Brexit, no-exit ou brexeternity

15 mars 2019

On ne sait plus ce que veulent les parlementaires britaniques, on sait plutot ce qu’ils ne veulent pas: Pas de sortie à la date prévue depuis deux ans, le 29 mars, Pas de nouveau référendum de sortie.
C’est le chaos et cela peut durer éternellement ça s’appellera le brexeternity.
Il me semble que ce brexeternity risque plutot de faire couler l’Union Europeenne, deja on ne sait que decider dans une Union qui l’est de moins en moins vu les crises économiques et sociales qui ravagent l’Europe, et on doit decider qui vote et qui ne vote pas aux prochaines élections. Comment concevoir que des citoyens qui veulent quitter l’Union européenne puissent encore participer à un scrutin qui définira l’avenir de la communauté ?  Alors Britain IN ou Britain OUT ?
Bref, c’est un tango à l’anglaise, un pas en avant deux pas en arrière. Vive le brexeternity.

19-01-17-teresa-may

Imaginons un couple qui a décidé de divorcer, le mari a decidé depuis 2 ans deja de quitter le domicile conjugal le 31 mars prochain, c’est proche, dans deux semaines, mais il n’a pas où aller et il lui est impossible de renégocier avec sa conjointe une nouvelle issue. Ca va barder !!