L’esprit des temps

Que penser lorsqu’un artiste David Datuna vient au musée devorer une oeuvre d’art [intitulée Comedian] de l’artiste italien Maurizio Cattelan, en l’occurence une simple banane scotchée au mur et qui a été vendue pour la fabuleuse somme de 120,000$.
Datuna y voit une « performance artistique » qu’il intitule Hungry Artist.

Datuna a t’il saccagé une oeuvre de 120,000 $, ou tout simplement mangé une banane de 120 cents ?

Cette anecdote est symbolique de notre époque decadente, car si il y a quelqu’un qui est pret à payer 120,000 dollars pour une banane c’est qu’il a trop, vraiment trop d’argent et qu’il ne sait pas quoi en faire, il fait parti des 1% dont la richesse est equivalente à 50% des terriens.
C’est ainsi que tout est gonflé aujourd’hui, aux extremes valeurs boursiéres que ce soit Apple, Google, Facebook ou la banque du coin. Extreme qui en un rien peut se retrouver comme n’ayant aucune valeur réelle, tout comme cette oeuvre devenue en quelques secondes une peau de banane.

La morale de cette histoire, à mon avis est qu’elle anticipe sur l’avenir virtuel qui nous attend, on peut appeller cela une bulle ou une peau de banane! On finira tous par glisser sur cette peau de banane.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :