Synthèse 2017, une année de transitions

16 décembre 2017

 

2017 en une phrase: Trump, Poutine, crédit, harcelement sexuel, migrants et intelligence artificielle.

Si l’on doit resumer 2017, c’est tout d’abord l’année Donald Trump et le combat acharné que lui mènent l’etablishment, les 1% qui detiennent 50% des richesses et qui controlent les médias et l’opinion publique contre nous même le public.
Ce sont NBC, et surtout aussi Google, Facebook. la CIA qui les a crées, les tient et les détient pour mieux controller le peuple sous couvert de mieux combattre le terrorisme islamique dans le monde. Cet affrontement destructeur qui sévit aux États-Unis entre partisans et adversaires de Trump au détriment de tous, paralyse l’Amerique et marque son déclin.
9ee1ba

Si l’homme dont on a parlé toute l’année est Trump, celui qui aura marqué le monde c’est plutot Poutine avec sa victoire sur « tous » (djihadistes, opposants, turcs, occidentaux ) en Syrie. La phrase de l’année lui revient donc:

Ceux qui controleront l’intelligence artificielle domineront le monde

2017 c’est la volte face de l’Arabie Saoudite qui se voit menacer par les monstres qu’elle a créés, financés et formattés depuis 2001 si ce n’est depuis la premiere crise pétroliere de 1973.
C’est un événement considérable et peut-être historique. L’Arabie saoudite a annoncé sans trop de tapage, la création d’un Centre des hadiths du Prophète. Ce centre devra “expurger les compilations des faux hadiths, de ceux qui sont en contradiction avec le Coran ou de ceux qui sont  utilisés pour justifier et alimenter le terrorisme“

2017, c’est la montée expentionnelle du credit, c’est simple on n’économise pas pour acheter une voiture ou un condo, on paie à credit 0% . Ce modèle de croissance basé sur la dette nous conduit tout droit vers le prochain krach financier. L’explosion de la bulle ne saurait tarder, ah 2018!

2017 c’est un presqu’inconnu qui prend le pouvoir en France qu’il va transformer de pays socialiste en pays capitaliste sans qu’aucun homme ou syndicat ne s’en émeuve. Le loup est la, mais la paralysie du peuple est …. inexplicable.

2017, les migrants venus du Sud continuent à envahir le Nord. La demographie et la géographie.

Avec une onde de choc mondial en 2017, le harcèlement sexuel, est devenu le sujet n°1 de discussions feminines sur le web, les révélations continuent de pleuvoir un peu partout dans le monde.
Les femmes sortent leurs griefs, leurs histoires, leurs traumatismes qu’elles n’osaient avouer jusque là à quiconque. C’est un mouvement planétaire de dénonciation qui s’installe.

mix_et_remix-w

Enfin le mot à la mode en 2017, c’est l’intelligence artificielle.
On l’utilise deja et faussement à toutes les sauces pour nous expliquer l’incomprehensible.
En realité l’intelligence artificielle n’est qu’un ensemble de programmes et d’algorithmes programmées par l’homme subjectif. Subjectivité de l’homme, là est le danger car de cette subjectivité on veut créer de l’objectivitè.
dn70sosvoaa_eix
Enfin en ce qui me concerne 2017 c’est la disparition de mon oncle Jo qui m’aura marquée mais à 94 ans c’est un bel age. L’espérance de vie en 2017 est en baisse, due aux toxines alimentaires et pollutions atmospheriques en hausse.

 

2017 de toutes les manieres n’aura été qu’une année de transitions, avant la grande crise financière attendue, avant la perte totale des libertés individuelles sur le net, avant que la revolution de l’intelligence artificielle, de la robotisation ne prennent le dessus sur l’humain. A moins que ….. 2018. Bonne année.


Reflexions montrealaises 2017

22 juillet 2017

De nouveau de retour à Montreal, plus rien à découvrir, tout ou presque est deja bien connu, ne reste que les changements depuis les fois dernières car les changements se font à petits pas, à doses infinitésimales et ce n’est que sur le long terme que l’on peut s’en apercevoir.
Tout d’abord les femmes dans les centres commerciaux, je ne vois que deux modèles: les grosses et les voilées ! Les tailles fines ont disparu de la circulation, zut alors! que s’est-il donc passé ? c’est tout simplement la nourriture, les sucres présents de plus en plus dans l’alimentation, les repas à heure fixe ont disparu, on mange partout et tout le temps, on a abandonné le modèle francais pour le macdo et autres malbouffes amérloques. Quel dommage, les poutines ont chassé le bon steak français, le croissant pour des frappés, burgers de toutes sauces.
Je me dis que ce n’est pas possible, l’ècole avec ses repas doit etre aussi responsable et le resultat est horrifiant, des teenagers aux cuisses faramineuses et cellulites. Quel horreur, quel dommage si à mon age je dois devier mon regard et je ne peux même pas porter un regard envieux sur les jeunettes. Donc à droite une voilée, click je regarde à gauche, une jeune épouventablement grosse. C’est une èpidemie qui s’est rèpandue au Quebec. Ou sont les proffs, les parents, santé Canada ? Silence ! On a laissé l ‘agro-alimentaire se remplir les poches en nous gonflant de graisse et de sucre.
Qui va agir ? Justin semble plutot occupé à autre chose, compenser en dollars un terroriste (tiens en voila un qui se remplit les poches plutot que la panse).

Autre sujet, la densité de circulation et le nouveau conducteur montrealais.
Il y a trop de voitures sur les routes, crédit oblige, tout le monde doit avoir à crédit son auto, on autorise de plus en plus le stationnement sur les cotés, il y a donc moins de voies pour circuler, les SUV et 4×4 sont plus larges donc souvent il n’y a plus de place que pour un vehicule au lieu des 3 de l’époque, bouchons, bouchons partout, et pour clore les voitures de police ont pratiquement disparues de Montreal, laissant les chauffeurs à leur libre arbrite donc moins courtois, plus pressés et plus chauffards.

Enfin et la, c’est la pire des choses, tout ne s’achete plus qu’à credit, maison, voiture, frigo, tele, bouffe bref toute une generation actuelle ne fait fonctionner l’economie que par le CREDIT ! contrairement à ma generation qui n’achetait que comptant avec de rares credits. CREDIT CREDIT, CREDIT EXPONENTIEL, ainsi chaque foyer s’endette et tot ou tard reduira sa consommation car tout ira aux remboursements. La crise du credit approche à grande allure malgré la FED et autres declarations des politiciens. Un beau matin tout peut changer, tout peut sauter, ces jeunes couples ne pourront plus rembourser et la grande crise, la super crise mondiale du CREDIT nous engloutira comme un tsunami d’intensité 10 sur 10. Une idée de ce qui nous arrivera, regardez le Venezuela, les queues pour s’apprivisionner, les gens qui font les poubelles, les gangs qui vous derobent votre morceau de pain quand ils ne vous tuent pas. L’horreur par excellence à notre porte et ce ne sera pas ni Trump, ni Justin, ni Mac(a)ron qui pourront nous sauver.

Bon j’ai commencé par des refexions montrealaises pour finir sur des reflexions mondialisèes, j’ai commencé par des nenettes pour finir sur du credit . Peut etre qu’en fin de compte qu’apres la grosse crise, bien bien apres, les jeunettes montrealaises ne pourront plus utiliser leur carte de credit pour une poutine, macdo et un fouétte au chocolat fondant et donc elle retrouveront un jour leur ligne. FIni la ligne de credit, vive la ligne. Conclusion debarrrassez vous de votre ligne de credit pour mieux garder la ligne.