahabiste de l’Islam jusqu’à l’EI (etat islamique en Irak).
Cet exemple a été suivi par le Koweit et le Quatar qui tout en achetant les biens, immeubles, équipes de foot, ect…, ont financé les terroristes genre Hamas ou fréres musulmans. 

Les caisses des différentes formations terroristes sont renflouées par des Etats arabes qui adorent jouer sur plusieurs tableaux, pour des motifs intérieurs ou régionaux.

Pour l’Occident ces Etats s’avèrent être des amis, des alliés, des fournisseurs, des partenaires commerciaux. Nous ne voulons pas, pour une question d’intérêts, en faire des ennemis. Mais l’Occident  doit réclamer un peu plus de cohérence. La complaisance n’est plus une politique. Ce n’est qu’ainsi que l’on pourra esperer un changement en ce siecle du fanatisme. 

Ceux qui pointaient le danger des mouvements religieux radicaux étaient accusés de dramatiser. Le comble est que notre société considérait ces extrémistes comme les «vrais musulmans» parce qu’ils prônaient un islam pur et dur. Pendant ce temps tous les Tariq Ramadan et salafistes agitaient les frustrations de la jeunesse. De même le wahhabisme et autres influences extrêmes ont été laissées à leur pente naturelle sans être combattus à temps. Cette complaisance a fini par donner un appui tacite à ces mouvements radicaux et notre société n’a pas détecté son caractère très dangereux. La situation est compromise mais elle n’est pas irrémédiable.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris


24 heures sur 24, la vie serait bien dure…

24 janvier 2015

Sans José Arthur (et son Pop Club) inconstablement la vie serait plus dure.

Il fut un temps dans les années 1968, etudiant et vivant dans un internat, je m’endormais tous les soirs avec le Pop Club de José Arthur au son de Lady Madonna.
Avec José Arthur la vie semblait plus douce.


Tout ça pour une frite !

23 janvier 2015

Pas moins de 19 ingredients se retrouvent dans les fameuses McDonald’s fries.
La frite McDo contient toutes sortes d’huiles (soja, canola, soja hydrogénée…) qui contiennent elles-mêmes de nombreux additifs comme le TBHQ, un antioxydant et, plus étonnant, ledimethylpolysiloxane, un silicone couramment utilisé dans les shampooings qui doit empêcher que l’huile ne mousse.
Pour le goût, McDo rajoute notamment de l’arôme naturel de bœuf, du blé et du lait hydrolisés. Pour corriger l’acidité, on trouve aussi du pyrophosphate de sodium et du dextrose, un dérivé du glucose qui doit éviter que la pomme de terre brunisse et assurer la belle couleur dorée de la frite.

Vous avez encore de l’appétit pour les frites McDo! sauve qui peut, c’est du poison pur et simple, et si dans une petite frite il y a 19 ingredients, je n’ose songer aux composantes des hamburgers McDo.


L’homme qui en savait trop

19 janvier 2015

L’homme qui en savait trop n’est autre que Natalio Alberto Nisman le procureur chargé de l’enquête sur l’attentat  à Buenos Aires contre l’Association israélo-argentine qui avait fait 85 victimes en 1994, crime dont on ne connaît toujours pas les responsables, vingt ans plus tard. 

Natalio Alberto Nisman a été retrouvé mort. Une semaine plus tôt, il avait dénoncé le projet de la présidente argentine  Cristina Kirchner visant à couvrir des suspects iraniens, en échange de pétrole bon marché.

L’Argentine de Cristina Kirchner, une république de bananes !
Au prochain G20 cherchez la femme,  Cristina y joue la sainte nitouche à chaque reunion.  On ne pourra plus dire que les politiciennes au pouvoir sont moins corrompues que les politiciens. 


le prophète Houellebecq

18 janvier 2015

J’ai lu Soumission de Michel Houalebecq, (un roman d’anticipation sur la France qui nous attend) sorti au plus mauvais timing possible, au moment des attentats islamistes contre Charlie hebdo et le hyper cacher.
Quelques semaines plus tôt et on aurait vu en Houellebecq un prophète qui a su voir et prévoir plusieurs événements qui se sont produits réellement.
Quelques semaines plus tard, revenu au « normal » de tout les jours et on aurait imaginé que le scénario du livre est plausible et qu’il s’agit même d’un scénario light avec à l’horizon un parti musulman qui dirige avec un semblant de laïcité la France. Mais Soumission est paru la première semaine de janvier 2015, on récuse donc Houellebecq, il vaut mieux que tous les Charlie ne broient pas du noir en analysant le futur assez proche qui les attend.

Mais à vrai dire, depuis quelques mois, l’attitude des médias de centre-gauche avait changé : les violences dans les banlieues, les affrontements inter-ethniques,on n’en parlait plus du tout, le problème était simplement passé sous silence, et on avait même cessé de dénoncer les « Cassandres », qui de leur côté avaient fini par se taire. Les gens en général semblaient s’être lassés d’entendre aborder ce sujet; et, dans le milieu que je fréquentais, la lassitude était intervenue plus tôt que partout ailleurs ; il arriverait« ce qui doit arriver », voilà ce qui pouvait résumerle sentiment général.

Donc Houellebecq est aussitôt considéré par les médias proches du pouvoir comme le prophète du malheur.

En ce qui concerne le style du roman, j’ai trouvé qu’Houellebecq emprunte au nobel 2000 le chinois Gao Xingjian la méthode alternant des problèmes très serieux avec des problèmes de sexe ( voir: le livre d’un seul homme), et à Jerome Ferrari en remettant en lumière un écrivain marquant du passé, St Augustin chez Ferrari (le sermon sur la chute de Rome) et Huysmans chez Houellebecq.

Nous avons donc droit au présent avec l’homme et ses pulsions sexuelles (il y en a beaucoup trop dans le roman), qui s’attache à l’ écrivain célèbre du passé pour mieux comprendre ce qu’il vit et surtout ce qui l’attend.

Soumission: « L’idée renversante et simple, jamais exprimée auparavant avec cette force, que le sommet du bonheur humain réside dans la soumission la plus absolue (….). Il y a pour moi un rapport entre l’ absolue soumission de la femme à l’homme, telle que la décrit Histoire d’O, et la soumission de l’homme à Dieu, telle que l’envisage l’islam.

Dans la réalité de la France, de l’Europe de demain qui est celle d’aujourd’hui dans le roman il y a le veritable combat entre démocratie et démographie , la démographie prend la pouvoir et fixe les nouvelles règles en France, celles de l’Islam .

Pour eux l’essentiel c’est la démographie, et l’ éducation; la sous-population qui dispose du meilleurtaux de reproduction, et qui parvient à transmettre ses valeurs, triomphe ; à leurs yeux c’est aussi simpleque ça, l’économie, la géopolitique même ne sontque de la poudre aux yeux : celui qui contrôle les enfants contrôle le futur, point final.

On ne peut accuser Houellebecq de voir ainsi son pays avec un pouvoir islamique appuyé par les petro dollars de l’Arabie Saoudite et du Quatar. Ce scénario est un parmi tant d’autres et expose en version light puisqu’il n’y a pas de guerre civile et guerre de religions ensanglantées. L’islam democratiquement prend le pouvoir et il ne reste plus que la Soumission si on veut continuer à vivre et travailler. D’ailleurs cette soumission existe deja dans beaucoup de pays arabes et islamistes. Houellebecq l’élargit à la France et à l’Europe.
Houellebecq qu’on le veuille ou pas est un prophète, notre seule chance c’est que les prophètes aussi peuvent se tromper. Mais au fond l’histoire des hommes n’est- elle pas l’histoire des envahisseurs depuis les huns, les mongols ou les yankees. Soumission c’est un envahisseur de plus dans l’histoire millénaire des hommes.


Je suis charlie le juif

11 janvier 2015

JE, c’est moi, aussi ma compagne, mes enfants, mon voisin, mon collègue de travail, les français et les françaises.

JE SUIS, je sens, je ressens, j’exprime ce que je suis.

JE SUIS CHARLIE, je m’identifie à Charb, à Wolinsky, je m’insurge contre le crime horrible, odieux commis contre les journalistes et caricaturistes de Charlie Hebdo, on a attaqué une des valeurs suprêmes de la République: la Liberté. Je suis horrifié, déstabilisé, et je viens participer à la grande marche pour marquer mon attachement aux valeurs républicaines, liberté de la presse, égalité des citoyens, fraternité, la preuve est que je suis dans cet immense rassemblement.
Ensuite je rentrerai chez moi, tout reprendra son cours normal, la probabilité que je sois touché personnellement est infime, une chance sur 60 millions. Demain aprés le boulot, j’acheterai ma baguette et mon camembert, un peu de rouge et allumerai la telé, on est pas couché, ça plaisante, tout est donc plus ou moins normal, la vie continuera.

JE SUIS CHARLIE LE JUIF, encore un horrible crime antisémite, un autre, encore un autre, ça n’en finit pas, je reviens de la marche nationale, j’ai retiré depuis belle lurette mes signes distinctifs mon maghen david, puis ma kippa, puis mon chapeau.
Je n’envoie plus mes enfants à l’école republicaine, avant hier on m’a conseillé de fermer mon magasin, une premiere depuis 1945, et je n’ai pu me rendre à la synagogue: portes closes ! fermé !. J’ai retiré ma mezouza de la porte d’entrée de l’appartement, c’est le signe que je suis charlie le juif.
Demain la vie reprend son cours en France, pas pour moi, je ne peux plus aller dans un magasin casher  acheter ma baguette et mon rouge de peur et des risques d’une attaque antisémite, j’y risque ma vie,  je ne peux pas marcher en groupe de la synagogue à la maison de peur que nous soyons reconnus et attaqués, je ne peux acheter à la Fnac un livre de Zemmour ou Houellebecq de peur d’être signalé, je ne peux ouvrir ma porte à celui qui sonne de peur d’être cambriolé et ma compagne violée. Je n’ose plus rien, je ne vis plus!
Surtout je n’ose penser que la probabilté que je subisse une attaque antisémite est proche de 1. 
JE SUIS CHARLIE LE JUIF,
Etre CHARLIE c’est dur dans la France de 2015,
Etre CHARLIE LE JUIF c’est l’enfer dans la France de 2015.


Le déni à l’infini

10 janvier 2015

Citation:
Ceux qui ont commis ces actes, ces terroristes, ces illuminés, ces fanatiques, n’ont rien à voir avec la religion musulmane.
Francois Hollande

Le déni total, la France, avec Hollande à sa tête se refuse de voir la réalité, on parle donc d’illuminés, de fanatiques, d’actes antisémites, le tout pour expliquer que ces terroristes n’ont rien à voir avec la religion musulmane pour ne pas citer l’Islam et l’islamisme.

Comment peut un homme de confession chrétienne en l’occurence Francois Hollande affirmer que ces terroristes qui eux sont de confession musulmane, vivent  respirent et agissent au nom de l’Islam, leur islam bien entendu, n’ont rien à voir avec la religion musulmane.  C’est du déni pur et simple, le deni d’un politicien. 

Les frères Kaouchi, Coulibaly sont des religieux,  ont fait leur priére, et ont crié Allah akbar, ils agissent au nom de l’Islam, au nom du prophète Mahomet et ce n’est pas à nous ou au président de la Republique de le renier.

Le Coran est un texte écrit. Il existe Monsieur Hollande au moins cinquantes nuances de gris pour l’interpréter, chacun à sa maniére de le comprendre, de l’interpreter ou le manipuler mais la nuance de l’interpretation ne fait pas que l’on n’ait rien à voir avec l’Islam, surtout si cette interprétation est faite par un musulman de souche.

De la même manière ce n’est pas parce que je suis juif athée que je n’ai rien à voir avec le judaïsme, ou catholique non batipsé que je n’ai rien à voir avec la religion de Jesus.
De la même manière ce n’est pas parce que l’on est un fils d’immigré polonais à la Sarkozy, fils d’immigré italien à la Yves Montand, ou Said fils d’immigré d’Algerie que l’on  à rien à voir avec la France, tous sont francais tout comme Charles né à Colombey-les-Deux-Eglises. 

D’une manière gènerale, quelle que soit l’approche de quiconque qui se pretend par lui même musulman, on ne peut lui renier cette appartenance. 

Je suis  avant tout ce que je me definis et non ce que l’autre veut faire de moi.
Donc cessons de renier, de denier, de se leurrer. Il faut du  courage pour voir la realité en face pour mieux la comprendre, l’analyser et mieux l’affronter. Ce n’est pas en disant que les frères Kaouchi et Calibany n’ont rien à voir avec la religion musulmane que l’on résoudra le probléme.

Ce déni à l’infini de Hollande, c’est cela le Suicide francais.


Je suis charlie

8 janvier 2015

On est tous charlie