6 jours en juin

1 juin 2017

Il y a 50 ans la guerre des six jours.

Il y a 50 ans, la guerre des six jours de 1967 marquait tout d’abord par sa rapidité, guerre surprise, guerre èclair, guerre du lundi alors que l’on s ‘attendait à une ouverture des hostilités le dimanche, debut des hostilités à 9h alors que l’on s’attendait à cinq heures du matin. 6 jours et tout était reglé d’un point de vue victoire militaire d’Israel sur les pays arabes environnants. Une victoire écrasante qui a stupéfié le monde, les experts militaires n’en revenaient pas mais depuis dans le monde il n’y a plus de guerre express, il y a des combats qui s’éternisent.

Victoire donc en 1967, mais 50 ans aprés rien n’est réglé entre Israel et les Palestiniens sous sa tutelle. Les extremistes-religieux-messianiques des 2 camps ont tout fait pour saborder tout espoir de reglement.

Victoire donc en 1967, defaite donc en 2017.
Car dans l’histoire du monde toute victoire passe inevitablement par des pourpalers et solutions entre les partis impliqués dans la guerre. 50 années et toujours dans l’impasse. La guerre des 6 jours n’est donc pas encore terminée. Terrible…..

image

Et en souvenir, lundi 5 juin 1967 à 11h notre directeur du lycée nous demande de rentrer à la maison, la guerre a éclaté, les arabes crient à la victoire et Casablanca risque de flamber, vaut mieux se refugier. C’est ce refuge que je trouverais en France à Strasbourg puis en Israel. Aujourd’hui plus de refuge en France pour un Juif nord-africain ou Juif tout court. Ca aussi c’est un changement. Terrible …..


Israel, boite de sardine ou le nouveau ghetto

11 septembre 2016

Mes retours de Montreal en Israel sont toujours ambivalent, quitter l’immensité, l’espace, et se retrouver dans un huis-clos, une sensation de fourmilliére, de compression, dans une boite de sardine

La population d’Israel compte prés de 9 millions d’habitants, elle a plus que décuplé depuis sa création en 1948 et elle devrait encore quasiment doubler d’ici à 2050 pour atteindre 15 à 16 millions de personnes. Oui Israel est devenu un ghetto, il n’y a plus de place! et il y aura encore moins de place pour nos petits enfants.

Partout il y a des bouchons interminables, les routes sont parmi les plus congestionnées du monde occidental, trois fois plus que la moyenne des pays de l’OCDE.
Encore plus dur est de trouver une place de stationnement, les trottoirs ne sont plus praticables dans certaines villes car les voitures y stationnent et en travers, entre 2 arbres, entre 2 barres, entre la poubelle et le poteau de signalisation.
Si il n’y a pas si longtemps on hesitait à prendre la route, aujourd’hui on hesite à quitter sa place de stationnement. Qui va à la chasse perd definitivement sa place.

 

israel-bouchons2

La qualité de vie s’en ressent également : jardins d’enfants, services d’urgences hospitaliers et tribunaux d’Israël sont les plus bondés parmi les pays de l’OCDE. Quant à la crise du logement, elle est devenue un sujet de polémique récurrent alors que l’offre ne parvient pas à suivre le rythme de la demande. Des parcs nationaux, des plages pleines à craquer, c’est simple les samedis j’evite les plages, les vendredi les centres-commerciaux, et en semaines les routes inter-urbaines.

Plus petit que la Bretagne, Israël est déjà l’un des pays les plus densément peuplés du monde avec 400 personnes au kilomètre carré, et si l’on considére que la moitié du pays au sud de Beersheba est un desert( leNéguev represente 55 % du territoire) et que la grande masse habite le petit triangle Jerusalem-Tel Aviv- Haifa soit 6000 km2, on se retrouve avec une densité de 1000 comparée au 112 de la France ou au 3.3 du Canada on comprendra pourquoi j’appelle Israel le nouveau ghetto. Elle est surnommé deja « Nation boîte de sardines »

Au rythme actuel, nous allons droit vers une catastrophe écologique et socio-économique », alerte Alon Tal, chercheur en sciences de l’environnement à l’université Ben-Gourion du Néguev.

Imaginer Israel en 2035 ou 2050, 16 ou 35 millions d’habitant j’en sais rien mais la boite de sardine va exploser à moins que le genie juif n’invente une terre sainte bis sur la mer ou sur la lune.

 

israel-bouchons-2016


Bye Bye Bibi

15 mars 2015

D’après les derniers sondages, après 6 années insupportables, vu la cherté de la vie et du prix astronomique des maisons puisqu’un bidonville en terre sainte est plus cher qu’un condo des quartiers chics de Montreal ou sur les cotes de la Floride, donc d’apres ces sondages Bibi est à la traine même si il a encore et malgré tout des chances de pouvoir former une coalition d’extreme droite.

Mais mes sondages personnels plus issus de voeux que de statistiques me laissent percevoir une surprise pour ces élections 2015 et la possibilité de pouvoir crier bye bye bibi. Elle se nomme Kakhlon ! 
Il ne fait aucun doute qu’une partie de l’électorat classique du Likud est deçu par les manieres, methodes capitalistes, caprices, faiblesses et mensonges de bibi.
Les sondages officiels accordent 22 mandats à Bibi contre 26 au parti d’ Herzog (ex parti travailliste).

Generalement l’electorat de Bibi ne peut voter pour le parti travailliste mais il  me semble qu’une partie des mandats du Likud ira vers le parti de Kakhlon, car il est d’origine sepharade et socialiste de droite, cela le menera donc  à 12-13 mandats ou plus et en consequent seulement 19 ou moins pour Bibi.
20 est le chiffre fatidique, avec 20 mandats Bibi cherchera une coalition même avec Herzog (ex parti travailliste), mais avec moins de 20 mandats Bibi sera contraint de se retirer de la direction du Likud. Direction sa belle villa de Ceasaree avec pour nouveau maitre Sarah.

A nous la liberté, l’espoir et l’avenir. Bye bye Bibi, permettez moi donc de rever jusqu’a mardi car dès mercredi fini les rêves. La réalité même avec Herzog au pouvoir ne sera pas clemente mais elle nous offrira de nouvelles opportunités. 
Bye bye bibi! 


50 nuances de guerre

27 août 2014

50 jours de guerre, cessez le feu permanent, la guerre est provisoirement terminée, la question idiote de qui a gagné se pose ou est posé par les medias comme si il s’agissait d’un match de foot entre le Real de Madrid et Milan, score 1 à 0, le score est validé par l’arbrite et Milan reconnait avoir encaissé un but. Nous sommes loin de cette logique  dans le contexte entre Tsahal et  le Hamas. A l’époque  historique chaque camp envoyait ses hommes pour combattre l’ennemi et les vainqueurs rentraient à la maison avec des prisonniers et le butin, la victoire ne faisait aucun doute.
Aujourd’hui même si le vaincu est ecrasé, il pourra toujours affirmer le contraire, la desinformation est de mise, les mises en scénes sont constantes et il s’agit de convaincre son propre public de la victoire. Il n’y a plus de noir et blanc, de vainqueur et vaincu, il y a des nuances de resultats de guerre tout comme les 50 nuances de gris qui sont les nuances des naratifs et des fantasmes de chacun.
Donc le Hamas pourra ne pas voir la destruction intense de Gaza, de se retrouver sans  ses armes strategiques tunnels et missiles, il continuera d’affirmer qu’il a reussi à paralyser l’aeroport de Ben Gourion et avoir reussi à vider les kibbutzim environnants de leurs habitants.
 Malgré la force et la precision  de l’aviation et des renseignements,  Bibi pourra cacher qu’en fin de compte il n’a pas reussi à stopper les attaques de missiles, que Tsahal considéré comme une des plus fortes armées du monde n’a pu éradiquer le nain terroriste qu’est le Hamas.

Donc ne cherchons pas qui a gagné, qui a perdu, les guerres surtout les guerres modernes sont toujours une defaite par les pertes humaines et par les ravages qu’elles engendrent. Il nous reste 50 nuances de guerre et chacun y trouvera la nuance qui lui convient. Pour moi ce sera la nuance d’un retour de l’homme à l’époque des ténèbres et ce au 21eme siecle et sur la planete entiere.


Juifs de France, bienvenue en Israel

7 août 2014

La guerre au Hamas est provisoirement terminée, mais malgré et sous la pluie de missiles les Juifs de France continuent d’affluer en Israel. Une France sans Juif est désormais et malheureusenent envisageable, on y verra un antisemitisme sans juif comme c’est le cas en Pologne par exemple. Les Juifs qui partent c’est aussi la dèprime et la stagnation économique qui s’installent à leurs places. Les Juifs de France sont – et je dirais deja le verbe au passé- étaient au top des intellectuels, au top des medias, au top des investisseurs et de la création d’emplois, et qu’on le veuile ou pas un Juif de parti c’est une grosse perte car ce n’est pas parmi les manifestants anti-semites qui crient mort aux juifs qu’on pourra combler cette perte économique, intellectuelle et morale.

Et pour finir, j’ai trouvé ces photos sur le site web NouvelObs, mon journal preferé pendant des années que j’ai laissé tomber et refuse d’acheter à cause de leurs idées et de journalistes traites genre  Jean Daniel qui refuse d’assumer un minimum de sa judaicité, et choississent toutes les occasions pour faire monter la tension anti israelienne, anti juif et ont par leur lache attitude laisser monter ce nouvel antisemitisme 2014 de franco-arabes qui ne prend que la releve des antisemites franco-francais 1944 qui dénoncaient leur voisin de palier à la Gestapo dans le seul but d’occuper leur appartement. Certes il y a eu et il y a d’autres français, peut être même la majorité mais trop silencieuse à mon avis

Et les journalistes sont les premiers responsables pour n’avoir pas pris à temps la tête du combat contre l’antisemitisme. Regardez l’Amerique, prenez exemple, le milliardaire Donald Sterling suspendu à vie par la NBA,  c’est trop pour la France, la France perd  donc ses Juifs. Bienvenue en Israel !

Lorsque mon beau fils travaillant dans la hi-tech m’a annoncé qu’il était muté ailleurs et que son remplacant était un jeune juif francais qui vient de faire son alya, et qu’il lui expliquait actuellement quel sera son role j’ai eu un moment de bonheur, bienvenue en Israel monsieur le remplacant que je ne connais pas encore mais qui me rappelle étrangement moi en 1973.


La guerre à Gaza contre le Hamas

2 août 2014


Au final, cette guerre est justifiée, nécessaire, absurde et tragique.


Un fiasco nommé Kerry

27 juillet 2014

Encore un échec Obama, comme si tous les échecs face à Poutine ne lui suffisent pas. En expédiant Kerry pour régler la question de Gaza, un Kerry pressé, expéditif, non concentré c’est le fiasco de la politique Obama et sa conception des relations internationales et de la stabilité du monde qui a besoin d’une superpuissance qui n’existe plus. Obama via Kerry aura réussi à couler les Etats Unis d’un point de vue strategico-militaire.

Kerry offre au Hamas plus que ce qu’Israel, l’Egypte, l’Arabie Saoudite et l’Autorité palestinienne de Abbas ensemble ont proposé. Il offre tout l’argent du pétrole du Quatar à une entité terroriste le Hamas qui pourra réinvestir dans les armes et souterrains terroristes, il coule par la même l’Autorité palestinienne, choisit la Turquie des frères musulmans contre l’Egypte laïque de Sissi, et consolide par la l’Iran l’ennemi d’hier,l’ami de demain. Les frères musulmans sont les nouveaux amis d’Obama, le Quatar super riche qui ne sait que faire de ses petro-dollars passe des commandes d’armes sophistiquées pour un pays de 11000 km2, et l’Iran des commandes faramineuses à Boeing.
Obama le nouvel ami des frères musulmans ! Grace ou à cause de Kerry on continue de se battre a Gaza, cela arrangeait jusqu’a présent le Hamas, il semblerait que cela arrange Kerry depuis qu’il a échoué à trouver un accord entre Israel et l’Autorité palestinienne de Abbas. L’oiseau du malheur prédisait alors une 3eme intifada.

Kerry un fiasco, Obama un échec et le monde en ébullition, Ukraine, mer de Chine, Proche Orient, Irak, Libye ….. Au secours! au fait c’est quand les élections présidentielles aux E.U ? 4 novembre 2016 c’est loin …. Esperons que d’ici la, Poutine aura la sagesse de se tenir tranquille sinon ce ne sera pas la 3eme intifada promise par Kerry mais la 3eme guerre mondiale due à l’impotence du tandem Kerry-Obama.