Les sous marins Dolphin à capacité nucléaire, Angela Markel et le tribut de l’ Allemagne à la sécurité d’Israel

3 mai 2012

Israël a pris le contrôle de son quatrième sous-marin auprès d’un chantier naval allemand. Ces sous-marins israéliens ont une capacité de riposte nucléaire et emportent des missiles de croisière à têtes nucléaires donc une capacité opérationnelle considérable.

Cet accord exprime d’abord la profondeur des relations avec l’Allemagne, et reflète l’engagement actuel du gouvernement allemand et Angela Markel à sa tête à la sécurité d’Israël.

Ensuite c’est l’arme d’attaque la plus sophistiquée, complexe et la plus chère de Tsahal.
Ces sous-marins sont conçus comme une force de dissuasion permettant une capacité de riposte. ils sont considérés comme étant des moyens de riposte en second étant donné qu’ils emportent des missiles de croisière, dont certains, dit-on, seraient susceptibles d’être dotés de têtes nucléaires.

«Ce sous-marin constituera un nouveau démultiplicateur de forces en termes de capacités et de puissance de Tsahal et de l’État d’Israël face à des difficultés régionales croissantes», a déclaré Ehoud Barak, le ministre de la Defense
«La marine et sa flotte de sous-marins, ainsi que d’autres branches de Tsahal , constituent une arme de dissuasion, une force défensive et ‘de combat’, à un niveau stratégique, à la fois pour Tsahal et pour l’État d’Israël», a déclaré Benny Gantz, chef d’état-major israélien.

Les iranosaures de Teheran n’ont qu’à bien se tenir. Surprendre et attaquer Israel ne les serviraient pas puisque la riposte inévitable et nucléaire leur serait catastrophique. C’est le tribut de l’Allemagne et la force d’Israel.


Autant en emporte Obama ….. ou la main tendue dans le vide

7 juillet 2009

Tout d’abord on apprend qu’un sous marin nucléaire israélien a traversé le canal de Suez avec l’accord de l’Egypte, puis que l’Arabie saoudite aurait donné son accord à un survol de son espace aérien pour des avions israéliens, qui se dirigeraient vers l’Iran.
Enfin Joe Biden le vice-président des Etats-Unis déclare que les USA « ne peuvent dicter à une nation souveraine ce qu’elle peut ou ne peut pas faire (…) si elle considère que son existence est menacée ».
En d’autres termes, le monde Arabe et les Etats Unis appuieraient une attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes.

Que le monde arabe sunnite se lie avec Israel contre les extrémistes chiites, cela constitue déjà une surprise, mais que les EU d’Obama qui ont rejeté il y encore quelques semaines toute possibilité autre que diplomatique s’expriment ainsi, voila un tournant, un changement de 180 degrés.

accepter cette main tendue cest perdre leur identité  pour les ayatollah

accepter cette main tendue c'est perdre leur identité pour les ayatollah

Un tel changement ne peut avoir qu’une raison: Obama commence à réaliser que toutes ses manifestations de sympathie envers l’Iran, les pourparlers secrets depuis près de 6 mois mènent à une impasse, et que sa main tendue est considérée par les Ayatollahs comme une faiblesse du « Satan américain ». Que leur but n’est pas la démocratie mais la théologie. Leur but n’est pas l’ouverture et la liberté laique qui les extirperaient du pouvoir, mais un fondamentalisme religieux qui consoliderait leur emprise.
C’est dans cette optique que les Ayatollahs au pouvoir ont emprisonné 8 employés de l’ambassade de Grande Bretagne, et qu’une universitaire française est détenue depuis le 1 er juillet en Iran sous le chef d’inculpation d’espionnage.
Leur but est clair: faire monter la tension. Obama est donc piégé, sa main tendue est une main tendue dans le vide.

Dans ces conditions il ne reste plus qu’a faire peur à l’Iran, voila donc le message de Joe Biden : si vous ne négociez pas, nous laisserons Israel agir et avec la participation de l’Egypte, l’Arabie Saoudite et du monde arabe.