La photo du jour, synagogue d’Oslo ou une lueur dans les ténèbres.

22 février 2015

La photo du jour, la communauté musulmane d’Oslo en Norvége protége l’unique synagogue qui subsiste pendant que les fidéles juifs prient.

Un signe, un symbole que dans l’horreur actuelle une lueur dans les ténèbres subsiste.

Publicités

DSK vu par Picasso

16 février 2015

Lorsque Picasso a peint son minotaure en 1933, DSK n’était pas encore né. Mais c’est le génie de Picasso que d’avoir imaginé le DSK de 2013 

Pendant des années j’ai essayé en vain de comprendre cette série des minotaures de Picasso, il a fallu DSK pour me remettre en valeur le génie de Picasso.

En conclusion, si Picasso est un génie, DSK n’en est pas moins un homme brillant aux démons destructeurs, un minotaure en somme.


Liberté de la presse, où ça presse

12 février 2015

Voici le classement de Reporters sans Frontières pour 2015.

On constatera les pays en blanc où il fait bon vivre comme le Canada.
Les pays en jaune comme les Etats Unis (beaucoup à cause de wikileaks et Fergurson) et l’Europe avec la France (on fait taire les Zemmour et beaucoup ce qui touche aux problèmes d’islamisme et d’immigration via l’agence AFP porte parole du gouvernement et repris en coeur par les journaux ).
Viennent ensuite en orange les pays d’Amérique du Sud comme l’Argentine où la présidente peut éliminer et tuer le procureur Nisman qui était censé le lendemain lui envoyer un mandat d’arrêt).
Le monde arabo-musulman et Poutine sont au rouge, pas besoin d’ajouter sur islamisme et dictature.
A la queue, on trouve évidement l’Iran et l’Arabie Saoudite, et finalement la Chine qui représente 20% de l’humanité, autant dire que la liberte de presse est un leurre en ce début du 21 eme siècle


Elections et Pollutions

10 février 2015

Période électorale et je râle.
Chacun dénonce, critique, insulte, renie l’autre.
Tout semble infectieux,
Tous sont irrévérencieux,
Chacun est disgracieux
Tous sont pernicieux
Beaucoup sont prétentieux
D’autres sont supertitieux
Les journaux sont tendancieux
Les politiciens sont malicieux
Les religieux sont sentencieux
Les philosophes sont silencieux
Les ancêtres sont aux cieux
Les jeunes sont soucieux
Les extrémistes sont infectieux
Les candidats sont ambitieux
Tout semble fallacieux
Et moi je suis soucieux
Mon Dieu qui êtes aux Cieux!
Sans ces élections tout serait plus silencieux !

Mais peut être qu’après ces élections à Sion
Apres cette pollution,
Ce sera la remediation, la renégociation, la concilation,
Et nous reviendrons à la création.


Le livre d’un homme seul – Gao Xingjian

8 février 2015

Je suis tombé chez mon fameux bouquiniste de Jérusalem sur Le livre d’un homme seul de Gao Xingjian. Je ne connaissais guère auparavant Gia Xingjian pourtant prix nobel de littérature en l’an 2000. Le livre d’un homme seul est le recit d’une vie de terreur sous Mao. L’auteur y raconte les purges et la barbarie du regime de Mao. On parle des purges staliniennes et nazies mais pas suffisement de ce qui s’est passé en Chine, pays de 600 millions d’habitants quand la terre n’en comptait que 3 milliards, soit 1 terrien sur cinq ! Sous Mao, l’homme a continué à chercher à exterminer ses congénères qui n’agissent ni ne pensent comme lui, alors qu’en Europe nombreux soutenaient et couvraient de louanges le régime communiste de Mao. Ce livre est une implacable dénonciation du systeme totalitaire chinois avec des méthodes qui n’ont rien à envier au nazisme, stalinisme et fascisme.

Il fallait trouver des ennemis. Sans ennemis, comment ce regime aurait-il pu exercer sa dictature ?

Quand les livres devenaient des fruits defendus, c’était la société qui était vraiment terrible.

Gao Xingjian était un homme seul, á l’époque même les femmes dénonçaient leur mari, son livre est dur, il nous montre l’homme malléable et manipulé par le Parti au nom du Peuple au nom de Mao. Avec la lecture de ce livre on comprend la fuite en avant vers le capitalisme des chinois sitôt Mao et la terreur disparus.

La « reforme par le travail » designe en fait les travaux forcés. L’homme est si versatile, plus maleable qu’une boule de pâte, si féroce à denoncer les autres pour se disculper.

Qui cède a la vie sauve, qui se rebelle meurt. Ce qui était faux hier était vrai aujourd’hui, tout changeait en fonction du climat pilitique, chacun était devenu un caméléon. Ce qui était vrai aujourd’hui était faux le lendemain, et si on voulait punir quelqu’un, on pouvait toujours denicher contre lui quelque chef d’accusation. C’etait ce qu’on appelait la lutte des classes, qui était en fait une lutte à la vie et à la mort.

La victoire au peuple! Pourtant ce n’etait pas le peuple qui avait remporté la victoire mais le Parti, le Parti qui avait de nouveau écrasé un groupe anti-Parti. Moins d’un mois aprés la mort de Mao, le Parti avait jeté sa veuve Jiang Qing en prison. Le Parti avait toujours raison! Il ëtait toujours glorieux! Toujours grandiose!

Excellent livre, excellent roman, excellent écrivain mais terrible de constater l’horreur sous les dictateurs, Mao en a été un des plus terribles. Le Parti avait toujours raison! Il ëtait toujours glorieux! Toujours grandiose! Note 8/10 sur l’echelle RG


Fantasmes by DSK

7 février 2015

Puisque la réalité nous ramene au tribunal, il ne reste plus qu’à fermer les yeux et fantasmer.

Le principe du fantasme, pensée érotique, est de susciter l’excitation par l’imaginaire. On ne peut pas le réaliser en tant que tel, car il y a dans la société certaines règles à respecter même si, depuis la libération sexuelle, la société pousse à écouter ses fantasmes à tout prix.
Mais la réalité s’avère beaucoup plus sordide et moins excitante, car le fantasme conduit à chosifier la personne. Ce qui va être excitant dans l’imaginaire peut être dégradant et punissable par la loi s’il est exécuté dans la réalité.

Thérèse Hargot, sexologue.


Coexist

6 février 2015

Dure la coexistence en ces temps fanatiques, on se fait agresser pour promouvoir la coexistence comme c’est le cas de Combo de pere chretien et de mere musulmane donc aux confins des religions monotheistes.