Le monde post-corona avec David contre Goliath, et Goliath contre Goliath

1 juin 2020

Hormis l’Amérique latine, le virus est en voie de disparition et la vie reprend son train train plus ou moins selon les industries, tourisme hors de course evidement pour le moment. On reste deconfiné dans son pays.
La vie « normale » reprend et les heurts aussi, c’est normal aussi, David et Goliath ressortent leurs armes.

3fef95c2296afc066bf84e9b27472b24b40e3817_3360x1680

1. Twitter contre Trump

Guerre ouverte, la guerre de la Vérité, les médias sociaux sont plus fort que les États si ils se permettent de bloquer le président brésilien et maintenant Trump.
La vérité leur appartient , enfin la vérité politique et ils veulent l’imposer à tous, suivant leur ligne et intérêt politique. La Chine n’a rien à leur envier, Twitter ou Facebook c’est pire que Xin Jinping.
Je n’ai presque rien à ajouter à mon article de 2017 sur ce sujet:
https://gerardrouah.wordpress.com/2017/02/26/la-verite-les-verites-et-la-subjectivite/
La vérité du plus fort est toujours la meilleure, mais elle reste bien loin de la Vérité.

2. Big pharma contre Didier Raoult

D’un coté Goliath alias Big Pharma qui veut un vaccin américain qui sera vendu à 9 milliards de terriens et à prix fort, de l’autre David alias Pr Didier Raoult avec un médicament ancien la chloroquine et qui a obtenu des résultats au CHU de Marseille.
Alors Goliath/Lancet avec un énième « d’après une étude …. » essaye de détruire David.
Le professeur Raoult juge «foireuse» cette étude critiquant l’efficacité de la chloroquine.
Il faut ajouter que depuis le coronavirus on essaye de nous faire tout avaler avec ces « d’après une étude …. » . D’après mon étude …. le coronavirus est plus actif le lundi et mercredi et se repose le shabbat, hic!

Avec le Covid, le nombre d’études scientifiques, souvent contradictoires, explose, donnant l’impression d’une incompréhensible cacophonie, incarnée de façon flagrante par les controverses autour de l’hydroxychloroquine.

«Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec les  »big data » (masse de données) change ce que nous avons?»

Ici (à l’IHU), il nous est passé 4000 personnes dans les mains, vous ne croyez pas que je vais changer parce qu’il y a des gens qui font du  »big data », qui est une espèce de fantaisie complètement délirante qui prend des données dont on ne connait pas la qualité, qui mélange tout, qui mélange des traitements dont on ne connaît pas la dose donnée»

Pr Didier Raoult

Il est donc très intéressant de revoir son interview sur Ici
https://www.lci.fr/sante/replay-video-du-professeur-didier-raoult-invite-exceptionnel-de-david-pujadas-mardi-28-mai-2020-sur-lci-hydroxychloroquine-covid-19-coronavirus-2154695.html

3. USA contre Chine

La guerre froide est déclarée, que ce soit sur fond de toile Hongkong ou l’OMS.
Ici c’est Goliath contre Goliath mais c’est nous citoyens du monde qui payerons les pots cassés.
Entre temps, les émeutes aux EU après qu’un policier blanc ait sauvagement étouffé un citoyen noir nous indiquent que le grand bénéficiaire de ce round Amérique contre Amérique sera un citoyen de race jaune.


le mot du jour pour clore le folklore sur l’impeachment de Trump

31 janvier 2020

« Étant donné la nature partisane de la procédure de destitution depuis ses débuts, je suis arrivée à la conclusion qu’il n’y aurait pas de procès équitable au Sénat. »

« C’est triste à admettre, mais le Congrès en tant qu’institution a échoué »

« Nous sommes tristement arrivés à un point très bas en termes de divisions dans ce pays »

Lisa Murkowski, sénatrice de l’Alaska

impeachment

La sénatrice synthétise parfaitement l’état d’esprit qui règne chez l’oncle Sam chez les politiciens et ses répercutions populaires. L’Amérique est bel et bien en crise.


lanceur d’alerte

27 septembre 2019

Je ne connaissais pas ce mot « lanceur d’alerte » jusqu’à l’annonce hier de la procedure d’ « impeachment » possible contre Donald Trump.
En général et dans le passé nous n’avions pas de lanceur d’alerte mais plutot par ci par là des alertes, alerte au feu, alerte météo, alerte ouragan, et des alertes diffusées par les medias, alerte sur une contamination, alerte sur un danger. Il n’y avait pas de lanceur d’alerte mais de sporadiques alertes.
Aujourd’hui il semblerait qu’il existe un nouveau métier: lanceur d’alerte.

26dc-whistleblower-superjumbo

Par définition un lanceur d’alerte est une personne qui informe le public ou les autorités d’activités présumées malhonnêtes ou illégales.
Il s’agit donc d’une personne qui estime avoir découvert des éléments qu’il considère comme menaçants pour l’homme, la société, l’économie ou l’environnement et qui, de manière désintéressée, décide de les porter à la connaissance d’instances officielles, d’associations ou de médias, parfois contre l’avis de sa hiérarchie.
Je n’arrive pas à trouver de difference entre un délateur et un lanceur d’alerte si ce n’est que délateur est une notion perimée à connotation péjorative alors que lanceur d’alerte est à la mode et semble être consideré comme justicier ou sauveur. Mais un lanceur d’alerte reste un délateur!

Selon le New York Times, le lanceur d’alerte sur Donald Trump est un analyste de la CIA qui a un temps été affecté à la Maison-Blanche.

Mais …. si cet employé de la CIA à été chargé d’écouter le Président ce n’est donc pas un lanceur d’alerte mais un espion. Un espion à la Maison Blanche !
Au lieu de proteger le President, la CIA l’espionne. Incroyable mais vrai !
La CIA est donc politisé et au service des démocrates, mais cela nous le savions depuis l’affaire Russiangate en 2016 lorsque Trump n’était que candidat.

Ce « delateur » ou « lanceur d’alerte » est qualifié de « héros » par les démocrates et de « traître » par les partisans du président américain. L’Amerique est entrée dans les élections de 2020.
La guerre de tous contre Trump recommence, en réalité elle n’a jamais cessé: on est tout simplement passé du Vladimir russe au Vladimir ukrainien.


La photo du jour: Salut l’ami, la suite

30 juin 2019

Beau travail, Donald Trump a franchi la ligne en béton qui matérialise la frontière, et marché brièvement en territoire nord-coréen

Donald Trump et Kim Jong-un se sont retrouvés, pour la troisième fois, dans la Zone démilitarisée qui sépare les deux Corées depuis la fin de la guerre (1950-53).

Pas d’accord encore, mais ce n’est que partie remise vu les géneraux nord-coréens et surtout la Chine qui ne veulent pas encore lacher du lest.

« Ce sera très court, mais ça ne fait rien. Une poignée de main signifie beaucoup. » 
Donald Trump

 

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

Salut l ‘ami ou la vie en rose


Le super tweet du jour

25 mars 2019

 
image
 

Mais le procureur Mueller après 2 années intensives de persécutions ne le disculpe pas pour autant.
Il ne donne en réalité pas de conclusion définitive sur une possible « entrave à la justice ». Ce qui est incroyable, car avec la Justice on est coupable ou non-coupable. Un procureur qui laisse une ouverture, un peut-être éventuel c’est permettre à ses détracteurs et surtout au Parti Democrate la possibilité de continuer à le harceler. Mueller a agit ici en politicien et non en Procureur. On continuera de se battre en Amérique entre américains pro-Trump et anti-Trump parce que des politiciens interessés ménent le jeu et la guerre.

NO COLLUSION , NO OBSTRUCTION , c’était à prevoir depuis 2 ans.

Collusion et Obstruction si il y a eu, c’est par Hillary Clinton, le parti démocrate, Adam Schiff, Brennen, Comey et ses agents du FBI.

 

 

 

 


Un homme brisé

28 février 2019

Michael Cohen, ancien avocat de Donald Trump qui témoigne au Congres est un homme brisé, détruit par les investigations du FBI, de Mueller qui voulait à tout prix prouver la relation Trump-Russie et Michael Cohen était le moyen idéal pour y arriver.

1551304064938_b

Condamné à la prison pour d’autres affaires, déchu du barreau, aujourd’hui Michael Cohen est brisé psychologiquement et contraint à salir Trump uniquement pour reduire sa peine de prison, il dit et dira ce qu’on lui a dit de dire. Peut-on donc parler de mea-culpa ?
Tout nouvel élément utile aux enquêteurs pourrait encore lui valoir une réduction de peine de prison.
Michael Cohen est un instrument pour salir Trump quelques jours avant les conclusions du rapport Mueller qui lui ne pourra pas prouver la collusion Trump-Russie.
Incroyable que le Congres auditionne un homme condamné à la prison et que l’on repousse son incarcenartion uniquement dans un but politique, purement et simplement.
Michael Cohen n’est qu’un pion dans la lutte entre démocrates et républicains, dans la lutte que mène le FBI contre Trump.


Salut l ‘ami ou la vie en rose

27 février 2019

Dans un monde grisatre, les deux ennemis devenus amis nous prouvent que la vie en rose est l’option du jour.
Adieu menaces, bombes, fusées. Vive le capitalisme décadent et la mondialisation libérale.

PS: pas d’accord encore,mais ce n’est que partie remise vu les géneraux nord-coréens qui ne veulent pas encore lacher du lest.


Le ridicule ne tue pas, pas si sur!

13 janvier 2019

On connait la citation « le ridicule ne tue pas » mais la ridicule information laissant entendre que Trump serait peut-être un agent au service de Poutine au dela du ridicule n’a qu’un but – celui du New York Time décadent ces dernières années et du Washington Post de Jeff Bezos au service des GAFA sans parler du FBI jusqu’à il n’y a pas longtemps au service de Comey lui meme au service d’Hillary Clinton et du parti démocrate – éliminer Donald Trump.

Si, le ridicule tue, détruit !

Avant de poser la question pour savoir si Trump est un agent russe, on devrait poser la question si le NYTimes, le Washington Post et Comey ne sont pas des agents au service des multinationales néo liberales qui polluent la planéte, s’enrichissent toujours plus, empoisonnent et appauvrissent les peuples de la Planéte.


Du Tic au Tac, Trump sur Twitter descend Tillerson

8 décembre 2018

Du Tic au Tac, Trump n’a pas attendu pour tomber sur son ancien Secretaire d’Etat Tillerson.
Ce dernier a tout simplement dit que Trump ne lisait pas les rapports.
et aussitot du Tic au Tac Trump sur Twitter descend Tillerson.

« Mike Pompeo fait du bon travail, je suis fier de lui. Son prédécesseur Rex Tillerson, n’avait pas les capacités mentales requises. Il était bête comme ses pieds et je n’ai pas pu m’en débarrasser assez vite. il était fainéant. Maintenant c’est un tout nouveau match, il y a un bon esprit au département d’état »

 

7ea1640af25d1243d0b5fcab4b29a

 
On se souvient du journal Hara-Kiri dans les années 60 qui se voulait bête et méchant.

Trump n’est ni bête, ni méchant mais Trump sur Twitter c’est bête et méchant, c’est donc la faute à Twitter ……. à trop twitter on devient Tapé.


Qui est l’Anonyme ? un traitre ou un montage du NY Times

7 septembre 2018

La rubrique d’un anonyme proche de Trump sur le New York Times me parait suspecte surtout au lendemain de la diffusion d’extraits du journaliste Bob Woodward, qui dresse le portrait d’un président colérique et paranoïaque que ses collaborateurs s’efforcent de contrôler, voire de contourner, pour éviter de dangereux dérapages.
C’est comme si, à travers cette rubrique du NY Times on veut re-confirmer les dires du journaliste.

a4nq8fsn_400x400

La question qui se pose est donc: qui est la taupe au sein du pouvoir?
Il s’agit d’une opinion et non de faits réels, et un média qui se respecte ne peut pas publier une opinion sous couvert d’anonymat.
Un média peut publier une information sous couvert d’anonymat uniquement lorsque l’auteur revéle des faits réels et dont l’intégrité physique risque d’être menacée, ce qui n’est pas le cas içi.

Il ne reste donc que 2 possibilités: soit il y a une taupe au sein du pouvoir, soit l’information est fausse et montée de toute piéce par le NY Times.