La premiere femme noir rabbin / black female rabbi.

31 mai 2009

Dans cette histoire, il est intéressant de noter que si c’est dur d’être juif, c’est encore plus dur d’être une femme juive, encore plus dur d’être un noir juif, encore plus dur d’être un rabbi juif, alors femme, noir et rabbi c’est pas facile mais c’est possible.

Madame  Rabbi

Madame le Rabbin


Pour ceux qui ne connaissaient comme rabbins que Rabbi Jacob et Rabbi Woody Allen, voici Rabbi Alysa Stanton.
«Je veux que notre synagogue soit un lieu d’espoir, de guérison et d’inclusion», dit-elle. «Je tiens à être une oasis spirituel pour tous ceux qui cherchent un rafraîchissement».

rabbi woody allen

rabbi malgre lui

Apres la 1ere femme prêtre (Geneviève Beney) on attend toujours la nomination de la première femme imam. Les religieuses se suivent et (ne) se ressemblent (pas).

Publicités

A la sortie de crise, un monde à 2 vitesses.

29 mai 2009

Le « stress test » élaboré par l’IMD, école de management de Lausanne (Suisse), publié il y a quelques jours , prend en compte une batterie de critères : des prévisions économiques chiffrées, et les réponses à un sondage effectué auprès de 4 000 décideurs répartis dans le monde sur leur perception des qualités et des défauts des gouvernements, du climat économique et social de chaque pays.
Que découvre t’on? les EU ne sont que 28e au « stress test » !

2 nouvelles vitesses, les pays vieillissants en arrière

2 nouvelles vitesses, les pays vieillissants en arrière

Entre la 18eme et 30eme position on trouve les grands exportateurs: la Chine (18), le Brésil (22), l’Allemagne (24), le Japon (26) , la Koree (29). et l’Irlande (25) .
Signalons les bonnes performances du Canada(16) et d’ Israel(20).
Les pays européens sont dans une position inquietante UK (34), la France (44), l’ Italie (47) et l’Espagne (50), et même la Russie (51).

En résumé ce test montre clairement que les pays à orientation exportatrice, avec un contexte socio-politique stable sont mieux équipés pour beneficier de la sortie de crise.

En conclusion, lorsque la crise sera plus ou moins dépassée, le nouveau monde ira a 2 vitesses, les pays a orientation exportatrice, et les autres à la laisse, ce qui revient a dire que ceux qui ont des ressources naturelles ou ont investis dans l’avenir (exportations) s’en sortiront mieux que les pays vieillissants et consommateurs.

Source: http://www.imd.ch/research/publications/wcy/upload/Stress_Test.pdf


Des jumeaux avec deux pères différents !

20 mai 2009

On connaissait la chanson Scandale dans la famille, ou le grand fils aîné trouve à plusieurs reprises des filles qu’il veut épouser et son père de lui dire à chaque fois:
« Cette fille est ta soeur et ta mère ne le sait pas »
A la fin écœuré il va tout raconter a sa mère qui lui dit:
« Ton père n’est pas ton père et ton père ne le sait pas« .

Histoire banale mais voila un cas très rare voir rarissime de 2 jumeaux qui sont en réalité moins que 2 frères.
Une mère américaine a mis au monde des jumeaux en 2008. Elle vient de découvrir qu’ils n’ont pas le même père.
La femme et son partenaire, James Harrison ont décidé de faire une série de tests ADN après avoir remarqué que leurs jumeaux, Justin et Jordan, avaient des visages complètement différents. Selon le test de paternité, il y a plus de 99,99% de chances que les deux enfants n’aient pas le même père.
Les médecins du laboratoire ont déclaré n’avoir jamais vu un tel résultat et ne pensent pas en revoir un similaire de sitôt. «C’est vraiment incroyable. Personne ne l’imagine, mais c’est possible», a déclaré Genny Thibodeaux, le président de la société Clear Diagnostics qui a pratiqué le test. «Dans le monde entier, il existe très peu de cas de superfécondation. Ce cas survient quand deux ovules sont fécondés au cours de deux coïts très rapprochés fait avec des partenaires différents».

la technologie ADN

la revolution ADN


Donc les 2 jumeaux sont en réalité des demi-frères ! Ils ont la même mère mais 2 pères différents.
On pourrait donc fredonner
« Ton jumeau n’est pas ton frère et ton père ne le sait pas  »
ou depuis les tests ADN
« Ton jumeau n’est pas ton frère et ton père le sait grâce a l’ADN »


Rien ne sert de sourire, il faut penser à point.

19 mai 2009

Obama paraît mieux s’entendre avec les ennemis historiques des Etats-Unis qu’avec certains de ses plus proches alliés. La Maison-Blanche surprend et séduit quand elle tend volontairement la main vers l’Iran ou Cuba.
La politique de la main tendue ne sert à rien sinon à donner du temps à l’Iran pour fabriquer sa bombe atomique.

En économie suivant le prix nobel Paul Krugman, les décisions économiques d’Obama sont insuffisantes et lui permettent uniquement d’acheter du temps.
En politique la encore Obama joue sur le temps, il veut un show musulman ou 57 (!) pays réunis autour d’un président souriant feraient une photo pour une reconnaissance théorique d’Israel.

A quoi sert la reconnaissance d’Israel par 57 pays si le principal intéressé, le Hamas, refuse la reconnaissance d’Israel ?
A quoi sert la reconnaissance d »Israel par 57 pays si le Hezbollah allié de l’Iran peut à la 1ere roquette faire effondrer toute la stratégie Obama ?

Rien ne sert de sourire, il faut penser à point

Rien ne sert de sourire, il faut penser a point


La encore Obama joue sur le temps.

Dans un proche avenir, l »Amerique s’éveillera et s’apercevra qu’elle a perdu sous Obama toute sa force et crédibilité économique, militaire et diplomatique. Il me semble qu’ Obama représente le debut de la chute de l’ Empire Americain.

Deja Sarkozy, certains dirigeants européens et même arabes le ressentent en coulisse. Rien ne sert de sourire, il faut penser à point.


Bibi – Obama ou les deux orateurs.

17 mai 2009

Un orateur est un individu qui allie éloquence et charisme afin de tenir un discours. L’orateur, à l’inverse d’un simple discoureur, captera plus facilement l’attention de son auditoire et le fascinera par ses propos grâce à un charme propre.
Demain 2 orateurs se rencontrent à la Maison Blanche: Bibi et Obama

Bibi va tacher de convaincre Obama que le problème no1 c’est l’Iran, que ce n’est qu’après avoir résolu ce problème que l’on pourra résoudre le conflit israelo-palestinien.

Obama va tacher de convaincre Bibi que le problème no 1 c’est le conflit israelo-palestinien et ce n’est qu’avec une solution, que le monde musulman reconnaîtra Israel et ainsi on pourra obliger l’Iran à renoncer à l’ arme atomique.

les 2 orateurs

les 2 orateurs

L’ échiquier politique a changé ces dernières semaines: si durant les premiers 100 jours d’ Obama nous avions droit à une doctrine Obama, de sourires, de naïveté, nous sommes depuis passés a la doctrine « Bush-Obama » dans le domaine securitaire, Obama reprenant les idées et les méthodes Bush.
Bibi aussi après la formation de son gouvernement va passer de la méthode Bibi, d’une droite qui ne veut pas d’ état palestinien , à la doctrine « Olmert-Bibi  » qui préconise des pourparlers et 2 états vivant cote-a-cote.

Les 2 orateurs en viennent donc à la Real Politik, le Proche Orient restant le problème le plus épineux de la planète.
Il ne peut y avoir de solution sans résoudre dans un même temps un Iran non nucléaire, un état palestinien vivant cote à cote en paix avec Israël et la reconnaissance par tout le monde musulman d’Israel, le tout avec en arrière fond les menaces fondamentalistes afghano-pakistanaises.

Un peu trop pour deux orateurs !!


Les tests 
de résistance des banques (stress test) ou on baisse la barre

17 mai 2009

La FED aurait utilisé une méthode différente de celle attendue par les analystes et les investisseurs pour calculer le montant des capitaux requis des banques américaines.
Dans l’équation-regression on réduit la valeur des coûts, on sous-estime les pertes à venir et on augmente la valeur des transactions en cours, on se base sur un ratio de fonds propres tangibles de 4% ( alors que le FMI recommande un ratio de 6%) et le tour est joué, le montant des capitaux requis baisse.

Cela me rappelle les méthodes utilisées lorsque le % des réussites au bac est < à une barre moyenne, on réajuste les notes de tout les élèves suivant un coefficient de 1.2 ainsi celui qui a échoué avec une moyenne de 42 devient admissible puisque sa note corrigée devient 51.
Ou encore en gymnastique, si la plupart des élèves ne peuvent franchir le saut en hauteur à 1.30 m, on baisse la barre à 1.10m et tout le lycée y compris la proff de littérature passe la barre.

les temps sont durs, baissons  la barre


Même le prix nobel Paul Krugman accorde peu de crédibilité aux tests de résistance qu’ont subies 19 grandes banques américaines. Selon lui, ces tests permettent à l’administration Obama d’acheter du temps, mais ne répondent pas à la question fondamentale à savoir si les banques possèdent suffisamment de capitaux pour jouer efficacement leur rôle au sein de l’économie.
Pour l’heure, la publication des «stress test» a atteint son but. Elle a apaisé les inquiétudes sur la santé du système financier. Mais cela revient à dire que 30 devient 27, que le chaud devient tiède, que le dangereux devient moins dangereux.
Autrement dit, le myope voit mieux de loin que de prés, et si 26 % de la population mondiale est myope c’est aux 74% restants de corriger leur vision !!


La reprise économique ou le Monde à 2 vitesses

16 mai 2009

Ou en est on avec la reprise économique ou plutôt depuis la crise économique et financière d’octobre dernier ?
Le pire n’a pas pu être évité puisque si il y avait bien pire nous y serions.
Le pire est une définition subjective qui définit un état ou une situation à venir par rapport à aujourd’hui. Mais cela dit, le pire n’est pas le plus pire puisque la situation aujourd’hui aurait pu être bien pire que l’état actuel du Monde.

Il y a toujours pire que le pire

Il y a toujours pire que le pire


Et pour en revenir à cette situation économique, on constate que les banques qui étaient « dangereuses » ont déjà fait faillite, que les bourses dans le monde sont sur la hausse depuis 2-3 mois, que le prix du baril est aussi à la hausse, bref l’orage semble être derrière nous.
Le principal fléau reste la fermetures d’ entreprises et la mise au chômage de millions de travailleurs jeunes dans leur majorité. Beaucoup d’entreprises profitent de la situation, de la non-concurrence relative pour réduire leurs effectifs, leurs dépenses et devenir plus compétitives.

Nous assistons me semble t’ il à une économie mondiale à 2 vitesses, d’un coté les pays « conservateurs » économiquement ou producteurs de matières premières tel le Canada, l’Allemagne, ou Israel, pour eux le pic de la crise semble désormais passé, et de l’autre coté les pays qui ont trop investi dans la bulle financière et en paient durement le prix aujourd’hui, les E.U en tête, mais aussi l’Espagne et les pays de l’est (ancienne Union Soviétique).
C’est donc un monde économique bi-polaire qui se dessine. Les E.U en sont les grands perdants puisqu’ils injectent des trilliards de dollars et les résultats semblent médiocre. Leur chance est cette capacité (ou ce droit) qu’ils ont acquis à la fin de la 2eme guerre mondiale ou ils se sont octroyés le droit d’imprimer du billet vert sans avoir à donner de compte a quiconque, et à ce jour il n’existe pas encore de puissance économique qui puisse remettre en cause ce droit.
Ce jour la une nouvelle bulle verte ébranlera le monde. Entre temps les EU ont décidé d’investir dans l’énergie verte.

En conclusion après la Crise d’ octobre 2008, ce qui a changé c’est le nombre de millions de chômeurs, et la prise de conscience de la valeur du travail et non plus de la valeur de la spéculation.