Rebelote ou bye bye King Bibi, faites vos jeux !

30 mars 2019

Elections en Israel avec pas moins de 14 partis dont 10 d’entre eux sont accrédités entre le minimum nécessaire pour être représenté soit 4 mandats et un maximum de 7 mandats, une moyenne de 5 mandats ! mais ces 12 partis forment ensemble 60 mandats soit 50% de la Knesset (120 membres). C’est dire comment le vote « sectoriel » est important en Israel: arabes, russes, religieux de tous bords, socialistes nostalgiques. Ces dix partis sont ceux qui pourront aider ou empêcher la formation d’une coalition future de droite ou du centre.

Les 2 grands partis, Likud au pouvoir et Bleu&Blanc (כחול לבן) de Benny Gantz nouvel arrivant sur l’échiquier se battent donc sur qui l’emportera et sera chargé par le President de former le prochain gouvernement.
Comment donc se présente cette élection ? Faites vos jeux !

Voici mes previsions, ce ne sont que des previsions avec un peu/beaucoup de désirs que je fantasme en réalité. Mais je me base sur un principe simple, rien ne se perd, tout se transforme ainsi ma base de départ est le resultat de 2015 et je calcule les passages d’un groupe à l’autre en considerant que les sectoriels continueront de voter dans le même sens. En Israel, un arabe votera pour un parti arabe et un juif religieux pour un parti religieux, un fan de Bibi continuera de voter pour lui malgré tous les soupçons de corruption qui l’accablent.

Ainsi le Likud restera dans le même ordre de grandeur, autour des 30 mandats mais on peut lui retirer 2 mandats qui iront vers l’extreme droite religieuse donc 28 mandats.

Pour Gantz/Lapid ce sera donc les 11 mandats de Lapid plus une grande partie des mandats du parti travailliste qui lui dégringole de 24 à 9 soit 13 mandats, et les 10 mandats de Kahlon ancienne vedette qui à mon avis va disparaître de l’échiquier politique. Nous voila donc à 34. Ajoutons 3 mandats du parti russe de Lieberman lui aussi en voie de disparition soit 37. J’ajouterais 1 mandat qui viendra des autres partis donc au final 38. C’est un super score que les sondages ne prévoient pas.

Le parti travailliste dégringole donc à 9 mandats.

Les partis arabes dans leur ensemble, sans changement 12 mandats.

Les religieux Agudat Israel 7, un peu plus qu’aux dernieres élections, démographie oblige.

Les colons/religieux Benet&Cie tous genres confondus 16 mandats, c’est beaucoup mais la demographie joue en leur faveur.

Sash descend à 5 car Arié Derhy le théatral a deçu.

Meretz 5 mandats.

Total 120, ainsi départagés :
droite/religieux 56 mandats
centre/gauche 52 mandats
parti arabe 12 mandats

Conclusion: Ni le Likud, ni Bleu&Blanc ne pourront former une coalition dans leur camp naturel. Ce sera le choc de ces élections et la seule coalition qui pourra s’imposer sera donc entre Gantz et le Likud, à condition que King Bibi soit révoqué. Le voudra t-il, le pourra t’il ? C’est l’inconnue de l’aprés scrutin: Bye bye King Bibi ?


La vie en rose

21 mars 2019

Quelle merveille, cette veille d’élections en Israel nous permet de voir la vie en rose.
Les politiciens de tout bord nous promettent monts et merveilles, qui …. se charge de demanteler les raffineries polluantes de Haifa et les remplacer par des habitations modernes, qui…. se chargera de construire pas moins de 300000 maisons publiques pour les plus defavorisés, qui….. nous promet des soins dentaires gratuits pour les personnes agées, qui…. se charge de faire monter le salaire de base de pas moins de 40%, qui…. nous promet qu’avec lui la frontiére avec Gaza sera des plus paisibles qui soit, qui…. veut reduire les impots, et encore et encore…. j’en passe.
Le message est clair:
Allez, votez donc pour moi et tout sera plus beau, moins cher et plus accessible.

uqdjuf383yh21

Mais au dela de ces promesses sans lendemain se cache un deficit budgétaire grandissant, donc il faut s’attendre à plus d’impots, moins de services sociaux et municipaux, moins de soins hospitaliers gratuits. La réalité – quelque soit le nouveau gouvernement de droite ou de gauche, religieux ou laique, – est un lendemain qui tend plus vers le gris que vers le rose. Alors je le repete
« Quelle merveille, cette veille d’élections en Israel nous permet de voir (provisoirement) la vie en rose ».
Mais il faut tout de même mettre le focus sur ces nouveaux politiciens, tous gentils menteurs qui promettent mais restent dans le vague des qu’il s’agit des problèmes réels ausquels Israel fait face, les Palestiniens, la surpopulation, les soins hospitaliers, les bouchons perpétuels sur les axes routiers, le prix astronomique des maisons, et surtout le systeme scolaire et les classes bondées.
Voter pour des menteurs ! J’ai donc décidé de voter pour le moins menteur. C’est ce qu’on nomme la démocratie du XXI iéme siécle.


Brexit, no-exit ou brexeternity

15 mars 2019

On ne sait plus ce que veulent les parlementaires britaniques, on sait plutot ce qu’ils ne veulent pas: Pas de sortie à la date prévue depuis deux ans, le 29 mars, Pas de nouveau référendum de sortie.
C’est le chaos et cela peut durer éternellement ça s’appellera le brexeternity.
Il me semble que ce brexeternity risque plutot de faire couler l’Union Europeenne, deja on ne sait que decider dans une Union qui l’est de moins en moins vu les crises économiques et sociales qui ravagent l’Europe, et on doit decider qui vote et qui ne vote pas aux prochaines élections. Comment concevoir que des citoyens qui veulent quitter l’Union européenne puissent encore participer à un scrutin qui définira l’avenir de la communauté ?  Alors Britain IN ou Britain OUT ?
Bref, c’est un tango à l’anglaise, un pas en avant deux pas en arrière. Vive le brexeternity.

19-01-17-teresa-may

Imaginons un couple qui a décidé de divorcer, le mari a decidé depuis 2 ans deja de quitter le domicile conjugal le 31 mars prochain, c’est proche, dans deux semaines, mais il n’a pas où aller et il lui est impossible de renégocier avec sa conjointe une nouvelle issue. Ca va barder !!


De Bibi à Justin ou les nouveaux mafios

28 février 2019

Accusations pour corruption présumée, fraude et abus de confiance pour Benjamin Natanyahu.
Pressions et menaces de Justin Trudeau pour intervenir dans une procédure judiciaire.

D’Israel au Canada il semblerait que nos politiciens démocratiquement élus se sentent de plus en plus tout permis et confondent l’intérêt du pays et leur propre intérêt .
Ils ne sont au pouvoir que pour mieux servir leurs intérêts personnels.

Israel et le Canada ne sont qu’un exemple mais surtout la preuve que les politiciens modernes des démocraties se comportent en superman, tout leur est permis, ils se sentent au delà de la loi et ne se différencient des totalitaires que par leur langage exterieur et trompeur. Leurs armes ? Ils savent bien parler et sourire pour mieux nous asservir.
Ce sont donc les nouveaux mafios du XXIème siécle.

Commençons par Bibi:
18163895lpw-18164547-article-israelpoliticscabinetnetanyahu-jpg_6002097_1250x625
Le procureur général israélien a informé le premier ministre Benjamin Netanyahu de son intention de l’inculper pour corruption présumée, fraude et abus de confiance dans les dossiers qui le visent.
Netanyahu y est soupçonné d’avoir tenté de s’assurer une couverture favorable de la part du site d’informations Walla, en contrepartie de faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des centaines de millions de dollars à Bezeq, principal groupe de télécommunications israélien.
Netanyahu et sa famille sont soupçonnés d’avoir reçu des cadeaux illicites cigares et bouteilles de champagne de riches donateurs.
Netanyahu aurait tenté de négocier une couverture favorable dans le quotidien Yedioth Ahronoth en échange de la promotion d’une législation contre le journal rival Israel Hayom.

Continuons avec Justin:
8dec3d03-9e7c-4aa0-9e0c-b37daf913ebb_jdx-no-ratio_web

L’ex-ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould dit avoir été l’objet de pressions et a raconté en détail comment, de septembre à décembre 2018, elle a subi des « pressions constantes et soutenues » et des « menaces voilées » du premier ministre Justin Trudeau ou de son entourage pour intervenir dans une procédure judiciaire impliquant le géant canadien de l’ingénierie SNC-Lavalin sous le coup depuis 2015 d’une accusation de « corruption d’agents publics étrangers » et de« fraude » en Libye, à l’époque du dictateur Mouammar Kadhafi.

Il a beau se dire féministe, de gauche, ouvert, compatissant, humaniste, généreux, cool, altruiste, charitable, humain, sensible, progressiste, etc., Justin Trudeau se fout du système de justice comme de sa première paire de babouches
RICHARD MARTINEAU

Ne nous trompons pas, le fait qu’on mette en lumiére ces comportements de Bibi et Justin sont la preuve qu’en Israel et au Canada la justice est au dessus de tout et que ces deux pays sont encore de veritables démocraties.
Le veritable problème ce sont les « démocraties » ou l’on cache les actions et comportements des dirigeants et où la justice ne peut pas faire son travail.

Conclusion: Mon Dieu, gardez-moi des amis politiciens. Quant à mes ennemis, je m’en charge !


L’agenda Cavanaugh

28 septembre 2018

image

Beaucoup de larmes au Sénat auditionnant la plaignante Dr Ford contre le juge Cavanaugh candidat à la cour suprême.

Christine Blasey Ford m’a d’abord convaincu, oui elle a été agressé sexuellement il y a 36 ans (pas moins!), elle était agée de 15 ans.
C’était en 1982, c’est loin, bien loin, et la logique relationnelle hommes/femmes était bien différente de notre logique actuelle.
Mais Dr Christine Ford m’a convaincu, elle en est sûre à 100%.

Puis ce fut le tour du juge Cavanaugh, lui aussi ému, en larmes qui affirme qu’il ne connait pas Mme Ford, que c’est une erreur et qu’il est innocent. Lui aussi m’a convaincu de son innocence. Il n’a rien d’un predateur sexuel, et pour cause l’agenda de 1982 qu’il a conservé
-oh miracle- en est la preuve.
N’oublions pas qu’en 1982, point d’internet, point de iPhone, on prend des notes avec son stylo et sur un agenda.
C’est merveilleux de pouvoir marquer ses rendez vous, ses mémoires en direct, mais c’est encore plus fantastique de conserver ces agendas durant presque 40 ans. On y retrouve en écriture enfantine les activités de Brett agé alors de 17 ans, beaucoup de compétitions sportives, des virées à la plage et les noms des amis. Rien de bien méchant mais les loups sont là, ce sont les Senateurs démocrates 2018 qui veulent sa peau comme prélude à une defaite de mi-mandat republicaine puis de Trump.

Le combat Ford/Cavannah n’est donc qu’une image du combat entre démocrates/républicains ou Trump/anti Trump. C’est plus qu’un combat, c’est une guerre civile qui ravage l’Amerique depuis 2 ans.

Deux vérités se sont heurtées, donc je ne cherche pas à savoir qui a raison, la psychologue Christine Blasey Ford ou le juge Brett Cavanaugh. Ce qui s’est passé en juillet 1982 est loin, dépassé, transformé, manipulé par les vautours politiciens.

D’ailleurs une question ? Que faisiez vous le 1er juillet 1982 au moment ou dr Ford pretend avoir été attaquée sexuellement. Bon, une bonne partie d’entre vous n’était pas encore né, mais les autres, moi compris, aucun souvenir de ce juillet 1982 sinon qu’il devait faire chaud. Y avait-il du vent? Peu importe puisqu’au aujourd’hui on fait beaucoup de vent(de fake-news) de rien du tout.


La citation du jour: Achtung frontière

15 mai 2018

« Le Hamas a poussé les masses palestiniennes à franchir la frontière et les Israéliens ont défendu la frontière »

Louis Aliot, député

Israel a défendu sa frontière.
Si une meute de 40,000 personnes fonçaient sur la frontiére franço-suisse ou sur la frontière canado-américaine ou sur la frontiére russo-suédoise, que feraient à votre avis les soldats suisses, français, canadiens, américains, suédois ou russes ?

image

En ce qui me concerne je n’ai jamais envisagé de traverser une frontière sans obtenir au préalable l’accord du garde-frontière, vous aussi je suppose.
Une frontière par definition c’est fait pour être défendue, sinon on aurait pas besoin de frontière. Les frontières internationales sont un concept du droit international qui défend leur intangibilité; elles ne peuvent être modifiées que par un accord entre les États.

PS: Peut-être que la France devrait instaurer un jour sans frontière, disons le 14 mai et ce jour là chacun sur terre serait autorisé à passer librement la frontière française. Bonne idée …..

mais

PS2: « En France nous commençons à subir, dans nos rues et dans nos villes, les mêmes modes opératoires de terrorisme que les Israéliens subissent depuis déjà longtemps sur leur territoire »
a ajouté le député.


Les 7 mercenaires ou la géopolitique en 2018

12 mai 2018

On se souvient tous du film « Les 7 mercenaires », film d’action où ces aventuriers veulent éradiquer le mal et sauver les habitants d’un petit village du Mexique
Comme dans le film de 1960, on retrouve en 2018 nos 7 aventuriers « politiciens » qui veulent changer le monde et éradiquer les « mauvais » du petit village planétaire.

seven-1

Les noms ont tout simplement changés, remplaçons Yul Bruner, Steve McQueen, Charles Bronson, Eli Wallach, James Coburn , Horst Buchholz et Rauber Vaughn par Donald Trump, Bibi, Poutine, Khamenai, le roi Mohammad Bin Salman, Macron, et Xi Jinping.

Avec ces nouveaux mercenaires on retrouve les principales religions, la majorité de la population mondiale, les grandes civilisations de l’histoire (hébraique, arabe, perse, chrétienne et chinoise) et ce dans un monde en ébulition et en évolution.

Il n’y a pas de camps parmi nos mercenaires mais des interets qui convergent et parfois divergent selon les circonstances.

Donald Trump a choisi de resserrer l’alliance des États-Unis avec l’Arabie Saoudite qui, pourtant, depuis quelque cinquante années n’a cessé de répandre, de l’Afrique subsaharienne à l’Indonésie, un wahhabisme propice à l’éclosion du jihadisme.

L’occasion est excellente pour Bibi, par ailleurs mis en cause par une série d’accusations de corruption, de reprendre la main, en se présentant dans cette conjoncture comme le recours ultime garantissant la sécurité d’Israël.

Le monde arabe sunnite qui craint la montée des ayatollah se joint à Israel et pointe aujourd’hui les palestiniens qui refusent tout accord de paix depuis 50 ans.

Poutine tire les cordes en Syrie, ami ou allié ou defendeur des syriens, des perses et de Bibi. Preuve que l’ami de mon ennemi n’est pas forcement mon ennemi. Poutine veut être reconnu et pour cela tous les moyens sont legitimes.

Les ayatollah perses devenus expansionnistes, veritables marchands de tapis, qui ont su monter le ton et le prix avec Obama et qui s’apercoivent qu’avec Trump tout a changé, remis à leur veritable dimension ils recherchent un nouvel accord sur le nucléaire en urgence.

Les Européens prisonniers de leurs propres accords de Bruxelles, sous tutelle américaine, inondés par les migrants africains, qui s’éssouflent de plus en plus sur l’echiquier mondial.

La Chine avec son président à vie, va permettre un accord historique americano-nord coréen qui laisse presager un élan économique du continent en Asie du sud-est.

De tout ce meli-melo surgiront les prémices d’un nouveau monde pour le XXI iéme siécle, pour le meilleur et pour le pire, guerres ou paix, consolidation ou faillite des systemes financiers, plus de democratie ou de totalitarisme: la raison du plus fort est et restera toujours la meilleure.


PS: le Loup et l’Agneau , les fables de la Fontaine
La raison du plus fort est toujours la meilleure:


Nous l’allons montrer tout à l’heure.
Un Agneau se désaltérait

Sans le courant d’une onde pure.

Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,

Et que la faim en ces lieux attirait.

« Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage? »

Dit cet animal plein de rage:

Tu seras châtié de ta témérité.

— Sire, répond l’Agneau, que Votre Majesté

Ne se mette pas en colère;

Mais plutôt qu’elle considère

Que je me vas désaltérant

Dans le courant,

Plus de vingt pas au-dessous d’Elle;

Et que par conséquent, en aucune façon

Je ne puis troubler sa boisson.

— Tu la troubles, reprit cette bête cruelle;

Et je sais que de moi tu médis l’an passé.

— Comment l’aurais-je fait si je n’étais pas né?

Reprit l’Agneau; je tette encor ma mère.

— Si ce n’est toi, c’est donc ton frère.

— Je n’en ai point.
— C’est donc quelqu’un des tiens;

Car vous ne m’épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.

On me l’a dit: il faut que je me venge.
« 
Là-dessus, au fond des forêts

Le Loup l’emporte, et puis le mange,

Sans une autre forme de procès.