Brexit, no-exit ou brexeternity

15 mars 2019

On ne sait plus ce que veulent les parlementaires britaniques, on sait plutot ce qu’ils ne veulent pas: Pas de sortie à la date prévue depuis deux ans, le 29 mars, Pas de nouveau référendum de sortie.
C’est le chaos et cela peut durer éternellement ça s’appellera le brexeternity.
Il me semble que ce brexeternity risque plutot de faire couler l’Union Europeenne, deja on ne sait que decider dans une Union qui l’est de moins en moins vu les crises économiques et sociales qui ravagent l’Europe, et on doit decider qui vote et qui ne vote pas aux prochaines élections. Comment concevoir que des citoyens qui veulent quitter l’Union européenne puissent encore participer à un scrutin qui définira l’avenir de la communauté ?  Alors Britain IN ou Britain OUT ?
Bref, c’est un tango à l’anglaise, un pas en avant deux pas en arrière. Vive le brexeternity.

19-01-17-teresa-may

Imaginons un couple qui a décidé de divorcer, le mari a decidé depuis 2 ans deja de quitter le domicile conjugal le 31 mars prochain, c’est proche, dans deux semaines, mais il n’a pas où aller et il lui est impossible de renégocier avec sa conjointe une nouvelle issue. Ca va barder !!


Territoires occupés, et si on demandait à l’Europe de donner l’exemple

17 juillet 2013

L’Union Européenne:  » Tous les accords entre l’Etat d’Israël et l’UE doivent indiquer sans ambiguïté et explicitement qu’ils ne s’appliquent pas aux territoires occupés par Israël en 1967 « 

Et si on demandait à l’Europe de donner l’exemple !

Par exemple il faudrait demander à l »Espagne de se retirer de ses annexions en pleine terre Arabe et Africaine, en l’occurence de Ceuta et de Melilla qui font partie du Maroc.

Par exemple il faudrait demander au Royaume Uni de se retirer de la péninsule de Gibraltar prise par la force aux espagnols, ou encore des Malouines prises par la force dans le continent Sud Américain à l’Argentine, ou encore du Nord de l’Irlande…..

Par exemple il faudrait demander au Pays-Bas qui occupent les Antilles néerlandaises de les restituer aux indigenes qui peuplent l’ile.

Par exemple il faudrait demander à la France de restituer les territoires d’outre-mer, la Guadeloupe, la Martinique, St Pierre et Miquelon, la Polynésie et les Terres australes et antarctiques qui servent aux essais nucleaires ou encore à aborder le dossier corse.

Macao et Timor faisaient encore partie du Portugal il n’y a pas bien longtemps. Le Portugal a donné l’exemple, France, Espagne, Royaume Uni, Pays Bas il faut suivre.
Charité bien ordonnée commence par soi-même !