Affaire Lee Zeitouni, du nouveau et surprenant

15 octobre 2014

Eric Robic et Claude Khayat, les deux Français impliqués dans la mort de la jeune Israélienne, Lee Zeitouni, en 2011 à Tel-Aviv, ont été placés en garde à vue lundi matin à Nanterre dans le cadre d’une affaire d’«escroquerie en bande organisée» et «blanchiment» instruite à Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Les deux hommes doivent comparaître fin novembre à Paris pour «non assistance à personne en danger» et «homicide involontaire» pour Eric Robic, qui conduisait le 4×4 qui a percuté Lee Zeitouni zal.

Quatre autres personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans le cadre de cette nouvelle enquête. Ouverte en mars dernier et confiée à l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLO), elle a mis au jour plusieurs affaires d’escroqueries via la vente de voitures («au leasing»), de faux encarts publicitaires et de faux virements. L’argent généré aurait transité via la Pologne et la Chine avant d’atterrir en Israël. Les deux suspects doivent être déférés jeudi matin. L’avocate d’Eric Robic n’a pas répondu aux sollicitations des journalistes.

Publicités

3 ans 2 mois et 11 jours

29 août 2014

3 ans 2 mois et 11 jours, c’est le laps de temps écoulè depuis que nos deux lurons ont fui apres avoir  écrasé Lee Zeitouni et le coup de marteau du juge qui fixera leur peine.
Le 27.11.2014 aura lieu le jugement d’Arik Rubic et Claude Khayat.

La bonne nouvelle est que ce sera un jugement éclair, pas d׳appel et le verdict final sera donné 30 jours apres l’ouverture du jugement. 
Nous aurons attendu 3 ans, 2 mois, et 11 jours c’est long et penible
mais justice sera faite.
A suivre……


A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:
Le combat qui n’en finit pas
Jamais deux sans trois
la Belle et la Bête ou la justice en mode Facebook
Wanted
Les larmes de crocodile


 Les deux lurons de l’affaire Zeitouni, suite ….

9 octobre 2013

Ca se complique pour nos deux lurons, il était temps !
La presse raméne des nouveaux élements dans l’affaire Lee Zeitouni Zal.

Éric Robic, qui était au volant, n’avait plus de permis de conduire. Il avait été annulé pour conduite en état d’ivresse. C’est ce qui ressort de l’enquête, bien que la défense du chauffard conteste ce point.

Le conducteur français était en fuite en Israël au moment des faits. Il était recherché par la justice française dans un dossier d’escroquerie. 

« Plus rien n’étonne venant du chauffard »

Me Goldnadel, avocat de la famille Zeitouni

Le chauffard, qui doit s’acquitter du paiement d’une caution de 200.000 euros, n’a toujours rien versé à la justice. Il pourrait faire bientôt l’objet d’une convocation : il risque d’être incarcéré si l’argent n’est pas versé.

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

 – Jamais deux sans trois

 – la Belle et la Bête ou la justice en mode Facebook
 
 – Wanted

 – Les larmes de crocodile


Les deux lurons, suite 

3 septembre 2013

Eric Robic,  le chauffard a été mis en examen pour « homicide involontaire aggravé » et « non-assistance à personne en péril« , mardi 3 septembre. Les deux circonstances aggravantes retenues sont le délit de fuite et le manquement délibéré d’une obligation particulière de sécurité ou de prudence, le conducteur ayant notamment grillé un feu rouge au moment de l’accident. Il risque dix ans de prison et 150 000 euros d’amende. Claude Khayat est lui convoqué jeudi devant le juge d’instruction.

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

 – Jamais deux sans trois

 – la Belle et la Bête ou la justice en mode Facebook
 
 – Wanted

 – Les larmes de crocodile


Affaire Lee Zeitouni, les deux lurons finalement cernés

22 août 2013

Avant Roch Achana 5774, Claude Khayat et Éric Robic vont être convoqués chez le juge parisien, en charge de l’affaire. Ils seront en effet entendus les 3 et 5 septembre.
Le magistrat devrait leur signifier leur mise en examen pour «homicide involontaire, non assistance à personne en danger et délit de fuite». Des faits pour lesquels ils risquent aujourd’hui 10 ans de prison et 150.000 euros d’amende. Par ailleurs, le juge devrait se prononcer sur leur sort dans l’attente de leur procès devant un tribunal correctionnel et choisir entre un contrôle judiciaire ou un placement en détention. D’après le Figaro , le parquet qui s’est déjà prononcé a requis le contrôle judiciaire.


Nos deux lurons Claude Khayat et Éric Robic au lieu de rester discrets, n’ont de cesse de faire parler d’eux et de multiplier les infractions. Pas plus tard que ce jeudi, Éric Robic a été interpellé armé à Antibes. Il a été appréhendé alors qu’il sortait d’une boîte de nuit d’Antibes (Alpes-Maritimes) en possession d’un pistolet automatique 6,35 chargé.
Quant à Claude Khayat, il a été flashé à deux reprises à plus de 150 km/heure sur autoroute.

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

 – Jamais deux sans trois

 – la Belle et la Bête ou la justice en mode Facebook
 
 – Wanted

 – Les larmes de crocodile


Affaire Zeitouni, ça avance lentement mais surement

22 mars 2013

Le dossier de la police israélienne transmis en début de cette année à la justice française devrait en effet être entièrement traduit d’ici à quelques semaines. Ce travail qui a mobilisé deux traducteurs et qui, semble t-il, a été compliqué à accomplir en raison des multiples pièces fournies, constitue la dernière étape avant que le juge parisien, saisi de l’affaire, décidé du sort de Claude Khayat et d’Éric Robic.

Par ailleurs, le magistrat devra aussi déterminer les responsabilités entre les deux hommes. Claude Khayat qui s’est, dès le début, présenté comme le chauffeur de la cylindrée pourrait revenir sur ces premières déclarations. Selon les rumeurs persistantes dans le dossier, il s’était accusé en échange d’une somme qu’Éric Robic aurait accepté de verser pour effacer une dette auprès d’une organisation mafieuse.

Ça avance lentement mais surement.

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

 – Jamais deux sans trois

 – la Belle et la Bête ou la justice en mode Facebook
 
 – Wanted

 – Les larmes de crocodile


Affaire Lee Zeitouni, update sur le fugitif Claude Khayat

22 décembre 2012

Claude Khayat, l’un des deux Français impliqués dans l’accident qui a coûté la vie à la jeune Israélienne, Lee Zeitouni en 2011 à Tel Aviv, a été jugé par défaut cette semaine dans l’Yonne pour un énième excès de vitesse en France, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information de l’Yonne Républicaine.

Il devait comparaître mardi devant le tribunal de police de Sens après avoir été contrôlé à 157 km/h au volant d’une Mercedes, le 18 mai sur l’A6 dans le sens Paris-Lyon.
Mais il ne s’est pas présenté, n’ayant pas reçu la convocation de justice: l’huissier qui s’est rendu à son dernier domicile connu s’est vu répondre que M. Khayat ne résidait plus là.
Jugé par défaut, il a été condamné à six mois dinterdiction de conduire tout véhicule à moteur et à 500 euros damende. Il devra également effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière.
Selon le quotidien, « la justice, la police et le trésor public français recherchent désormais Claude Khayat, qui na plus de domicile connu aujourdhui » pour lui signifier sa condamnation.

 Claude Khayat est un fugitif, mais il aura beau fuir, la justice le cernera.