Dennis Ritchie, le pionnier de l’informatique

14 octobre 2011

Peu médiatisé Dennis Ritchie est décédé à l’âge de 70 ans.

Si Steve Jobs est l’iceberg , je dirais que Dennis Ritchie est la partie sous-marine de l’iceberg.

Dennis Ritchie a tout d’abord développé le système d’exploitation Unix qui nous a permis de passer des Mainframe géants d’IBM aux minicomputer que nous utilisions dans les universités à la fin des années 70 début 80, puis le langage C qui est le langage de base (avec ses dérivées futures C++, Java, Python Ruby ) de toute la programmation de Windows ainsi que de mille et une utilités et facilités que nous avons aujourd’hui sur l’internet.
Le Web utilise ces deux choses: C et UNIX,
les navigateurs sont écrits en C,
c’est tout dire!

On peut donc affirmer que sans Dennis Ritchie et le C, il n’y aurait pas eu Steve Jobs et l’Apple.

Dennis Ritchie est l’exemple même du programmeur des années 70, ingénieux et humble, son livre de référence « The C Programming Language » a servi les millions d’étudiants qui ont appris l’informatique à l’université. Cet ouvrage est considéré comme la Bible de l’informatique.

Dennis Ritchie a donné naissance à la famille « Unix », à laquelle appartiennent des OS (operating system) populaires tels que GNU/Linux et Mac OS qui gère l’iPhone et l’IPAD. 
C provenait du langage B qui était un langage interprété – ce qui signifie qu’il a été exécuté par une pièce intermédiaire d’un logiciel installé au sommet d’un processeur – mais C est un langage compilé c-a-d en langage machine exécuté directement sur le CPU, à une autre vitesse beaucoup plus grande et c’est toute la différence !

Quand vous écrivez un très grand programme, vous avez à gérer les interactions entre toutes sortes de différents composants: tous les utilisateurs, le système de fichiers, les disques, l’exécution du programme, et afin de gérer tout cel efficacement, vous devez avoir une bonne représentation des informations avec lesquelles vous travaillez. C’est ce que nous appelons les structures de données.
Dennis Ritchie avait besoin d’un moyen de regrouper toutes ces données ensemble, et le langage type de l’époque Fortran ne le permettait pas. Le langage C était la solution.

Pour conclure j’ajouterais qu’à l’époque l’informatique n’était pas un produit de masse, c’est pourquoi Dennis Ritchie est passé incognito. Avec Dennis Ritchie c’est un père de l’informatique qui disparait.


Sans mon iPhone, iPad, iMac ….. vous n’y pensez pas

6 octobre 2011

Je suis né au siècle dernier, la voiture, le frigo, l’électricité, la télé, l’avion, le cinema et même les (gros) ordinateurs ca existait. A la rigueur j’ai découvert le micro-onde et le lave vaisselle mais je me sens mieux sans.
Mais d’avoir « le monde » dans la paume de ma main et partout, de google maps à wikipedia, le téléphone, la musique du monde, la photo, la video, mes contacts sociaux,ect… ect… c’est la REVOLUTION APPLE, mais c’est surtout la REVOLUTION STEVE JOBS.

Aujourd’hui sans mon iPhone iPad iMac ce serait ma manière de vivre qui s’en ressentirait, ma culture et mes loisirs qui basculeraient. Merci Steve Jobs.


Être l’homme le plus riche du cimetière, ça ne veut rien dire par Steve Jobs

6 octobre 2011

« Être l’homme le plus riche du cimetière, ça ne veut rien dire pour moi , a-t-il dit un jour en entrevue. Aller au lit le soir en me disant que nous avons fait quelque chose de merveilleux…voilà ce qui a de la valeur à mes yeux.»

Steve avait dit de la mort qu’elle était «la plus grande invention de la vie».

« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres avoir le dessus sur votre voix intérieure. Et, le plus important, ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années a dit Corneille il y a 500 ans. Steve Jobs avait 21 ans lorsque dans un garage il a construit le Apple 1.


Si les Hébreux avaient fui l’Egypte en 2010 pour rejoindre le pays de Canaan

22 mars 2010

Si les Hébreux avaient fui l’Egypte en 2010 pour rejoindre le pays de Canaan, qu’auraient-ils fait sur la route ?
Twitter bien sur! et aussi avec leurs iPhone, iPod, iPad , GPS, consoles Wii, portables et 3G , ils ne se seraient pas ennuyés dans le désert.
Steve Jobs, le nouveau Moise les aurait dirigés avec sa tablette iPad car souvenons nous la dernière fois qu’il y a eu autant d’engouement autour d’une tablette, les dix commandements étaient écrits dessus.

Et c’est ainsi que sur un E-book en format PDF l’histoire biblique aurait été contée :
La manne (les SMS) tombait du ciel tous les jours, excepté le jour du sabbat ; la veille de ce jour il en tombait une quantité double. Les enfants d’Israël mangèrent la manne / et reçurent des SMS pendant quarante ans, jusqu’à leur arrivée dans un pays habité ; ils mangèrent la manne jusqu’à leur arrivée aux frontières du pays de Canaan.  Ils y arrivèrent grâce à leurs GPS et Google Maps.

Ils étaient inondés de spams des Pharaons, des virus de ses armées, mais forts de leur anti-virus et leur firewall (murs de feu) ils reussirent à traverser la mer Rouge.
Steve monta sur le mont Sinai pendant 40 jours pour préparer deux tables de la loi.
Entre temps, le peuple a perdu patience et confiance et s’est tourné vers d’autres dieux (Google, Facebook ). Lorsque Steve redescend du Mont Sinaï, portant les deux tables, il comprend que son peuple vient de rompre l’alliance à peine conclue et jette les deux tables qui se brisent. La cooperation Google – Microsoft est brisée. Il en résultera la tablette iPad.

Sortis d’ Egypte sous la génération Telephone sans fil 1G , les hébreux après 40 ans deviendront la génération iPhone 3GS. mais censurés par les chinois et inondés de langages informatiques Fortran, C, C++, Php ils finirent par choisir un nouveau language le basic-hebreu avec pour logo le mot Shalom, pour avatar le Shequel, et pour capitale Jérusalem.


Hag Sameah
PS: cet article a été publié auparavant sur darnna.com