Un extra terrestre fête ses 90 ans.

18 juin 2013

Un challenge, pas de mots pour qualifier Shimon Peres qui fete ses 90 ans, ce lion des arenes internationales né d’ailleurs un 2 aout, l’Einstein du socio-politique, le politicien philosophe ou plutot le philosophe politicien.  Shimon Peres a toujours cru et agit suivant  le principe que la Parole peut changer le Monde, que la Parole peut changer  l’homme, que la Parole nous conduira vers un avenir meilleur. Shimon Peres est le Moise du XXI iéme siécle. Son secret Dostoievski et la Bible, c-a-d  symbiose entre avenir et passé. Shimon Peres est plus qu’un citoyen terrestre, c’est un extra terrestre.  Bon anniversaire Shimon!


Il n’y a pas d’age pour apprendre

28 août 2012

La preuve…. Shimon Peres 89 ans.


La phrase pour 2012

30 décembre 2011

« Israël a des réponses au problème iranien. Mais c’est la responsabilité du monde entier de le résoudre. Cela ne saurait être transformé en monopole israélien »
Shimon Peres


Shimon Peres fête son 88e anniversaire.

16 août 2011

Shimon Peres fête son 88e anniversaire.

Qualifié par la presse israélienne d' »éternel jeune homme », Shimon Peres a une exceptionnelle carrière politique de six décennies.

A le voir ou à l’entendre on sent une vitalité, un esprit vif et profond, un amour de la vie et surtout une philosophie de la vie sur terre et des relations humaines.

Tintin était destiné aux 7 a 77 ans, Peres lui le dépasse et s’adresse aux catégories de 8 à 88 ans, et pourquoi pas vu sa vitalité bientôt en 2022 pour les 9 à 99 ans!

Shimon Peres est d’ascendance Lion, le Lion de Judee. Je ne connais nul autre homme politique qui ait traversé l’épopée politique depuis la 2eme guerre mondiale à nos jours, Shimon Peres est l’encyclopédie vivante de cette époque bien plus que Google ou Wikipedia.


la peur, l’ennui, la solitude, la mort vues par un optimiste – née de 87 ans

3 janvier 2011

philosophie de la vie

philosophie de la vie


Vous l’aurez deviné, cet optimiste – née de 87 ans n’est autre que Shimon Peres, le politicien-philosophe de tous temps.

Si lui se pose deux questions cruciales pour pouvoir demain corriger et continuer, ne devrions pas nous nous en poser
une et une seule pour changer un petit peu « notre petit monde ».




Vous n’avez pas l’impression d’être seul ?
 Cette maison, est celle où je vis. Sonia a été l’amour de ma vie, et rien n’a changé et ne changera. Mais elle a choisi un chemin. Moi ici, elle là bas. Et c’est le droit de chacun de choisir son chemin. Je vis donc ici seul. Je me sens seul parfois. Parfois seulement. Je travaille tout au long de la journée et je suis très entouré. Et un homme âgé, a tellement d’années avec lui, trop pour être seul.
 
La mort?
 L’ennui, c’est la mort, la mort, l’ennui. Ben Gourion avait 70 ans, et m’avait dit, je vais mourir à 86 ans, et il est mort cet âge, comme d’ailleurs plusieurs membres de sa famille. Comme un choix. Moi je ne fais pas de prévision…
 
Vous n’avez pas peur un jour de ne plus pouvoir?
 La peur. Que ferais-je avec la peur. Est ce que la peur changera quelque chose, non n’est ce pas. Alors je n’ai pas peur.
 
L’âge ?
 Un homme de 87 ans, peut être aigri, triste, misérable ou optimiste. Je suis optimiste. Un homme âgé, ce n’est pas un homme du passé, c’est un homme, aujourd’hui. Tous les soirs je pense à demain. Tous les soirs, je vais dormir, en me posant deux questions cruciales, qui ai je vexé aujourd’hui, et quelle a été ma contribution à ce monde. Deux questions pour pouvoir demain, corriger et continuer.

Source: 4 minutes avec…interview Arutz 2.


L’arche de Noé version Shimon Peres

14 décembre 2010

L’arche de Noé, d’après la Bible, est un grand bateau construit sur l’ordre de Dieu afin de sauver Noé, sa famille et toutes les espèces animales d’un Déluge sur le point d’arriver.
Le président israélien Shimon Peres, lors d’une conférence à Tel-Aviv a comparé le monde à une arche :

« Tous les pays sont impliqués dans les événements internationaux. Dans le passé, nous pouvions considérer chacun des192 pays du monde comme 192 bateaux navigant sur la mer, avec pour objectif d’éviter les collisions. Aujourd’hui, le monde est plus proche d’un immense bateau de 192 cabines. Les cabines sont dans ce cas les nations : le sort de toutes les cabines dépend de celui du navire, et, réciproquement, ce qui se passe dans les cabines affecte le sort du bateau…
Quand il y a des cabines dangereuses, et elles existent, il faut une grande coalition d’autres cabines pour obliger les cabines dangereuses à se ranger dans le sens du navire. Le problème est donc aujourd’hui interne au bateau. Peu importe où l’on regarde, nous constatons obligatoirement l’effet du navire sur la cabine.
»

Shimon Peres, le Noé 2010 ?  le comportement des hommes n’a guère changé depuis l’époque biblique et ce politicien-philosophe erre dans le désert. L’écouterons nous un jour ?


Shimon Peres, un Prophète à Paris

14 avril 2010

Shimon Peres est en visite à Paris.
Je ne trouve pas d’indicatif pour définir Shimon Peres:
un surdoué parmi les hommes,
le politicien philosophe,
l’homme du siècle , mais lequel ? le XXieme et le XXIeme !
un E.T sur Terre,
l’homme aux 100,000 idées,
un homme au delà des idées,
un géant multidimensionnel, ect…..

Chaque phrase de Shimon Peres laisse à réfléchir, à philosopher, à controverser, elle contient une vérité, une logique, une ouverture vers le pour et le contre, elle nous apprend que rien n’est noir ni blanc, que parfois une non reponse est la meilleure reponse.
Shimon Peres, le president d’Israel est âgé de 86 ans, mais son esprit et sa vision ont 40 ans. Nous avons beaucoup à apprendre de lui, c’est le Sage en ce monde tumultueux.

Lire son interview sur leParisien.fr
Il y évoque son attachement à la France, le processus de paix, l’Iran, les 10 commandements, l’avenir d’Israel, et l’optimisme
Optimistes ou pessimistes, nous finirons tous par mourir. Alors, permettez-moi d’être optimiste ! Un leader ne doit pas être au-dessus des gens, mais devant eux. Il doit être capable de voir une terre promise, même si on n’y arrivera jamais…

Pour clore, cette anedocte sur la force de dissuasion:
La suspicion suffit, car la suspicion c’est la dissuasion. Un jour, le secrétaire général de la Ligue arabe, ancien ministre égyptien des Affaires étrangères (Amir Moussa), m’a demandé : « Nous sommes bons amis. Pourquoi ne m’amèneriez-vous pas à Dimona (site présumé du centre nucléaire israélien, dans le désert du Néguev) pour que nous jetions un coup d’oeil sur ce qui se passe là-bas ? » Je lui ai répondu : « Vous êtes fou ! Si je vous conduis à Dimona, vous verrez qu’il n’y a rien. Dans ce cas, la suspicion disparaîtra et nous perdrons notre force de dissuasion ! »