Les nouveaux empereurs

14 mars 2018

Retrograde ce XXI ième siècle, la preuve est le retour des empereurs,
Xi Jinping qui devient président à vie en Chine, puis Poutine qui a su changer les lois pour rester au pouvoir et ce depuis l’an 2000 soit déjà 18 ans, et le restera encore pour longtemps.

Il y a encore le tyran turc Erdogan qui a eliminé tous les virtuels opposants et il y a aussi Bibi Natanyahu qui a su jouer sur les peurs/traumatismes du peuple et les appuis des proprietaires de journaux pour façonner l’opinion publique et ainsi se faire réélire depuis 1996 et se prend pour pas moins que le Sauveur du peuple Juif.

Et il y a ceux qui sont au pouvoir depuis belle lurette comme l’algerien Bouteflika, Mohamed VI roi à vie du Maroc ou Abdellah roi de Jordanie et encore Angela Merkel au pouvoir depuis 2005.
Et regardons l’avenir, n’oublions pas Trump qui à peine élu veut dèjá se faire réélire.
A cette liste partielle, car je n’ai pas fait le tour des pays de la planete pour établir une liste de tout ceux qui sont au pouvoir depuis plus de 10 ans, il faut ajouter les empereurs du Net GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) qui sans la moinde gêne ou remord nous espionnent et nous volent nos informations même les plus intimes.

Le pouvoir tend à corrompre et le pouvoir absolu corrompt absolument

écrivait lord Acton, historien et philosophe anglais au XIX ème siècle.
Retrogade donc ce XXI ème siècle…….

PS: le record de longetivité est detenu par Fidel Castro, 49 ans de pouvoir absolu et le record d’un dirigeant encore au pouvoir est Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de la Guinee equatoriale 38 années de pouvoir depuis le jour ou il a destitué son oncle!


Obama, Poutine, Xi Jinping ou le papier-marteau-ciseau 

16 novembre 2014

Beaucoup d’activités diplomatiques dans la région asiatique proche de la Chine, tout d’abord au sommet Asie-Pacifique on a vu le tandem de choc Poutine-Xi Jinping. 
Comme Poutine, Xi Jinping est adepte du culte de la personnalité et cultive l’autoritarisme pour gouverner d’une main de fer. 
Bien qu’ayant des agendas et des intérêts divergeants, leur principal adversaire c’est Obama. 
Obama qui lui s’est rendu en visite officielle en Chine, rien de particulièrement positif ne semble avoir émergé si ce n’est une reconnaissance de facto qu’ils représentent lui et Xi Jinping les deux grandes puissances de la planete. Mais c’est sans compter Poutine, et Poutine est bien la! 
 

Obama et les Etats Unis représentent la puissance financière de la planète, Xi Jamping et la Chine la puissance économique, enfin Poutine c’est la puissance des armes. 
Ainsi va le monde tripolaire.
Il n’existe plus de superpuissance puisqu’Obama y a renoncé depuis 2009, et qu’aujourd’hui même si il le desire ou le déclare c’est une époque révolue et, pas moyen de faire marche arrière. L’Europe déclinante impuissante économiquement et militairement n’est que le vassal des Etats Unis.

Nous verrons donc des conflits, des oppositions, des coalitions suivant les circonstances, parfois les EU l’emporteront parfois Poutine marquera le pas, et parfois la Chine aura la raison du plus fort.
Ce monde tripolaire me rappelle le jeu enfantin  « papier, marteau, ciseau ».

Les deux joueurs choisissent simultanément un des trois coups possibles en le symbolisant de la main 

De façon générale, le marteau bat les ciseaux (en les émoussant), les ciseaux battent la feuille (en la coupant), la feuille bat le marteau (en l’enveloppant). Ainsi chaque coup bat un autre coup, fait match nul contre le deuxième (son homologue) et est battu par le troisième.

Il semblerait qu’Obama soit plutôt le papier, Poutine la pierre, et Xi Jinping les ciseaux. Mais très rapidement et suivant les situations nous aurons droit à d’autres strategies de chacun d’entre eux. Tant qu’il y aura strategie, il n’y aura pas de tragédie pour l’humanité malgré que les tension et l’animosité actuelles dans le monde sont encore plus fortes que celles d’avant la Seconde Guerre mondiale.