Le tweet du jour …. de Donald Trump

2 octobre 2019

«J’en arrive à la conclusion que ce qui est en train de se passer n’est pas un impeachment, c’est un COUP D’ÉTAT, visant à prendre le pouvoir du peuple, son vote, ses libertés, son deuxième amendement (de la Constitution), sa religion, son armée, son mur à la frontière, et les droits qui lui ont été donnés par Dieu en tant que citoyen des États-Unis d’Amérique!»

Ce tweet veut dire beaucoup sur l’état d’esprit de D.T, l’état d’esprit des democrates et l’état d’esprit qui régne au Capitole.
C’est terrifiant !


Le super tweet du jour

25 mars 2019

 
image
 

Mais le procureur Mueller après 2 années intensives de persécutions ne le disculpe pas pour autant.
Il ne donne en réalité pas de conclusion définitive sur une possible « entrave à la justice ». Ce qui est incroyable, car avec la Justice on est coupable ou non-coupable. Un procureur qui laisse une ouverture, un peut-être éventuel c’est permettre à ses détracteurs et surtout au Parti Democrate la possibilité de continuer à le harceler. Mueller a agit ici en politicien et non en Procureur. On continuera de se battre en Amérique entre américains pro-Trump et anti-Trump parce que des politiciens interessés ménent le jeu et la guerre.

NO COLLUSION , NO OBSTRUCTION , c’était à prevoir depuis 2 ans.

Collusion et Obstruction si il y a eu, c’est par Hillary Clinton, le parti démocrate, Adam Schiff, Brennen, Comey et ses agents du FBI.

 

 

 

 


La photo du jour: Accusés, levez vous !

28 novembre 2018

La photo du jour est plutot un photomontage que Trump a relié dans son compte twitter.

1596675-montage-accompagne-legende-maintenant-quil


« Maintenant qu’il est prouvé que la collusion avec la Russie est un mensonge, quand est-ce que commencent les procès pour trahison ? »

On reconnait Barack Obama, Bill et Hillary Clinton, la secrétaire personnelle d’Hillary, John Podesta (directeur de l’équipe de Mme Clinton pendant la campagne électorale de 2016), Robert Mueller, le procureur géneral Rod Rosenstein ou encore l’ancien directeur de la police fédérale (FBI) James Comey.

La question se pose vraiment, si il n’y a pas eu de collusion entre Trump et la Russie, il faut donc faire le procés de ceux qui ont essayé de le piéger. C’est cela la justice mais….. tout est truqué et manipulé au pays qui fut la démocratie par excellence, et les personnes derriére ces barreaux ont utilisé tellement de force et liens politiques pour tenter de couler Trump tous ensemble et chacun séparement.


L’interet financier des médias américains.

18 février 2017

Les médias ont des interets particuliers, ils appartiennent aux grosses fortunes et de plus ils jouent les professeurs de morale politique.

Le ton de la presse au sujet de tout ce qui concerne et entoure Donald Trump est haineux et sarcastique. Ils ne discutent pas avec Trump ils se moquent et tentent de le tourner en ridicule.

La réponse de Trump est directe:
 «La plupart des médias, à Washington DC, mais aussi à New York et Los Angeles, ne parlent pas pour le peuple mais pour des intérêts particuliers et pour les profiteurs d’un système qui est cassé»

 

blog_trump_tweet_enemy_people_revised_0

 

A travers ce combat de la presse contre celui qui a étè élu democratiquement, c’est l’ancien système mené par Obama et Hillary Clinton qui veut delégitimer, caricaturer et détruire Trump pour protéger les avoirs et acquis de cette minorité de nantis qui exploite le peuple et vandalise les ressources naturelles.

Et puisqu’ils ne peuvent l’éliminer physiquement ils font et feront de tout pour le contraindre à demissionner.

Un combat acharné qui prouve que la démocratie est aujourd’hui encore soumise au dictat de l’argent. Le combat de Trump est le combat du peuple.