Coronavirus de Wuhan

24 janvier 2020

On ne connaissait guère jusqu’à présent cette ville chinoise mais aujourd’hui « Wuhan est une ville de pestiférés », car considérée comme l’épicentre de l’épidémie

Le coronavirus de Wuhan est plus exactement le virus de la pneumonie du marché aux fruits de mer de Wuhan noté 2019-nCoV ( c’est du chinois ce 2019-nCoV !).

5e2b2b108256bff8f4466b39
Doit on s’en inquiéter ? ou bien aurons nous un retour de la farce du H1N1 d’il y a dix ans ? A ce jour nous n’avons guère les éléments, connaissances et renseignements nécessaires pour décider et les autorités chinoises n’ont font qu’à leur tête!
28 morts pour un mois depuis l’apparition du virus dans un pays de 1.500,000,000 d’habitants (1 milliard et demi!), personnellement cela me rassure , il n’y a pas des résultats exponentiels, on aurait pu s’attendre à du 2 puissance 30 si chaque jour chaque malade contaminait 2 autres soit 1,073 741 824 ( 1 milliard ) donc se retrouver avec pratiquement toute la Chine malade. Rassuré, je vais donc relire mon auteur préféré Albert Camus, »la Peste », Oran mise en quarantaine avec la prolifération des rats et des morts. Je dois reconnaître que la lecture de la Peste m’avait plus inquiété que les statistiques sur Wuhan.

0011

Oran, Wuhan ! Ça se ressemble , méfions nous donc des villes qui se terminent par AN.
Oran, Wuhan est ce du romAN ou suis je tout simplement ignorANt ? …… Affaire à suivre

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:
Le H1N1 fait sa première victime l’OMS

Le père Noël et le vaccin H1N1

Humour H1N1


Déjà vu, déjà entendu, déja dit

22 janvier 2020

On ne peut que dire que le coup de colére ou paroles theatrales de
Macron 2020 en vieille ville de Jérusalem
Ont déjá étè entendues en 1996
car elles ont étè dites par Chirac au même endroit
C’est donc du déja vu.

La seule difference c’est que chez Chirac c’était improvisé, chez Macron c’était enregistré.


Le gentleman de Jerusalem

18 janvier 2020

.

Il pleut, il pleut beaucoup même à Jerusalem cet hiver et cette photo est impressionante on y voit un gentleman – genre en voie de disparition si ce n’est deja fait – tenir le parapluie à sa belle quitte à se tremper, synchronisation des pas qui rappelle le lac des cygnes, et le plus beau est que tous les religieux barbus qui inondent la ville ont disparus.
Jerusalem içi sous la pluie, Jerusalem d’antan, pour moi nostalgique, une Jerusalem idéale, révons car demain ou après demain la pluie cessera ……


Accélération au point mort ou ral-le-jaune

18 janvier 2020

Je ne regarde plus les infos françaises, j’ai tout simplement ral-le-bol de voir des gilets jaunes partout, des manifestants, des grevistes, des fonceurs qui envahissent théatres ou salles d’examens pour un oui ou pour un non, qui font des ravages car l’age de la retraite -plutot bien loin pour eux- va changer de quelques mois, sans parlers des intimidations, des casseurs et autres « sauvages frustrés ».
On peut, on doit utiliser le droit de gréve , et c’est positif, mais des greves de 45 jours dans les transports en commun c’est se tirer une balle dans les pieds, bruler des magasins et restaurants du centre ville c’est se suicider et creer un chaos permanent.
Pour moi,tout ce chaos et cette jungle sont un suicide, le suicide francais.
Au lieu d’avancer on fait une accélération au point mort, ca fait du bruit, le moteur grince broum / vroum mais l’auto reste sur place. Jusqu’à quand ?


Megxit avant Brexit

9 janvier 2020

0602547437216-web-tete
Meghan a donc décidé de faire son Megxit avant le Brexit.
Ce que veut Meghan le prince Harry le veut, d’ailleurs on se souvient du proverbe du XIX ieme siècle « Ce que femme veut, Dieu le veut. » ***

Si à l’époque le rêve de chacun était de vivre comme un Prince, aujourd’hui le rêve des Princes est de vivre comme chacun surtout si femme le veut !

*** source de « Ce que femme veut, Dieu le veut »:
Elle n’ignorait pas quel risque elle courait en essayant de réaliser son rêve ; mais c’était un rêve de femme, et elle s’était dit en sortant de chez elle: « Ce que femme veut, Dieu le veut. » — (Alfred de Musset, Le Fils du Titien, 1838)


20 sur 20

27 décembre 2019

2020 ou 20-20 est là.
L’année 2019 elle, prend fin, mais 2019 n’a rien eu de particulier (si ce n’est le nombre impressionant d’inondations) et n’est que la suite et la conséquence des événements de la deuxième décennie du XXI éme siècle.
La première décennie étant définie avant tout par le 11 septembre 2001 (nine eleven) , de la seconde -de 2010 à aujourd’hui- on peut relever les mots clés suivants qui ont fait l’actualité:

POPULISME, genres (sexes), VIOLENCES FAITES AUX FEMMES/METOO

PRINTEMPS ARABE, MIGRANTS, FIN DU TERRORISME MUSULMAN

CLASSES MOYENNES, GILETS JAUNES, ENTROPIE, LIBERTE

POUTINE , MERKEL , TRUMP, CHINE

l’ere des MANIPULATIONS, FAKE NEWS , FIN DE LA VERITE

GAFA, RESEAUX SOCIAUX, (sans mon) IPHONE, ROBOT, IA/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE , PHUBBING

INFLATION ZERO, TAUX NEGATIFS

SURPOPULATION

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, INONDATIONS, des(ORDONNANCE),

EXIT, BREXIT

 

Pour résumer notre époque on peut dire que les problémes sociaux l’emportent sur les problémes géo-politiques, on  parlera plus d’un conflit social intérieur que d’un conflit international. Ce sont les Gilets Jaunes et non les tensions  Iran-Arabie Saoudite qui font la Une.

– les fausses nouvelles ont été souvent plus populaires que les vraies nouvelles, et les rumeurs encore plus. Nous sommes passés à l’ère post-vérité, le mot vrai et le mot vérité doivent être bannis des lexiques ou redéfinis.

La concentration croissante de l’économie aux mains d’entreprises dominantes accentue la pression sur les clients et sur les employés. C’est un mal puissant qui dérègle le fonctionnement du capitalisme

Le marché, est progressivement devenu le véritable souverain planétaire, asservit les électeurs, qu’il traite comme des consommateurs, et les élites politiques, qu’il considère comme des employés.

– Ce qui tue plus que la terreur ? tout simplement l’environnement, la pollution de nos usines

– Nous ne sommes plus dans les médicaments qui soignent mais plutôt dans la catégorie douteuse des médicaments qui vous donnent l’impression de vivre, de bien vivre alors que ce ne sont que des poisons venus remplacer l’ère des fast-food et McDo qui les ont rendu malades.

– Google est partout dans notre vie sans notre avis, les Gafa se comportent comme des vulgaires voleurs.

La conclusion est que la presse ne fait pas son travail. Déjà soupçonnés de collusion avec les élites, les journalistes font aujourd’hui figure d’accusés, coresponsables d’une omerta que nous découvrons

Pour 2020, on sent/ressent  l’influence de la surpopulation, le déclin des USA, le mécontentement des classes moyennes, moins de démocratie et des droits de l’homme, les migrants et beaucoup la pollution.

Si jusqu’en 2000 nous vivions comme des poules en liberté dans la nature, aujourd’hui  nous vivons dans un poulailler pollué et sans liberté .

perdu

Aujourd’hui surtout, ce qui s’est perdu, c’est la foi dans la possibilité de transformer le futur de manière positive.

Pas très optimiste comme tableau et pourtant les 10,15 ou 20 années à venir seront plus riches d’imprévus que de certitudes. Qui avait prévu le 11 septembre, qui avait prévu Facebook et leurs consequences. On nous promet de belles choses, voiture autonome, intelligence artificielle, voyages sur la lune, du virtuel irréel, ….
L’avenir est et reste un grand point d’interrogation.  

point-dinterrogation


problème fondamental, la voiture individuelle à essence

14 décembre 2019

Dan Ammann – ancien président de General Motors -, veut voir disparaître les voitures à essence, le « problème fondamental » à l’origine de la pollution, des accidents et des embouteillages.

Pour lui, il faut changer les habitudes, alors que plus des trois quarts des automobiles roulent aujourd’hui avec un seul occupant à bord.

simca-fiat-publicite-1936

En realité les constructeurs automobiles produisent de plus de grandes cylindrées, des VUS, alors que nous aurions plutot besoin de la P.A à l’idem du P.C, c-a-d une voiture de petite dimension d’une à deux places qui polluera moins, se faufilera plus facilement, trouvera une place de stationnement plus aisement. Bref il faut tendre vers la taille S alors qu’on nous offre du XXL.

Au lieu de parler bla-bla du rechauffement climatique, les responsables politiques devraient évoquer un problème de source, plus profond, mais Trump avec l’impeachment, Macron avec les gilets jaunes, Johnson avec le Brexit, Angela avec ses tremblements n’ont ni la volonté ni les moyens de résoudre un probleme fondamental: la voiture individuelle à essence, et comme les voitures autonomes c’est pas pour demain ni pour après demain ….. nous continuerons à polluer et à evoquer le rechauffement climatique.

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:
Les voitures autonomes c’est pas pour demain ni pour après demain, ni avant …… l’arrivée du Messie