Qui a piqué ma kippa ?

26 avril 2018

Des milliers d’Allemands portant la kippa ont participé à la « marche de la kippa ».

La kippa a toujours été mon baromètre pour savoir si une ville est sécure ou pas envers ses Juifs.
Ainsi j’ai remarqué qu’à Montreal et à New York, on pouvait se promener tranquillement avec une kippa sur la tête, par contre Paris et Strasbourg (dans mes années de collége c’était possible, mais c’etait au siécle dernier avant les immigrations massives) sont des villes dangereuses et si vous osez porter une kippa, vous êtes en danger de mort.
Berlin aussi vient de le prouver grace à un arabe athée qui a voulu sentir le terrain et a porté une kippa ne croyant pas qu’on le molesterait.

La kippa est donc un barométre.
Qui a donc piqué ma kippa ? Les antisemites voyons, autrement elle aurait été sur ma tête, bon disons que puisque j’ai des tendances laiques et athées dans mon cas elle aurait été dans ma poche.


Les juifs ne sont pas en sécurité en France

27 mars 2018

Le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans, rescapée de la Shoa horrifie.
Le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans, rescapée de la Shoa, horrifie la France.
Le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans, rescapée de la Shoa, horrifie tout homme et toute femme dignes
sur Terre.

Née à Paris en décembre 1932, Mireille Knoll avait échappé dix ans plus  tard de justesse à la rafle des Juifs du Vél d’Hiv’ de juillet 1942 en  s’enfuyant de Paris avec sa mère. 

 

« Ce qui était terrible, c’est que l’un des auteurs disait à l’autre “c’est une juive, elle doit avoir de l’argent”. »

Le meurtre de Mireille Knoll n’est que la suite de l’assassinat de Sarah Halimi il y a un an, dans le même arrondissement de Paris.

Les juifs ne sont pas en sécurité en France, c’est un fait, c’est une certitude.

Malheureusement le gouvernement de Bibi Natanyaou ne s’interesse que peu à eux. Ces Juifs n’ont pas les moyens de se payer un appartement en Israel vu les prix exorbitants. Il faut plus d’un demi –
million de dollars pour avoir un logement decent en Israel. Ceux qui avaient les moyens en France ont tous acquis un appartement refuge en Israel même si parfois ils continuent d’habiter en France. Les autre Juifs, que j’appellerais les Juifs pauvres sont condamnés à vivre en France.
C’est la devise du gouvernement Bibi, le sionisme du fric, si t’as pas les moyens tu ne nous interesse pas.
Les Juifs ne sont pas en sécurité en France. Pauvres Juifs. Condamnés malgrè eux à vivre en France.

PS:hasard? Ce mois ci est décédée à Casablanca la mére d’une cousine, Annette S za »l et qui physiquement ressemble terriblement à Mireille Knoll. Annette aussi avait environ 85 ans. Elle a toujours vécue au Maroc et malgrè nos inquiètudes, Annette y vivait en sécurité.
Donc, soit que les arabes marocains vivant au Maroc ont plus de convivialité envers les Juifs -qui ont 2000 ans de présence- que les arabes marocains vivant en France, soit qu’ils sont mieux tenus dans un regime monarchique et autoritaire.


Où va la France ?

31 janvier 2018

Où va la France si un enfant de 8 ans se fait agresser tout simplement parce qu’il portait une kippa ?


La symétrie entre islamophobie et judéophobie relève de l’escroquerie intellectuelle et morale

1 mars 2015

Car,
Point de musulmans assassinés en France parce que musulmans, point d’enfants musulmans tués en tant que musulmans. Point non plus en France, même après les tueries de janvier 2015, de manifestations islamophobes violentes avec des slogans comme «Mort aux musulmans!»ou «Musulmans assassins!».Ni même avec un slogan du type: «Musulman, casse-toi: la France n’est pas à toi!».

La symétrie entre islamophobie et judéophobie relève de l’escroquerie intellectuelle et morale.

Pierre-André Taguieff


Je suis charlie le juif

11 janvier 2015

JE, c’est moi, aussi ma compagne, mes enfants, mon voisin, mon collègue de travail, les français et les françaises.

JE SUIS, je sens, je ressens, j’exprime ce que je suis.

JE SUIS CHARLIE, je m’identifie à Charb, à Wolinsky, je m’insurge contre le crime horrible, odieux commis contre les journalistes et caricaturistes de Charlie Hebdo, on a attaqué une des valeurs suprêmes de la République: la Liberté. Je suis horrifié, déstabilisé, et je viens participer à la grande marche pour marquer mon attachement aux valeurs républicaines, liberté de la presse, égalité des citoyens, fraternité, la preuve est que je suis dans cet immense rassemblement.
Ensuite je rentrerai chez moi, tout reprendra son cours normal, la probabilité que je sois touché personnellement est infime, une chance sur 60 millions. Demain aprés le boulot, j’acheterai ma baguette et mon camembert, un peu de rouge et allumerai la telé, on est pas couché, ça plaisante, tout est donc plus ou moins normal, la vie continuera.

JE SUIS CHARLIE LE JUIF, encore un horrible crime antisémite, un autre, encore un autre, ça n’en finit pas, je reviens de la marche nationale, j’ai retiré depuis belle lurette mes signes distinctifs mon maghen david, puis ma kippa, puis mon chapeau.
Je n’envoie plus mes enfants à l’école republicaine, avant hier on m’a conseillé de fermer mon magasin, une premiere depuis 1945, et je n’ai pu me rendre à la synagogue: portes closes ! fermé !. J’ai retiré ma mezouza de la porte d’entrée de l’appartement, c’est le signe que je suis charlie le juif.
Demain la vie reprend son cours en France, pas pour moi, je ne peux plus aller dans un magasin casher  acheter ma baguette et mon rouge de peur et des risques d’une attaque antisémite, j’y risque ma vie,  je ne peux pas marcher en groupe de la synagogue à la maison de peur que nous soyons reconnus et attaqués, je ne peux acheter à la Fnac un livre de Zemmour ou Houellebecq de peur d’être signalé, je ne peux ouvrir ma porte à celui qui sonne de peur d’être cambriolé et ma compagne violée. Je n’ose plus rien, je ne vis plus!
Surtout je n’ose penser que la probabilté que je subisse une attaque antisémite est proche de 1. 
JE SUIS CHARLIE LE JUIF,
Etre CHARLIE c’est dur dans la France de 2015,
Etre CHARLIE LE JUIF c’est l’enfer dans la France de 2015.


On peut enfin soigner son antisemitisme

17 décembre 2014


MERCI ANTISEMITOX !

«Le miel contenu dans ses pastilles agit immédiatement en adoucissant les paroles et les comportements antisémites dès l’apparition des premiers symptômes : insultes, jurons, comportements agressifs, délires révisionnistes, gestes de la quenelle, fièvre du vendredi soir (shabbat fever), antisionisme», explique l’OJE. Le patch est réservé «pour les cas les plus difficiles».

Et si tout cela ne vous aide pas, c’est que vous ètes un antisemite bronchico chronique, essayez le MULTI ANTISEMITOX ! et n’oubliez pas « L’excès d’Antisemitox ne provoque aucun effet secondaire » ! 

PS: telecharger la notice ANTISEMITOX

Laissons l’humour de côté, passons aux choses serieuses:

« L’antisémitisme est une maladie. Mais l’antisémitisme d’aujourd’hui est arrivé dans une nouvelle ère, une ère mondiale et globale. Il est peut-être un danger pour les Juifs mais il est avant tout une honte pour les nations où il prospère. Les nations qui ne luttent pas contre ce fléau sont des lâches. »

Shimon Peres


Le cimetiere de Prague ou un livre à double tranchant

4 novembre 2014

Je termine la lecture du Cimetière de Prague d’Umberto Eco, j’ai été tenté de l’abandonner à plusieurs reprises mais Umberto Eco sait captiver son lecteur.
C’est un roman sur l’histoire de la seconde partie du XIXeme siécle sur les guerres internes entre républicains et napoléoniens, entre italiens garibaldiens et royalistes, entre tsars et prolos et, les guerres externes entre les puissances de l’époque, la France, la Prusse, l’Allemagne et la Russie. Le tout sur fond de conspirations des francs maçons mais surtout et avant tout les Juifs. Ils sont partout, et chaque pouvoir et opposition  qu’il soient francais, russe, italien ou allemand les utilisent pour mieux manipuler son opinion publique et son ennemi réel.


Ce livre est donc une histoire de l’antisémitisme des nations dans la seconde partie du XIX eme siécle. C’est un livre dangereux parce qu’il faut être au dessus de la mêlée pour ne pas tomber dans le piège d’utiliser des clichés et tomber dans l’anti-judaisme et antisémitisme. Les juifs sont partout avec Eco et difficile de se retrouver dans toutes ces manipulations antisémites, démêler le vrai du faux, et, si on ne connaissait pas Eco et son passé on pourrait le taxer d’antisémite.  C’est donc un livre à double tranchant, un livre reservé à ceux qui sont au dessus de la mêlée mais interdit à tous les antisémites de naissance qui y retrouveront un lexique intoxiquant d’ailleurs courant dans les forums antisémites d’aujourd’hui.

En conclusion, un récit dur à suivre, dur de comprendre toutes les intrigues, dur à digérer, mais un livre sur la condition humaine qui utilise les Juifs à toutes les sauces comme maux de l’humanité.  Tout sonne faux dans ce roman et il faut savoir le décrypter à l’envers c-a-d comme une caricature des antisémites.  
Umberto Eco se base sur des faits historiques réels, il évoque les faux documents de l’affaire Dreyfus, les faux documents des Rabins du cimetière de Prague, leurs liens avec le protocole des Sages de Sion avec, la solution finale (au 19ieme siècle on l’évoquait deja!!!!)  au bout de ce tunnel.
Les hommes pouront ils sortir un jour de ce tunnel? Aujourd’hui j’en doute, malheureusement nombreux sont ceux qui ont encore besoin du bouc émissaire, de la haine de l’Autre, bref, du Juif.

Citation:
Je suis interessé à l’ordre moral du peuple russe et je ne desire pas que ce peuple dirige ses insatisfactions vers le Tsar. Il leur faut donc un ennemi. Inutile d’aller chercher l’ennemi, que sais-je, chez les Mongols ou chez les Tartares.
L’ennemi pour etre reconnaissable et redoutable doit etre chez soi, ou sur le seuil de sa maison. Partant, les Juifs.
La divine Providence nous les a donnés, utilisons-les, bon Dieu, et prions pour qu’il y ait toujours quelques Juifs à craindre ou à hair. Il faut un ennemi pour donner au peuple un espoir
.

Citation:
Il faut cultiver la haine comme passion civile. L’ennemi est l’ami des peuples. 
Il faut toujours quelqu’un à hair pour se sentir justifié dans sa propre misére.  La haine est la vraie passion primordiale. C’est l’amour qui est une situation anormale.
On n’aime pas quelqu’un pour toute la vie, de cette esperance impossible naissent aldutere, matricide, trahison de l’ami… Par contre, on peut haïr quekqu’un toute une vie, pourvu qu’il soit toujours là à attiser notre haine. La haine rechauffe le coeur

Note 7/10 sur l’échelle RG.