Comprendre le phénoméne Gilets Jaunes

3 décembre 2018

 
Pour mieux comprendre le phénoméne Gilets Jaunes, il vaut mieux quitter l’hexagone et voir comment outre-mer il est perçu. Un article du Gardian https://www.theguardian.com/commentisfree/2018/dec/02/france-is-deeply-fractured-gilets-jeunes-just-a-symptom l’analyse avec précision, en voiçi la traduction.

La France est profondément fracturée. Les Gilets jaunes ne sont qu’un symptôme

4325

Dés les années 1980, il était clair qu’il fallait payer un prix pour que les sociétés occidentales s’adaptent à un nouveau modèle économique et ce prix sacrifiait la classe ouvrière européenne et américaine. Personne ne pensait que les retombées toucheraient également le soubassement de la classe moyenne inférieure. Cependant, il est maintenant évident que le nouveau modèle a non seulement affaibli les franges du prolétariat, mais également la société dans son ensemble.

Le paradoxe est que cela ne résulte pas de l’échec du modèle économique mondialisé, mais de son succès. Au cours des dernières décennies, l’économie française, à l’instar des économies européenne et américaine, a continué à créer de la richesse. Nous sommes donc en moyenne plus riches. Le problème est que le chômage, l’insécurité et la pauvreté ont également augmenté. La question centrale n’est donc pas de savoir si une économie mondialisée est efficiente, mais que faire de ce modèle lorsqu’il ne parvient pas à créer et à entretenir une société cohérente?

En France, comme dans tous les pays occidentaux, nous sommes passés en quelques décennies d’un système qui intègre économiquement, politiquement et culturellement la majorité à une société inégale qui, en créant de plus en plus de richesses, ne profite qu’aux personnes déjà riches.

Le changement ne réside pas dans un complot, une volonté de mettre de côté les pauvres, mais dans un modèle où l’emploi est de plus en plus polarisé. Cela vient avec une nouvelle géographie sociale: l’emploi et la richesse se sont de plus en plus concentrés dans les grandes villes. Les régions désindustrialisées, les zones rurales, les villes petites et moyennes sont de moins en moins dynamiques. Mais c’est dans ces endroits – dans la «France périphérique» (on pourrait aussi parler d’Amérique périphérique ou de Grande-Bretagne périphérique) que vivent beaucoup de gens de la classe ouvrière. Ainsi, pour la première fois, les «travailleurs» ne vivent plus dans des zones de création d’emplois, ce qui provoque un choc social et culturel.

C’est dans cette France que le mouvement Gilets Jaunes est né. C’est également dans ces régions périphériques que la vague populiste occidentale prend sa source. L’Amérique périphérique a amené Trump à la Maison Blanche. L’Italie périphérique – le mezzogiorno, les zones rurales et les petites villes industrielles du nord – est à l’origine de sa vague populiste. Cette protestation est menée par les classes qui, jadis, constituaient jadis le point de référence essentiel pour un monde politique et intellectuel qui les a oubliées

Donc, si la hausse du prix de l’essence a déclenché le mouvement des Gilets Jaunes, ce n’était pas la cause fondamentale. La colère est plus profonde, résultat d’une relégation économique et culturelle amorcée dans les années 80. Dans le même temps, des logiques économiques et foncières ont enfermé le monde des élites. Ce confinement n’est pas seulement géographique mais aussi intellectuel. Les métropoles mondialisées sont les nouvelles citadelles du XXIe siècle – riches et inégales, où même l’ancienne petite bourgeoisie n’a plus sa place. A leur place, les grandes villes globalisées travaillent sur une double dynamique: la gentrification et l’immigration. C’est le paradoxe: la société ouverte aboutit à un monde de plus en plus fermé à la majorité des travailleurs.

La fracture économique entre la France périphérique et les métropoles illustre la séparation d’une élite et de son arrière-pays populaire. Les élites occidentales ont progressivement oublié un peuple qu’elles ne voient plus. L’impact des Gilets Jaunes et leur soutien dans l’opinion publique (huit Français sur dix approuvent leurs actions) ont émerveillé les hommes politiques, les syndicats et les universitaires, comme s’ils avaient découvert une nouvelle tribu en Amazonie.

Rappelez-vous que le gilet jaune a pour objectif d’assurer la visibilité de son porteur sur la route. Et quelle que soit l’issue de ce conflit, les Gilets Jaunes ont gagné sur ce qui compte vraiment: la guerre de la représentation culturelle. Les gens de la classe ouvrière et de la classe moyenne sont à nouveau visibles et, à leurs côtés, les lieux où ils vivent.

Leur besoin en premier lieu doit être respecté et ne plus être considéré comme « déplorable ». Michael Sandel a raison lorsqu’il souligne l’incapacité des élites à prendre au sérieux les aspirations des plus pauvres. Ces aspirations sont simples: préserver leur capital social et culturel et leur travail. Pour que cela réussisse, nous devons mettre fin à la «sécession» des élites et adapter les offres politiques de gauche et de droite à leurs revendications. Cette révolution culturelle est un impératif démocratique et social. Aucun système ne peut subsister s’il n’intègre la majorité de ses citoyens les plus pauvres.

Christophe Guilluy


Les juifs ne sont pas en sécurité en France

27 mars 2018

Le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans, rescapée de la Shoa horrifie.
Le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans, rescapée de la Shoa, horrifie la France.
Le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans, rescapée de la Shoa, horrifie tout homme et toute femme dignes
sur Terre.

Née à Paris en décembre 1932, Mireille Knoll avait échappé dix ans plus  tard de justesse à la rafle des Juifs du Vél d’Hiv’ de juillet 1942 en  s’enfuyant de Paris avec sa mère. 

 

« Ce qui était terrible, c’est que l’un des auteurs disait à l’autre “c’est une juive, elle doit avoir de l’argent”. »

Le meurtre de Mireille Knoll n’est que la suite de l’assassinat de Sarah Halimi il y a un an, dans le même arrondissement de Paris.

Les juifs ne sont pas en sécurité en France, c’est un fait, c’est une certitude.

Malheureusement le gouvernement de Bibi Natanyaou ne s’interesse que peu à eux. Ces Juifs n’ont pas les moyens de se payer un appartement en Israel vu les prix exorbitants. Il faut plus d’un demi –
million de dollars pour avoir un logement decent en Israel. Ceux qui avaient les moyens en France ont tous acquis un appartement refuge en Israel même si parfois ils continuent d’habiter en France. Les autre Juifs, que j’appellerais les Juifs pauvres sont condamnés à vivre en France.
C’est la devise du gouvernement Bibi, le sionisme du fric, si t’as pas les moyens tu ne nous interesse pas.
Les Juifs ne sont pas en sécurité en France. Pauvres Juifs. Condamnés malgrè eux à vivre en France.

PS:hasard? Ce mois ci est décédée à Casablanca la mére d’une cousine, Annette S za »l et qui physiquement ressemble terriblement à Mireille Knoll. Annette aussi avait environ 85 ans. Elle a toujours vécue au Maroc et malgrè nos inquiètudes, Annette y vivait en sécurité.
Donc, soit que les arabes marocains vivant au Maroc ont plus de convivialité envers les Juifs -qui ont 2000 ans de présence- que les arabes marocains vivant en France, soit qu’ils sont mieux tenus dans un regime monarchique et autoritaire.


Où va la France ?

31 janvier 2018

Où va la France si un enfant de 8 ans se fait agresser tout simplement parce qu’il portait une kippa ?


le tweet du jour: Vive la France !

10 novembre 2013

«La France a eu le courage d’empêcher un mauvais accord nucléaire avec l’Iran. Vive la France !»

John McCain, ancien candidat républicain à la présidence.

Merci John, l’Amerique, le monde libre ont vraiment besoin d’un leader de ton ampleur.


des gens très bien (suite)

8 mai 2012

Tous ont cru que la France, c’était la protection.
Que l’impensable ne pouvait être pensé dans un cerveau francais.
Que les Gaulois ne les livreraient jamais aux Germains.
Qu’un regime obsédé par la famille ne les separerait pas de leurs enfants.
Alexandre Jardin, des gens très bien

A lire ou à relire aussi sur ce blog
Des gens très bien


France, Alertes Meteo, Circulation, Routes, Aeroports, Neige, Verglas

20 décembre 2010

France, Alertes Meteo, Circulation, Routes, Aeroports, Neige, Verglas…

Ah ces mots maux qui reviennent et nous harcelent,
du jamais vu «ça a commencé le 20 novembre et depuis, ça n’en finit pas»

«On a eu des chutes de neige relativement tôt dans l’année, notamment au nord, dans l’est et en Ile-de-France, ça c »est remarquable. Les épisodes neigeux se sont de plus succédé très rapidement, on a déjà eu de l’ordre de 14 épisodes neigeux sur l’Ile-de-France, ce qui important. Pour trouver des épisodes aussi soutenus, rapprochés et marqués, il faut remonter à plus de 20 ans au moins»

Allez me dire qu’il y a réchauffement de la planète,
allez me dire que la météo fait des prévisions fiables,
allez me dire que le père Noël risque d’être absent car son avion ne décolle pas.

Du jamais vu en Europe et pendant ce temps c’est l’ Eldorado en Terre Sainte: 20 degrés à Jérusalem, de quoi faire fondre les pères Noël un peu partout.


VOTRE PAYS EST-IL CORROMPU ?

27 octobre 2010

L’indice, élaboré grâce à des sondages réalisés auprès d’hommes d’affaires et de spécialistes, va de 10 pour un pays considéré comme « propre » à zéro pour un pays perçu comme gangrené par la corruption.

Sur les 178 pays étudiés par l’ONG Transparency International, près des trois quarts affichent un indice de perception de corruption inférieur à la moyenne.
Selon le classement établi par Transparency International, le Danemark, la Nouvelle-Zélande et Singapour arrivent en tête des pays perçus comme les moins corrompus, avec un indice de 9,3. L’Afghanistan et la Birmanie sont ex-aequo avant-derniers sur la liste avec un indice de 1,4, tandis que la lanterne rouge revient à la Somalie avec un score de 1,1.

Parmi les autres pays, le Canada arrive à la 6e place avec un bon indice de 8,9 ; les Etats-Unis et la Belgique se retrouvent tous deux à la 22e place (7,1) ; tandis que la France arrive en 25e position (6,8). Israel est 30eme (6,1). le Maroc est loin en arrière 85 eme (3,4) et sa seule consolation est qu’il y a près de 100 pays derrière lui.
Signalons parmi les derniers la Russie, la Libye, l’Iran et le Venezuela les donneurs de leçon au monde !

Votre pays est il corrompu ? voici la liste du classement de tout les pays mais pas d’illusions les 3/4 des pays sont au dessous de la moyenne.

Accepter que la corruption perdure est inacceptable ; trop de personnes pauvres et vulnérables dans le monde continuent à souffrir de ces conséquences.