L’Afrique de tous les désastres

10 janvier 2011

Algérie, Tunisie, Cote d’Ivoire, Niger, Soudan c’est le désastre au sens tragique dans tous ces pays d’Afrique.
En Tunisie le pouvoir n’hésite pas a tirer sur les manifestants.
En Algérie le pouvoir essaye de se protéger et ne pas commettre l’irréparable, il fait même marche arrière et annule la hausse des prix des produits de base.
En Cote d’Ivoire, c’est une lutte contre des résultats démocratiques qui peut basculer en une guerre civile.
Mais le dénominateur commun pour ces 3 pays ce sont des dirigeants qui feront tout mais vraiment TOUT pour ne pas perdre le pouvoir.
Au diable le peuple, au diable les chômeurs, au diable la démocratie.
Brave africains qui n’ont guère la chance de voir un peu l »Afrique sortir du marasme économique, de profiter comme les asiatiques et sud-americains de la mondialisation.
Ces totalitaires mènent au désastre leurs peuples et l »Afrique toute entière.
Le malheur est que si un laïque totalitaire échoue et c’est le cas, l’option est le religieux totalitaire et c’est bien pire. On s’éloigne de la stabilité et de la démocratisation. La mauvaise administration et le mépris pour l’Etat de droit des dirigeants africains en est la cause, la raison et la conséquence. Ajoutons les crimes, la corruption et j’en passe.
Le mondial de foot en Afrique du Sud n’aura été qu’une parenthèse. L’ Afrique continue à tirer des buts contre son propre camps.
Mais que diable demande l’Africain moyen ? du travail !


lire aussi:
tant-que-lafrique-aura-des-leaders-a-la-khadafi
et
la-chine-en-afrique-ou-le-petit-chaperon-rouge-version-moderne


Le monde ne va pas si mal

11 juillet 2010

Le FMI publie ses nouvelles données sur le PIB 2010. Le monde ne va pas si mal, disons plutôt le monde économique ne vas pas si mal: une croissance de 4.6% pour 2010, c’est une moyenne ! 9.2% pour l’Asie, un joli score de 4.3% pour l’Afrique, 3.3% pour les Etats Unis et seulement 1% de croissance pour la zone euro, donc la plus faible du globe !!

Donc lorsque le FMI annonce que le monde ne va pas si mal, il faut comprendre que l’Asie se porte à merveille, les USA se reprennent et que l’Europe est à la traîne.


L’Afrique de la coupe du Monde

7 juin 2010

Un mondial en Afrique, c’est une première, alors autant rappeler que le Maroc a été en 1970 le premier pays africain à gagner son ticket pour une coupe du monde (16 équipes à l’époque) et a presque créé la surprise face à l’Allemagne. Depuis on a décidé d’élargir le club de 16 a 32 équipes et l’ Afrique est de plus en plus représentée.
Les grands sont connus Argentine, Allemagne Hollande et Brésil suivis pas l’Espagne l’Italie l’Angleterre et la France mais il est fort à parier que la surprise viendra des équipes africaines surtout du Ghana, du Cameroun mais aussi du Nigeria et de l’Afrique du Sud et je ne serais guère étonné de voir 3 si ce n’est 4 de ces équipes passer au second stade des compétitions pour les 8eme de finale.
Tout laisse à croire que la surprise de ce mondial sera africaine.
Apres tout, ils ont avec le Brésil le plus beau football du monde et leurs joueurs sont les machines à vapeur des équipes européennes. Alors pourquoi pas ?


Sarkozy ou la realpolitik des dirigeants européens

4 juin 2010

72h après, c’est le retour à la normale ‘anormale’ au Proche Orient. Au delà du conflit Israel – hamas, au delà du rôle de la nouvelle Turquie ou ancien empire ottoman, cet événement a mis en lumière la realpolitik des dirigeants européens, et Nicolas Sarkozy en est l’exemple type.

Sarkozy qui en plein sommet France Afrique -et justement à cause-, « condamne l’usage disproportionné de la force« , « exprime sa profonde émotion devant les conséquences tragiques de l’opération militaire israélienne contre la « flottille de la paix » à destination de Gaza« , qui a fait au moins dix morts, et « adresse ses condoléances aux familles des victimes« .

Avec des politiciens modèles 2010 à la Sarkozy:
– les dictateurs ont la belle vie.
– les terroristes se font fiers de l’être, et à visage découvert.
– les humanitaires font des choix politiques.
– on nomme les grandes dictatures à des postes clés dans les organisations des droits de l’homme.
– on charrie l’Afrique, peu importe ses leaders.
– on achète de Chine, peu importe les droits de l’homme.
– on poursuit les terroristes loin loin en Afghanistan, mais on ferme l’oeil sur celui du coin.
– on joue le politiquement correct.
– les déclarations sont faites pour charrier l’opinion publique mediatiquement .

La morale politique n’est plus qu’intérêt, argent et courte échéance.
La pire des politiques est la non-politique, c’est a dire de n’avoir pas une ligne politique claire, de souffler le chaud et le froid, les condamnations et les silences, de se laisser emporter par la vague communicative des perroquets médias.
Obama n’a pas de ligne politique, il souffle le froid et demande à son second Biden de souffler le chaud. Sarkozy n’a pas de second alors il souffle les deux d’après les orientations du public présent. Ce jour la l’ Afrique était présente, il fallait la captiver. Au diable morale, jugeote et responsabilité sur la longue échéance.


Un jour, l’Afrique va changer

20 avril 2010

On oublie l’Afrique: au G20, au sommet sur la sécurité nucléaire, dans les classements mondiaux des villes, des pays, un continent entier est oublié, délaissé avec ses misères, ses pauvres, ses coups d’Etat, son sida, mais  les «tigres» de l’Afrique sont prêts à bondir.  Le continent noir n’est pas synonyme que de pauvreté et d’aide internationale. Il compte aussi ses pays émergents. L’économie africaine bouge et plusieurs pays de ce continent pourraient devenir les prochains «tigres» prêts à bondir sur la voie du développement économique.

«L’économie africaine croît à un rythme annuel de 4 à 5%»  D’autres indicateurs suivent: l’éducation, l’espérance et la qualité de vie progressent.

La stabilité aussi est à la hausse. «Autrefois, il y avait simultanément de 10 à 5 feux à éteindre en Afrique. Aujourd’hui, il y en a toujours, mais on les compte sur les doigts d’une main.» Même chose pour la démocratie: le continent n’est pas à l’abri des coups d’État, «mais les élections sont devenues la règle, et non plus l’exception».

Un « séisme » est même déjà à l’oeuvre : celui de sa démographie. Il transforme déjà le continent. Les Africains étaient 180 millions en 1950 et seront 1,8 milliard en 2050. Un « facteur 10 » qui va changer bien des choses : urbanisation galopante, mouvements de population en tous genres, gains de productivité, nouveaux marchés, échanges internationaux, croissance économique, problèmes environnementaux…

Il reste que cette Afrique émergente pourrait, dans quelques années, jouer le rôle qui a été celui de l’Inde et de la Chine au cours des dernières décennies. Car en plus d’offrir une main-d’oeuvre à bon marché, l’Afrique regorge de ressources inexploitées et d’infrastructures à construire. La Chine l’a bien compris: en une décennie, les investissements chinois en Afrique sont passés de 10 à 110 milliards de dollars.

Et la coupe  du monde en juin  2010 en Afrique du Sud est la pour nous rappeler qu’en foot  c’est l’Afrique qui donne le ton.



Sommet nucléaire entre PPCM (Plus petit commun multiple) et PGCD (Plus grand commun diviseur)

13 avril 2010

Sommet nucléaire entre PPCM (Plus petit commun multiple) et PGCD (Plus grand commun diviseur)

Pas moins de 47 pays se retrouvent à la Maison Blanche pour parler du nucléaire. Mais qui dit vaste rassemblement, dit bien sûr aussi consensus a minima.

Le plus petit multiple commun (PPCM)  reste donc un ennemi virtuel: Al Quaida, puisque ce n’est ni un pays, ni une personne: Ben Laden, mort depuis belle lurette mais que l’on maintient artificiellement en vie pour mieux inquiéter les opinions publiques.

Entre PPCM et PGCD il y a le chiffre magique , zéro ou 0. Dans notre cas ce sont les absents: l’Afrique est encore fois la grande oubliée, les trouble-fête notoires, cubains, vénézuéliens ou nicaraguayens n’ont pas reçu de carton d’invitation. Les principaux intéressés, l’Iran et la Corée du nord, dont il sera le plus question, n’ont pas été conviés. La Syrie non plus, soupçonnée elle aussi de vouloir développer l’arme atomique.

La principale nouvelle à attendre de ce sommet de Washington est donc le simple fait qu’il ait lieu, beaucoup de oblabla, de fastueux repas  et deux petites séances de travail de deux heures.

Les 47 vont promettre toujours plus de vertu et de vigilance pour empêcher que de l’uranium hautement enrichi ou du plutonium puisse tomber entre les mains d’organisations terroristes. Mais rien ne garantit qu’un jour un groupe extrémiste/islamiste/terroriste ne puisse prendre le pouvoir dans un pays atomique:  le Pakistan en est l’exemple clé.

Quand aux sanctions suivant le plus grand diviseur commun (PGCD) , pourront elles empêcher les intentions machiavéliques de la Corée du Nord et surtout de l’ Iran des ayatollah ? Car la Russie, mais surtout la Chine jouent entre le chaud et le froid suivant un calcul d’intérêts égoïstes, donc si sanctions il y a, ce sera des sanctions minimales.

PS: Je précise que contrairement a l’interprétation verbale le plus grand diviseur commun (PGDC) de plusieurs chiffres est toujours un chiffre inférieur ou égal a ces chiffres. Supposons que les EU decident des sanctions sur 56 (produits) et la Chine sur 42 (produits), le PGCD sera de 14 produits uniquement.


La Chine en Afrique ou le Petit Chaperon rouge version moderne

6 novembre 2009

Il était une fois une petite fille de Village, la plus jolie qu’on eût su voir ; sa mère en était folle, et sa mère-grand plus folle encore. Cette bonne femme lui fit faire un petit chaperon rouge, qui lui seyait si bien, que partout on l’appelait le Petit Chaperon rouge.

Bien, je ne vais pas vous conter toute l’histoire du Petit Chaperon rouge, mais souvenons nous de la fin de l’histoire.

Ma mère-grand, que vous avez de grandes jambes ? C’est pour mieux courir, mon enfant. Ma mère-grand, que vous avez de grandes oreilles ? C’est pour mieux écouter, mon enfant. Ma mère-grand, que vous avez de grands yeux ? C’est pour mieux voir, mon enfant. Ma mère-grand, que vous avez de grandes dents. C’est pour te manger. Et en disant ces mots, ce méchant Loup se jeta sur le Petit Chaperon rouge, et la mangea.

Changeons le Petit Chaperon rouge par l’ Afrique et le Loup par la Chine et voici la version XXIeme siècle du Petit Chaperon rouge.

Tire la chevillette, la bobinette cherra

Tire la chevillette, la bobinette cherra

Une cinquantaine (sacré chiffre ce 50! ) de chefs d’Etat et de gouvernement africains participeront dimanche à Charm el-Cheikh, en Egypte, au quatrième Forum Chine-Afrique.
L’Afrique qui est devenu le champ de manoeuvre de la Chine.
La Chine tout comme le loup, est avide d’énergie et de matières premières pour soutenir sa croissance démesurée. Un contingent de 750 000 coopérants, techniciens, commerçants chinois, est déjà déployé sur le continent. Ils s’approvisionnent en Afrique du Sud (platine et manganèse), au Gabon (manganèse), en Zambie (cuivre et minerais de fer), au Zimbabwe (platine) et en Angola (cuivre et minerai de fer). Ils ont également décidés à racheter des ter­res à tour de bras en Afrique pour faire face à leurs besoins alimentaires.

Ma mère-grand, que vous avez de grands bras ? C’est pour mieux t’embrasser, ma fille

Ma mère-grand, que vous avez de grands bras ? C’est pour mieux t’embrasser, ma fille

Moralité du conte:
On voit ici que de jeunes enfants,
Surtout de jeunes filles
Belles, bien faites, et gentilles,
Font très mal d’écouter toute sorte de gens,
Et que ce n’est pas chose étrange,
S’il en est tant que le Loup mange
.

ou moralité au  XXIeme siècle:
«Il ne faut pas que l’Afrique sorte d’un néocolonialisme pour aller tomber pieds et poings liés dans le néocolonialisme chinois»