La photo du jour: Cubama

19 mars 2016

le but: fumer un cigare cubain, la fin justifie donc les moyens.

Publicités

La phrase du jour

11 avril 2015

la phrase du jour:

Barack Obama : « Le temps des ingérences des États-Unis en Amérique latine est révolu »

Je dirai plutot:  avec Barack Obama le temps des ingérences des États-Unis en Amérique latine est révolu.
Pour preuve l’accord honteux où les Etats Unis d’Obama s’écrasent devant les mollah. Nous sommes en 2025 dix ans aprés l’accord historique, l’Iran est une puissance nucléaire à connotation religieuse chiite.
2025 le monde à changé, Obama est dans sa retraite dorée, aprés moi le déluge.

Barack Obama, brillant orateur mais diplomate frileux, qui, à l’inverse, a renié les responsabilités internationales de l’Amérique.

La photo du jour Barack Obama et Raoul Castro, Fidel lui a totalement disparu!


Rien ne sert de sourire, il faut penser à point.

19 mai 2009

Obama paraît mieux s’entendre avec les ennemis historiques des Etats-Unis qu’avec certains de ses plus proches alliés. La Maison-Blanche surprend et séduit quand elle tend volontairement la main vers l’Iran ou Cuba.
La politique de la main tendue ne sert à rien sinon à donner du temps à l’Iran pour fabriquer sa bombe atomique.

En économie suivant le prix nobel Paul Krugman, les décisions économiques d’Obama sont insuffisantes et lui permettent uniquement d’acheter du temps.
En politique la encore Obama joue sur le temps, il veut un show musulman ou 57 (!) pays réunis autour d’un président souriant feraient une photo pour une reconnaissance théorique d’Israel.

A quoi sert la reconnaissance d’Israel par 57 pays si le principal intéressé, le Hamas, refuse la reconnaissance d’Israel ?
A quoi sert la reconnaissance d »Israel par 57 pays si le Hezbollah allié de l’Iran peut à la 1ere roquette faire effondrer toute la stratégie Obama ?

Rien ne sert de sourire, il faut penser à point

Rien ne sert de sourire, il faut penser a point


La encore Obama joue sur le temps.

Dans un proche avenir, l »Amerique s’éveillera et s’apercevra qu’elle a perdu sous Obama toute sa force et crédibilité économique, militaire et diplomatique. Il me semble qu’ Obama représente le debut de la chute de l’ Empire Americain.

Deja Sarkozy, certains dirigeants européens et même arabes le ressentent en coulisse. Rien ne sert de sourire, il faut penser à point.