L’image du jour, il y a 100 ans.

26 juin 2014

Il y a tout  juste 100 ans – c’était hier puisque mon grand pére l’a vécue- un attentat le 28 juin 1914, à Sarajevo qui assassinera l’archiduc d’Autriche François Ferdinand et son épouse, et tout est déclanché. L’Autriche Hongrie declarera la guerre à la Serbie, la France intervient, le jeu des alliances militaires est lancé, l’engrenage est enclanché et c’est la 1ere guerre mondiale qui aujourd’hui dit-on aurait pu être evitée.

1914 est toujours d’actualité, un scenario plus ou moins identique en Ukraine, Irak, Cuba, en encore en Artique polaire (Russie contre Canada) ou encore en Israel et la 3eme guerre mondiale ne pourra être évitée. La balle est entre les mains d’un terroriste mais certainement pas dans celles d’Obama (au golf en pré-retraite) ou d’un quelconque dirigeant actuel, moderne et impotent.


Hors jeu

23 juin 2014

Le mondial continue mais les grands avec un grand G n’y participent pas, tout d’abord du G7 est absent le Canada, et du G10 la Chine et l’Inde, donc quelques milliards d’absents, ce qui ramène le mondial à sa veritable dimension de semi-mondial.
Peut être que dans ces 3 pays on peut parler veritablement  de football amateur alors que la FIFA  se  pretend être la federation internationale de football amateur. 
Serieusement Messi, Ronaldo, Benzema et Raul n’ont rien d’amateur, et me rappellent que si l’Espagne, le Portugal, la Grande Bretagne et l’Italie sont deja hors jeu c’est que lorsqu’il y a un heros dans une equipe nationale alors l’equipe vaut zero. Ne raconte t’on pas que Messi fixe  qui seront les autres 10 joueurs  sur le terrain.

Ce mondial semi-mondial est deja le mondial de l’amerique latine. le Chili, l’Equateur, le Honduras donnent le ton sans parler du Mexique , de l’ Uruguay et bien entendu de l’Argentine et du Bresil. Ton et espadrilles depareillées  voici la grande mode 2014. Pour marquer et bien marquer autant differencier son pied gauche rose bonbon de son pied droit jaune cocu.

Pour chacun des matchs et pour mieux les apprecier en tant que spectateur devant l’écran j’ai tendance à me deguiser aux couleurs de mes equipes favories, tout  orange lorsque la Hollande ou Rubens jouent, aux couleurs de Rio pour le Bresil ect , , ect ….ect exception faite pour l’Allemagne car je ne me vois pas deguisé en nazi, ou en antisemite devant la Belgique ou la Suisse ou encore en ayatollah si c’est l’Iran ou en islamiste devant l’Algerie.

La France etait hors jeu avant le mondial et s’avere être le meilleur jeu sur le terrain, donc inutile de donner des prononstics sur un ballon rond.

Enfin dans ce mondial il y a 32 equipes de 11 joueurs soit 352 joueurs professionnels dans le jeu et près de 8 milliards de joueurs/spectateurs amateurs hors jeu.


Le dilemne du mondial, présent éphémère ou futur pérenne

11 juin 2014

Pourquoi dépenser des milliards de dollars dans des stades qui seront demain inutiles quand les Brésiliens réclament en priorité des crèches, des hôpitaux ou des écoles ?
Doit on donner priorité au show, aux rêves d’une victoire nationale, aux dépenses excessives ou aider les pauvres à mieux s’en sortir.
Doit on dépenser ou brûler des milliards pour le présent et la gloire éphémère d’un moment ou doit-on investir pour le futur du pays, des populations défavorisées.
Le dilemme du mundial est le dilemme de tous les pays mondialisés: les politiciens nous font rêver dans le présent pour que nous ne préoccupions pas de l’avenir, les professionnels ou penseurs n’ont que faire du présent éphémère par rapport à l’avenir infini et prometteur.

La loi du sport est en train de devenir, conformément à cet air vicié du temps présent, l’ignoble loi du marché . Au diable honnêtes et pauvres gens du Brésil, affamés des bidonvilles de Rio ou de Sao Paulo,miséreux de toutes sortes.

Et nous? préférons nous nous soûler de goals, préférons nous le 1 – 0 (profitons aujourd’hui et au diable l’avenir) ou le 0-1 (sacrifice aujourd’hui pour un avenir meilleur) ?

Et puisque nous parlons d’avenir et de prononstics que diriez vous de retrouver en demi finales le Bresil, l’Argentine, l’Uruguay et la Hollande. Les meilleurs je ne sais pas, mes préférés certainement.