Roman Polanski, le fugitif, le pardon, la colère et le châtiment

30 septembre 2009

Les faits: en 1978, Roman Polansky avait plaidé coupable « d’abus sexuel sur mineur » et signé un acte de reconnaissance de culpabilité. Il avait alors été remis en liberté en attendant son jugement. Mais pris de panique, il avait fuit les Etats-Unis au cours du procès et n’y a, depuis, jamais remis les pieds.

L’histoire était tombée aux oubliettes. Alors pourquoi y revenir 32 ans plus tard? Polanski doit-il être absous de par son prodigieux talent pour le cinéma.?

Dans cette affaire comme dans beaucoup d’autres dans la vie,  pour beaucoup d’entre nous tout est blanc ou noir, on est pour ou on est contre, on pardonne tout ou on ne pardonne rien, et le chatiment n’est que la conséquence de notre parti pris.

Et peu importe que l’on soit Ministre de la Culture ou Madame Potin, ceux qui pardonnent  qualifient l’arrestation du  cinéaste d’« absolument épouvantable«  , « pour une histoire ancienne qui n’a pas vraiment de sens«  ( Francois Mitterand), la victime « avait 13 ans mais en paraissait 25«  ( le réalisateur Costa-Gavras), les antécédents de sa vie, « sa mère est morte dans un camp de concentration« , « sa femme l’actrice Sharon Stone  a été sauvagement assassinée« , « la fille (de 13 ans) n’était pas vierge!«  et les Woody Allen et  David Lynch se pressent de signer une petition pour demander sa libération.

Les autres en colère répondent « si la victime était votre  fille, seriez vous  toujours aussi arrogants« , « sodomie et viol sur mineure« , « Polansky avait 45 ans au moment de son délit, ce n’était pas un enfant écervelé « , il s’agit ici d’un adulte qui s’est attaqué à un enfant, et de plus le réalisateur n’a «jamais formulé d’excuses à l’encontre» de Samantha Geimer la victime, « le  président Clinton a  expié  pour bien moins« .


Le châtiment qui se fait attendre nen devient que plus terrible  (Eschyle)

Le châtiment qui se fait attendre n'en devient que plus terrible (Eschyle)

Polansky a fui, c’est un fugitif.  Il a  eu droit au pardon de tous les pervers  politiciens/comediens.  Il a aussi eu droit à  la colère de tous ceux qui veulent et réclament justice et égalité pour tous.  Et au delà il y a le châtiment, le fait pour un homme, aujourd’hui âgé de 73 ans  et de renommée  internationale, de se retrouver derrière les barreaux  doit être ressenti comme un châtiment.


La cacophonie des politiciens ou l’Etat du monde tel qu’il est.

26 septembre 2009

Quelle semaine époustouflante !
Les fêtes juives de Roch Achana et musulmanes de l’Aid El Fitr tout juste terminées que tous les politiciens affluent à l’ONU, ou nous avons eu droit  -à une vitesse vertigineuse – aux discours de 125 chefs d’ Etats, 115 insignifiants certes mais une dizaine de chefs d’Etats ont fait la UNE.

On y retiendra:
.> Obama, qui propose « une nouvelle ère de dialogue fondée sur l’intérêt et le respect mutuel » et une résolution visant à débarrasser le monde des armes nucléaires (sic! le messie est pour bientot )

..> La photo tripartite (Obama, Natanyaou, Abbas) cela mais n’a pas permis de débloquer la voie à une reprise des négociations israélo-palestiniennes (on rectifie le tir !)

…> Le président suisse Hans-Rudolf Merztout penaud pose «chaleureusement» ses conditions à la Lybie ( la neutralité suisse! )

….> Chavez qui psychanalyse Barack Obama, lui conseillant de se montrer « cohérent avec les idées qu’il défend » et à rejoindre « l’axe du mal » (le revers de la medaille!)

…..> Le premier ministre britannique Gordon Brown qui n’a pas obtenu d’entretien bilatéral avec le président américain à New York, malgré ses demandes insistantes (adieu l’ami!)

……> Le démenti sur l’existence de tensions entre Sarkozy et Obama à propos de l’Iran , mais on reconnaît des « divergences d’analyses entre amis très proches » (il n’y a pas de fumée sans feu!)

…….> La rhétorique haineuse, insultante et antisémite d’Ahmadinejad. (paroles d’ Ayatollahs! )

……..> Le show Kadhafi, qui propose de laisser Téhéran construire sa bombe… et critique la domination exercée par ses 5 membres permanents (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie) et plaide pour que le siège de l’ONU soit réinstallé hors des Etats-Unis. ( logique, mais la raison du plus fort est toujours la meilleure! )

………> Netanyahu qui prévient à raison le monde: «Si vous croyez que l’Iran veut s’en prendre seulement aux Juifs, vous avez tort !» ( la haine de l’autre commence toujours par la haine du Juif! )

……….> Enfin Carla Bruni-Sarkozy qui plaide à l’Onu pour des dons contre le sida ( enfin elle tient une cause ! une raison d’être! )

Tout cela en 24 heures!

Puis l’ on accourt de N.Y a Pittsburgh pour le G20,remplacant le G8 comme nouveau gouvernement économique mondial, on y reforme le FMI (une grande victoire pour la Chine !)
Mais au lieu d’économie, surprise le G3 (Obama, Gordon l’ami délaissé et Sarko l’ami très proche mais pas si proche) accuse l’Iran d’avoir une seconde usine d’enrichissement d’uranium et aussitot Ahmadinejad met en garde Washington, Londres et Paris (rira bien qui rira le dernier!)

Pendant ce temps, les politiciens -non G20- rentrent dans leur pays respectifs sauf Kadhafi et Ahmadinejad qui se sentent si bien a New York, l’un dans sa tente, et l’autre pour prendre l’air (le tourisme à N.Y leur a manqué ces 20 dernieres années!)

Entre et entre, il y a les diners, les coktails,  les réceptions, les déceptions.
Bref dans cette semaine cacophonique, le monde a crié de partout, le monde a proclamé sa foi et son contraire, son intérêt, sa vision, ses inquiétudes, trop d’éléments: nucléaire, terrorisme, religion, argent sale et propre, démocratie et totalitarisme, amour et haine des autres.

Il a été presqu’impossible de suivre tous ces evenements, une cacophonie à la vitesse du son sur fond d’incertitudes: un cocktail explosif, voila ce qu’Obama peut offrir à Pittsburgh ce soir à ses convives, vraiment l’Etat du monde tel qu’il est!


La main tendue d’Obama, les poings rendus de Kadhafi et Ahmanidejab.

24 septembre 2009

J’ai entendu aujourd’hui 3 prêcheurs a l’ONU:
– Obama a déclaré que l’Amérique n’a pas à résoudre les problèmes seule, et pretend que les intérêts des nations et des peuples sont partagés.
– Kadhafi a adressé une longue diatribe contre le Conseil de sécurité de l’ONU.
– Ahmadinejad a choisi une nouvelle fois de recourir à une rhétorique haineuse, insultante et antisémite.

J’ai entendu aujourd’hui 3 prêcheurs à l’ONU:
l’un naif prêche dans le désert, les deux autres rusés originaires du désert prêchent pour transformer l’Occident en désert.

une tente à NY, c'est y implanter le désert !

une tente à NY, c'est y implanter le désert!


La Princesse et le Président: Love story ou Vol story ?

23 septembre 2009

En 1984 un vieux V.G.E de 58 ans fantasme sur une belle princesse Lady Di qui n’a que 23 ans. 35 ans de différence !
En 2009 un super vieux de 83 ans raconte ses fantasmes sur cette déesse à jamais disparue.

La litterature nous raconte des histoires pour que nous cessions de nous raconter des histoires(*).Alors s.v.p. n’en faisons pas une histoire, tout au plus La Princesse et le Président pourrait s’appeler Vol Story ou Histoire volée.

(*) Alain Finkielkraut


Après Durban, New York ou le centre de blanchiment des crapules.

22 septembre 2009

L’assemblée générale des Nations Unis tient son débat général au début de sa session ordinaire. A cette occasion, les Etats Membres des Nations Unies expriment leur opinions sur un large éventail de problèmes mondiaux et d’événements internationaux. Les chefs d’États et de gouvernments prononcent leurs discours à la tribune de marbre vert de l’Assemblée générale.

Voila pour le coté positif mais de l’autre  rien n’a changé –  voir mon article du 18 avril :   Durban II ou le centre de blanchiment des crapules.  Rien n’a changé, les mêmes Khadafi et Ahmadinejad seront les invités d’honneur, l’un veut rayer de la  carte la Suisse, l’autre renie la Shoa et veut détruire Israel par une attaque atomique. Deux totalitaires qui tirent sur les foules, qui truquent les élections, qui bloquent l’accès a l’Internet, qui ont pour proches collaborateurs d’anciens terroristes.
Rien de nouveau, tout cela nous les savons mais permettre a ces sanguinaires de venir discourir a New York et leur offrir des interviews , c’est encore une fois le centre de blanchissement des crapules, cette fois pas à Durban mais à New York. Leur offrir une oreille sans les fustiger c’est la honte d’un  Occident décadent qui perd le sens des valeurs. ONG ou êtes vous ? Ce qui se passe en Iran ne vous intéresse donc pas !  Il est vrai qu’a l’ ère Obama on perd les notions du bien et du mal, du bon et du tyran, de l’ami et de l’ennemi, tout se confond Soeur Emmanuelle et Khatami,  le Diable et le Bon Dieu.

Bal masqué du blanchiment, New York  le  22 septembre, salle Assemblée générale

Bal masqué du blanchiment, New York le 22 septembre, salle Assemblée générale

 » Peut-être faudrait-il dissoudre le Conseil des droits de l’homme ou n’y admettre que les pays qui sont d’authentiques démocraties. Faute de quoi il deviendrait pour la dignité humaine l’équivalent des paradis fiscaux pour l’économie : un centre de blanchiment des crapules. «  Pascal Bruckner


Mettre la charrue avant les boeufs

21 septembre 2009

Obama reçoit donc Benjamin Natanayou et Abbu Mazen à New York,
Une photo à 3, devinez qui sera au centre, toujours la même politique de l’image, des sourires, du bla-bla-bla obamien classique. On présentera une équation à 3 variables quand il s’agit encore d’une équation à 4 inconnues.
Oui, Obama a oublié qu’un certain Ismael Henya existe et contrôle toujours la bande de Gaza.
Une negociation avec Abbu Mazen comme représentant des Palestiniens ne mènerait à rien puisque Hanya déclare que ces négociations sont « inutiles et futiles ».

et moi ? et moi ? et moi?

Ne serait t’il pas plus logique de régler le problème interne palestinien entre le Fatah et le Hamas, organiser des élections pour n’avoir qu’ un seul et unique représentant qui lui discuterait avec Natanyaou ? Obama n’a t ‘il point conscience qu’un simple tir de rockettes de Gaza peut anéantir tous les efforts de paix ?

Obama veut résoudre le conflit du Proche Orient pour essayer de résoudre la menace de la bombe iranienne, or avec le Hamas et le Hezbollah -2 agents au service de l’Iran qui ont un grand pouvoir de nuisance- il s’avère que le conflit du Proche Orient ne pourra être résolu qu’après celui de la bombe des Ayatollah.
C’est ce que nos ancêtres au XVeme siècle appelaient mettre la charrue avant les boeufs.


10 ans de mondialisation, qui a gagné, qui a perdu ?

20 septembre 2009

10 ans de mondialisation, 10 ans après la chute du mur de Berlin, presque 10 ans dans le XXIeme siècle et après le 11 septembre, qui a gagné, quels sont les pays qui ont le plus évolué ces 10 dernières années
En présentant le PIB par habitant c-a-d le le total des biens et services dans un pays divisé par le nombre de ses résidents en 2009 par rapport a 1999 , on constate que les Etats Unis – malgré qu’ils détiennent le plus grand PIB/habitant de 45,000 dollars sont bon dernier avec une croissance de 42% en 10 ans.
La Russie sortie du communisme en est le grand gagnant avec une progression de 255%. Suivent les ex-pays de l’Est (Pologne, Rep. Tchèque, Hongrie) qui ont rejoint l’Union Européenne avec environ 150% .
Au cours de la décennie, on observe également une forte croissance par habitant dans les pays occidentaux comme la Grèce (128%), l’ Irlande (127%), l’ Espagne (106%) qui il n’y a pas longtemps faisaientt figure des pauvres de l’Europe.

Quant aux pays riches( France, Allemagne, Italie), ils n’ont évolués que d’environ 45% .
Israel avec 47 % se retrouve dans cette même catégorie.
Entre le premier(Russie) et le dernier (USA) on trouve bien sur la Chine et l’Inde avec 72%, et le Canada avec cet excellent taux de 70% .
Enfin on remarquera les pays « moyens orientaux » comme la Turquie (80%) et étonnement l »Egypte avec 94%.
Les « silencieux »: les Pays Bas et la Finlande font bonne figure avec 73%.

Mais en valeur absolu les Etats Unis conservent encore la tête du peloton (50,000$). Le temps nous dira si son ralentissement est une tendance historique ou une passe provisoire .
Donc les pays de l’est, les pays en développement du P.O, les anciens pays pauvres de l’Europe ainsi que le bureau et l’usine du monde a savoir l’ Inde et la Chine en sont les bénéficiaires.
Les perdants sont ceux qui les ont poussés il y a 10-20 ans vers la liberté et le libre échange, en l’occurrence les pays occidentaux vieillissants EU, France, Allemagne et Italie.