Synthèse 2017, une année de transitions

16 décembre 2017

 

2017 en une phrase: Trump, Poutine, crédit, harcelement sexuel, migrants et intelligence artificielle.

Si l’on doit resumer 2017, c’est tout d’abord l’année Donald Trump et le combat acharné que lui mènent l’etablishment, les 1% qui detiennent 50% des richesses et qui controlent les médias et l’opinion publique contre nous même le public.
Ce sont NBC, et surtout aussi Google, Facebook. la CIA qui les a crées, les tient et les détient pour mieux controller le peuple sous couvert de mieux combattre le terrorisme islamique dans le monde. Cet affrontement destructeur qui sévit aux États-Unis entre partisans et adversaires de Trump au détriment de tous, paralyse l’Amerique et marque son déclin.
9ee1ba

Si l’homme dont on a parlé toute l’année est Trump, celui qui aura marqué le monde c’est plutot Poutine avec sa victoire sur « tous » (djihadistes, opposants, turcs, occidentaux ) en Syrie. La phrase de l’année lui revient donc:

Ceux qui controleront l’intelligence artificielle domineront le monde

2017 c’est la volte face de l’Arabie Saoudite qui se voit menacer par les monstres qu’elle a créés, financés et formattés depuis 2001 si ce n’est depuis la premiere crise pétroliere de 1973.
C’est un événement considérable et peut-être historique. L’Arabie saoudite a annoncé sans trop de tapage, la création d’un Centre des hadiths du Prophète. Ce centre devra “expurger les compilations des faux hadiths, de ceux qui sont en contradiction avec le Coran ou de ceux qui sont  utilisés pour justifier et alimenter le terrorisme“

2017, c’est la montée expentionnelle du credit, c’est simple on n’économise pas pour acheter une voiture ou un condo, on paie à credit 0% . Ce modèle de croissance basé sur la dette nous conduit tout droit vers le prochain krach financier. L’explosion de la bulle ne saurait tarder, ah 2018!

2017 c’est un presqu’inconnu qui prend le pouvoir en France qu’il va transformer de pays socialiste en pays capitaliste sans qu’aucun homme ou syndicat ne s’en émeuve. Le loup est la, mais la paralysie du peuple est …. inexplicable.

2017, les migrants venus du Sud continuent à envahir le Nord. La demographie et la géographie.

Avec une onde de choc mondial en 2017, le harcèlement sexuel, est devenu le sujet n°1 de discussions feminines sur le web, les révélations continuent de pleuvoir un peu partout dans le monde.
Les femmes sortent leurs griefs, leurs histoires, leurs traumatismes qu’elles n’osaient avouer jusque là à quiconque. C’est un mouvement planétaire de dénonciation qui s’installe.

mix_et_remix-w

Enfin le mot à la mode en 2017, c’est l’intelligence artificielle.
On l’utilise deja et faussement à toutes les sauces pour nous expliquer l’incomprehensible.
En realité l’intelligence artificielle n’est qu’un ensemble de programmes et d’algorithmes programmées par l’homme subjectif. Subjectivité de l’homme, là est le danger car de cette subjectivité on veut créer de l’objectivitè.
dn70sosvoaa_eix
Enfin en ce qui me concerne 2017 c’est la disparition de mon oncle Jo qui m’aura marquée mais à 94 ans c’est un bel age. L’espérance de vie en 2017 est en baisse, due aux toxines alimentaires et pollutions atmospheriques en hausse.

 

2017 de toutes les manieres n’aura été qu’une année de transitions, avant la grande crise financière attendue, avant la perte totale des libertés individuelles sur le net, avant que la revolution de l’intelligence artificielle, de la robotisation ne prennent le dessus sur l’humain. A moins que ….. 2018. Bonne année.

Publicités

Ceux qui controleront l’intelligence artificielle domineront le monde

5 septembre 2017

Vladimir Poutine a déclaré que tout pays capable de faire une percée dans le développement de l’intelligence artificielle peut dominer le monde.
Devant des étudiants il a precisé:
« Les développements dans le domaine créaient des formidables opportunités et des menaces difficiles à imaginer aujourd’hui »
et « quiconque deviendra le leader dans ce domaine gouvernera le monde« .
« Ce serait très préjudiciable si quelqu’un arrivait à une position monopolistique sur le terrain » (tiens Poutine a conscience de retard actuel de la Russie face aux Etats Unis et Israel !)

1-4409140-3910510047

Poutine a également évoqué l’avenir de la guerre et a déclaré que les robots autonomes sans pilotes supporteraient la plus grande partie du fardeau des combats dans le futur. « Lorsque ces robots d’un côté seront détruits par l’autre, il n’y aura pas d’autre choix que de se rendre« .

Les guerres des robots seront t-elles les guerres du XXI ieme siécle ? Pour le moment le nucléaire vient mettre un doute. Donc les robots detruiront des robots et le nucléaire l’humain. A la guerre comme à la guerre l’homme continuera à tuer l’homme.


Les plus influents de la planéte en 2015

4 novembre 2015

Provisoirement car l’histoire est impardonnable et la force et le succés épheméres voici les 3 personnes les plus influentes pour 2015

Poutine en tête ca se comprend, il n’en fait qu’à sa tête et il reussi.
Angela Markel car elle a eu la force, le courage ou la folie d’integrer 1 millions de migrants.
Enfin Barak Obama parce qu’il n’a pas fait grand chose durant ses 2 mandats et laisse le monde surtout au Proche Moyen et Extreme Orient
dans un état dramatique et insurmontable.

La liste est publiée par Forbes
http://www.forbes.com/powerful-people/list/
On y retrouve avec raison le patron de WalMart, Lary Page de Google(10), Warren Buffet(13), le perse Khamenai(18) avant Bibi Natanyou(21) logique puisque nucléaire l’emporte sur le blabla,
puis tous les grands de l’industrie Apple, Exon, Toyota , General Electric.
Le tout nouveau Tintin pardon Justin  Trudeau(69) avant Donald Trump(72) avant dernier car la liste contient 73 personalités sur les 7.3 milliard d’humains sur une planéte soit 1 pour 100 millions d’habitants.

Souvenez vous il y a 2000-3000 ans il y avait environ 100 millions de personnes sur terre et donc uniquement 1 personnalité unique marquante, Moise, Jesus, Mahomet. La vie était plus simple !


Poutine super Spoutnik

7 octobre 2015

Le hockey sur glace est le sport le plus endurant et exige une force physique hors du commun, et voila qu’à 63 ans à l’occasion de son anniversaire Poutine nous fait une demonstration de sa puissance.

En Syrie, en Crimée alors qu’Obama se cache et se retire, Poutine veut la reconnaissance de sa puissance et s’impose là ou il peut.
Et si il proposait un combat de boxe à Obama?


Poutine, la désescalade

6 décembre 2014

Poutine a beau exiger, forcer, annexer. Le fait est que les sanctions économiques americaines ont causé des fuites de capitaux, la chute du rouble, et avec la baisse du prix du brut mondial (certains specialistes considerent que cette chute organisée avait pour but Poutine) la Russie est au bord du gouffre financier.
Poutine l’a compris et fait beaucoup moins de zéle avec l’Ukraine, pour preuve la visite surprise de Francois Hollande et surtout la reponse de Poutine.

« Je crois que nos discussions ont des résultats positifs. Votre visite d’aujourd’hui, quoi qu’elle soit assez courte, est une vraie visite de travail, (et) va donner aussi des résultats et des avancées ».

Poutine est un réaliste, aujourd’hui il comprend que si il detient la force des armes, les Etats Unis detiennent eux la force financiére dans le monde. 
A ce jeu il vaut mieux se faire une raison. Poutine a deja gagné et annexé de facto  la Crimée, il va donc se faire plus cool sur l’Ukraine. C’est la désescalade ou RealPolitik.
La guerre froide est donc évitée de justesse et c’est tant mieux pour nous tous, il y a un ennemi plus menacant sur terre il se nomme l’islamisme rampant.


Rapido, sur le départ précipité de Poutine du sommet du G20

17 novembre 2014

 « Les chefs d’Etat n’interrompent prématurément une visite d’Etat qu’en cas de catastrophe dans leur pays. Je pense qu’en l’occurrence, le départ de Poutine signifie qu’il a l’intention de se conduire en Ukraine comme il l’entend, et non comme les responsables du G20 le souhaitent« .


Obama, Poutine, Xi Jinping ou le papier-marteau-ciseau 

16 novembre 2014

Beaucoup d’activités diplomatiques dans la région asiatique proche de la Chine, tout d’abord au sommet Asie-Pacifique on a vu le tandem de choc Poutine-Xi Jinping. 
Comme Poutine, Xi Jinping est adepte du culte de la personnalité et cultive l’autoritarisme pour gouverner d’une main de fer. 
Bien qu’ayant des agendas et des intérêts divergeants, leur principal adversaire c’est Obama. 
Obama qui lui s’est rendu en visite officielle en Chine, rien de particulièrement positif ne semble avoir émergé si ce n’est une reconnaissance de facto qu’ils représentent lui et Xi Jinping les deux grandes puissances de la planete. Mais c’est sans compter Poutine, et Poutine est bien la! 
 

Obama et les Etats Unis représentent la puissance financière de la planète, Xi Jamping et la Chine la puissance économique, enfin Poutine c’est la puissance des armes. 
Ainsi va le monde tripolaire.
Il n’existe plus de superpuissance puisqu’Obama y a renoncé depuis 2009, et qu’aujourd’hui même si il le desire ou le déclare c’est une époque révolue et, pas moyen de faire marche arrière. L’Europe déclinante impuissante économiquement et militairement n’est que le vassal des Etats Unis.

Nous verrons donc des conflits, des oppositions, des coalitions suivant les circonstances, parfois les EU l’emporteront parfois Poutine marquera le pas, et parfois la Chine aura la raison du plus fort.
Ce monde tripolaire me rappelle le jeu enfantin  « papier, marteau, ciseau ».

Les deux joueurs choisissent simultanément un des trois coups possibles en le symbolisant de la main 

De façon générale, le marteau bat les ciseaux (en les émoussant), les ciseaux battent la feuille (en la coupant), la feuille bat le marteau (en l’enveloppant). Ainsi chaque coup bat un autre coup, fait match nul contre le deuxième (son homologue) et est battu par le troisième.

Il semblerait qu’Obama soit plutôt le papier, Poutine la pierre, et Xi Jinping les ciseaux. Mais très rapidement et suivant les situations nous aurons droit à d’autres strategies de chacun d’entre eux. Tant qu’il y aura strategie, il n’y aura pas de tragédie pour l’humanité malgré que les tension et l’animosité actuelles dans le monde sont encore plus fortes que celles d’avant la Seconde Guerre mondiale.