la Shoah version 2013

7 avril 2013

1942 semble lointain, les témoins de la Shoah se font rare, ils ont vieillis, ils sont morts, c’est une espéce en voie de disparition. Bientot il ne restera personne pour nous raconter cette periode animale et horrible de l’homme.
Mais l’humanité n’est pas vaccinée et peut sombrer de nouveau dans l’horreur de la Shoah, il nous faut donc nous souvenir pour nous empecher de sombrer à nouveau.

« Les atrocités de l’Holocauste ont été une trahison commise à l’égard de la valeur fondamentale qu’est la dignité humaine. Nous ne devons jamais permettre que de tels crimes inimaginables soient oubliés ou répétés »
Stephen Harper, premier ministre du Canada

Le terme Shoah (hébreu : שואה, « catastrophe ») désigne l’extermination par l’Allemagne nazie des trois quarts des Juifs de l’Europe occupée, soit les deux tiers de la population juive européenne totale et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale ; ce qui représente environ six millions de victimes.

En souvenir des victimes, regardez cet enfant…

Regardez cet enfant,

Regardez cet enfant

……………………………….. et si c’etait votre enfant. C’est cela la Shoah.


Le liseur, Bernhard Schlink

11 novembre 2012

Je suis tombé par hasard sur ce livre chez mon bouquiniste d’occasion,
je n’avais jamais lu auparavant un auteur allemand mais l’histoire d’un jeune lycéen rencontrant une femme de 35 ans m’a attiré, ce n’est que par la suite de ma lecture que j’ai appris que ce livre traite un sujet plus grave… que cette femme Hanna était dans sa propre jeunesse une gardienne de camps de concentration. Un drame! et l’auteur avec tellement de sincérité et de remords nous raconte le procès et ses sensations et on en vient à se poser la question de la culpabilité de sa génération, la génération allemande enfants des nazis à divers degrés. Je cite:

« En même temps, je me demande, et je commençais deja à me demander a l’époque ce que devait, ce que doit faire en vérité ma génération, celle de gens vivants à une époque ultérieure, des informations sur les atrocités de l’extermination des Juifs« .

« Nous ne devons pas nous imaginer comprendre ce qui est inconcevable;
nous n’avons pas le droit de comparer ce qui échappe à toute comparaison;
nous n’avons pas le droit de questionner, car celui qui le fait, meme s’il ne met pas les atrocités en doute, en fait néanmoins un objet de communication, au lieu de le prendre comme une chose devant laquelle on ne peut que s’imposer le silence de l’horreur, de la honte et de la culpabilité ? »

Touchant, tragique et écrit simplement il y a près de vingt ans, un livre à lire et que je relirais une seconde fois certainement car la Shoah reste inconcevable, échappe à toute comparaison et ne peut qu’imposer le silence de l’horreur, de la honte et de la culpabilité. Avis aux Ayatollah et autres néo-nazis !


des gens très bien (suite)

8 mai 2012

Tous ont cru que la France, c’était la protection.
Que l’impensable ne pouvait être pensé dans un cerveau francais.
Que les Gaulois ne les livreraient jamais aux Germains.
Qu’un regime obsédé par la famille ne les separerait pas de leurs enfants.
Alexandre Jardin, des gens très bien

A lire ou à relire aussi sur ce blog
Des gens très bien


La shoah version 2012

18 avril 2012

1942 semble lointain, les témoins de la Shoah se font rare, ils ont vieillis, ils sont morts, c’est une espéce en voie de disparition. Bientot il ne restera personne pour nous raconter ce qu’il a vecu en cette periode animale et horrible de l’homme.
Mais l’humanité n’est pas vaccinée et peut sombrer de nouveau dans l’horreur de la Shoah, il nous faut donc nous souvenir pour nous empecher de sombrer à nouveau.

Le terme Shoah (hébreu : שואה, « catastrophe ») désigne l’extermination par l’Allemagne nazie des trois quarts des Juifs de l’Europe occupée, soit les deux tiers de la population juive européenne totale et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale ; ce qui représente environ six millions de victimes.

En souvenir des victimes, regardez cet enfant…

Regardez cet enfant,

Regardez cet enfant

……………………………….. et si c’etait votre enfant. C’est cela la Shoah.


la Shoah

1 mai 2011

Le terme Shoah (hébreu : שואה, « catastrophe ») désigne l’extermination par l’Allemagne nazie des trois quarts des Juifs de l’Europe occupée, soit les deux tiers de la population juive européenne totale et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale ; ce qui représente environ six millions de victimes.

En souvenir des victimes, regardez cet enfant…

Regardez cet enfant,

Regardez cet enfant

……………………………….. et si c’etait votre enfant. C’est cela la Shoah.


En souvenir des victimes de la Shoah

12 avril 2010

Le terme Shoah (hébreu : שואה, « catastrophe ») désigne l’extermination par l’Allemagne nazie des trois quarts des Juifs de l’Europe occupée, soit les deux tiers de la population juive européenne totale et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale ; ce qui représente environ six millions de victimes.

En souvenir des victimes, regardez cet enfant…

Regardez cet enfant,

Regardez cet enfant

……………………………….. et si c’etait votre enfant. C’est cela la Shoah.


Imagine ou la situation des droits de l’Homme en Iran

20 avril 2009

Le musée des Beaux-arts de Montréal expose actuellement la ballade pour la paix de John Lennon.
Transformer la violence en paix, la haine et le racisme en amour, tels furent les mots d’espoir et de tolérance de John Lennon: Imagine.

Mais……. John
Imagine!
Un régime où il n’y a pas d’opposants, tous assassinés.
Un régime où il n’y a pas d ‘homosexuels, tous pendus.
Un régime où il n’y a pas de femmes adultères, toutes lapidées.
Un régime où il n’y a pas de mineurs délinquants, tous exécutés.
Un régime où il n’y a pas de minorités, toutes persécutées.

Imagine!
Un pays d’exportation, d’extrémisme et de haine.
Un pays d’invention, du negationisme.
Un pays sémite, très antisémite.

Imagine l'Iran

Imagine l'Iran

Imagine un régime obscurantiste qui demain jour anniversaire de la Shoah fera un discours sur les droits de l’homme, ou comment transformer la paix en violence, l’ amour en haine et en antisémitisme virulent.