États-Unis/Chine 1980-2010 ou le revers de la médaille

14 janvier 2011

Il y a 30 ans, la taille de l’économie chinoise n’équivalait qu’à un petit pourcentage de l’économie américaine. En 2011, en tenant compte du taux de change réel, elle atteint plus de 50% de la taille de l’économie des États-Unis. Étant donné son taux de croissance de 10% par an, l’économie de la Chine devrait dépasser l’économie américaine dans quelques années.

Nous sommes en 1980.
Chine: Deng Xiaoping se rend en visite officielle aux États-Unis en 1979, la Chine est au bord de l’éclatement. Les usines chinoises sont vétustes, la production agricole décline, alors que la population augmente, et la Révolution culturelle a semé des divisions politiques qui semblent presque insurmontables.

Etats Unis: Les États-Unis sont encore au sommet de leur puissance. Ils contrôlent les principales organisations internationales, leur armée est la meilleure monde, leur économie représente environ 30% de l’économie mondiale. La perspective de pénétrer le marché chinois fait rêver bien des entreprises et les autorités américaines sont convaincues que le commerce pacifiera et démocratisera la Chine. Et puis, la Chine constitue un formidable allié contre l’URSS…

30 ans ont passés, nous sommes en 2011.
Chine: Hu Jintao se rend en visite aux Etats-Unis. La Chine est en pleine expansion. La Chine détient près de 30% des bons du Trésor américains. Elle est la première puissance exportatrice au monde, avec plus de 10% des exportations mondiales, tandis que les États-Unis occupent le troisième rang, avec près de 8% des exportations. Mieux, la Chine est le plus grand exportateur de produits de haute technologie, avec 20% du total mondial.

Etats Unis: Les Etats Unis sont en pleine super-crise, chômage, déficits, des centaines de milliers de familles expulsées de leurs foyers, un marché de l’immobilier en pleine déconfiture, des grandes banques dans la tourmente. Ils n’arrivent guère plus à gérer le Monde.


1980 à 2010, 30 ans c’est si proche et pourtant en 30 ans c’est un revers de la médaille. Il y a 30 ans qui pouvait prévoir un tel scénario? Aussi ce que sera le monde dans 30 ans en 2040, personne ne peut le prévoir ou l’imaginer aujourd’hui.

Crédit: Loïc Tassé, Cyberpresse

Publicités