légèreté d’été 1/31

27 juillet 2011

Pour l’été rien de mieux que de se référer au passé, symbole de plus de solidité que le présent ou l’avenir, mais en légèreté. Voici donc les années 1768 (200 ans avant mai 68) avec un classique Chateaubriand et ses Mémoires, les années 30 avec les confessions d’Anais Nin et les années d’autour 68 avec la musique.
Vous le remarquerez, rien n’a changé, les mêmes idées, les mêmes hommes /femmes , les mêmes sensations psychiques mais…. le rythme était celui de la nature, des vacances. Aujourd’hui le rythme est a la vitesse du Iphone, du capitalisme ravageant, du non repos de l’esprit, donc pour ces chaleurs impossibles, pour cet été deja meurtrier je propose un rétro de légèretés d’été.


Bob Marley, que reste t’il ?

11 mai 2011

A peine avions nous connu Bob Marley et sa musique reggae dans les années 70 qu’il s’éteignait.
Pour moi, Bob Marley restera la référence du reggae. Depuis sa mort, comme l’a dit Ben Harper “Tout ce qu’on peut essayer, c’est de se mettre au niveau
De John Lennon à Jimi Hendrix, de Presley à Janis Joplin, presque tous ceux qui, à travers le rock and roll, étaient parvenus à se faire entendre d’un bout à l’autre de la planète se sont vu faucher trop tôt. Nos belles roses ne vivent que l’espace d’un matin. Les dieux, décidément, n’aiment pas nos idoles.


30 ans après sa mort en 1981 à seulement 36 ans, il nous reste une voix unique, un entrain enivrant et des messages… toujours d’actualité.