La mode comme divertissement ou internet fashion

22 mars 2010

Les grandes marques et les grands créateurs semblent enfin envisager l’énorme potentiel du Web. Internet est devenu le nouvel atout choc de la mode: défilés en live sur la toile, productions de courts-métrages prestigieux, spécifiquement destinés au Net.
« Avant la révolution numérique, une marque de luxe devait entretenir une distance avec le public mais aujourd’hui elles sont passées de l’ère de la distance à l’ère de l’échange. »
Sur les sites et dans les pages Facebook des grands noms du luxe, on se faufile dans les coulisses des défilés, on assiste à la réalisation des campagnes de publicité, on tisse des liens privilégiés avec sa griffe préférée.

Et il faut désormais proposer des images dignes de Hollywood, comme Dior avec son court-métrage en ligne, « Lady Noire » une histoire, avec des épisodes, quatre chapitres qui se succéderont pendant deux ans! ou avec Christian Louboutin qui ne fait pas moins qu’un remake de « Psychose » d’Alfred Hitchcock.
Un outil d’autant plus efficace qu’il touche une audience immense. « Tout le monde ne lit pas Vogue, mais tout le monde est connecté à Internet »

Les possibilités sont infinies, les avancées technologiques en perpétuel développement et sur le virtuel se crée une nouvelle réalité: faire de la mode un divertissement.
D’ailleurs Lady Gaga ne s’y est pas trompée, son clip «Téléphone» est un vrai magazine de mode.


Je vous avertis ou le leitmotiv des responsables actuels

25 octobre 2009

Pourquoi cette psychose du H1N1 ?
Nous voila installés depuis quelques mois dans une logique de peur, attention au méchant loup qui se nomme pour l’occasion H1N1.
Mais pourquoi cette peur, cette psychose qui allie scientifiques, bureaucrates et politiciens et se retrouve à la une de votre journal et dans les bulletins infos tous les soirs.

Pourquoi nous avoir installé dans cet état psychotique alors que de la grippe normale A, H, asiatique et espagnole nous ne savions rien ni de son nom, ni des milliers ou millions de ses victimes à travers le monde ?
Qu’est ce qui a changé ?

Souvenons nous de Chernobyl, du nuage radioactif qui parti de Russie a traversé l’Europe et l’Asie, il y a eu un silence voulu par tous, il s’agissait de ne pas inquiéter.
Il y a eu l’été meurtrier en France ou plus de 1000 personnes âgées sont décédées dan des maisons de retraites et hôpitaux suite à la vague de chaleur. On n’a pas voulu inquiéter mais on a enquêté pour savoir qui en était responsable.
Il y a eu ensuite l’ouragan Katrina en Louisiane, on n’a pas voulu s’inquiéter mais il a bien fallu se mettre a l’évidence, les responsables n’avaient pas agi outre mesure et ils ont été désignés responsables.
RESPONSABLE, voila le mot. On s’est mis à chercher des responsables de dégâts naturels ou dégâts causés par la nature. Or personne ne veut être tenu pour responsable, donc chacun se fait « petite tête » ou « esprit étroit ». Chaque bureaucrate du plus petit agent de l’ Etat en passant par les chercheurs, conseillers et en arrivant en haut de la pyramide aux PDG et conseil d’administration. Chacun ne se sent pas responsable, pour cela il suffit de faire un papier ou l’on avertit ses supérieurs hiérarchiques du problème. On se jette la balle de bas en haut, et arrivé en haut de la pyramide on la rejette sur les politiciens qui eux aussi préfèrent dire « on vous a avertis ».

de lun a lautre

de l'un a l'autre


Les médias retransmettent cette info inquiétante et nous voila tous dans l’engrenage. C’est ainsi que je decrypte la panique de l’OMS( organisation mondiale de la santé) de l’été dernier et c’est ainsi que l’on peut expliquer qu’Obama ait décrété l’ Etat d’urgence.
Il s’agit avant tout de se proteger contre de futures accusations de n’avoir pas fait suffisamment. Alors on en fait trop quitte a inquiéter, paniquer et même causer des dépenses énormes et illogiques.
« Je vous l’avais dit » ! , « Je vous ai avertis » tel sont les leitmotiv des responsables irresponsables actuels.
le but est d'avertir

je vous l'avais dit