L’équation de la victoire en Coupe du monde de football

11 juillet 2010

Impossible de prévoir les résultats du Mondial, jusqu’à présent aucune équation, aucune régression ne permet de prévoir les scores ou résultats.
Une méthode de calcul basée sur une formule mathématique combinant quatre éléments clés de la victoire – composition actuelle de l’équipe, performances passées, différentiel de buts et situation géographique du pays hôte – n’a donné que des résultats mitigés.
Les footballeurs anglais, chèrement payés, jouent beaucoup moins bien ensemble qu’en première division chacun dans son club. Les stars du Brésil, d’Argentine, ou d’Afrique se protègent plus qu’ils ne se donnent au jeu de l’équipe nationale.

En surtout en coupe du monde, les petits détails peuvent avoir une influence déterminante, une main par ci, un arbitre par la, le hasard d’ être placé au bon endroit et au bon moment ect… d’où l’impossibilité de prévoir. Il ne reste qu’à se reporter à la bêtise pour croire que Paul, la poulpe de l’aquarium peut pronostiquer mieux que les hommes. De plus dans n’importe quel match, c’est plutôt du fifty-fifty les supporters appuient chacuns leur équipe nationale et en fin de match pour 50% c’est le sourire de la victoire et pour les autres 50% c’est la grimace de l’échec.

Si vous avez une explication qui pourrait aider à résoudre l’équation de la victoire, n’hesitez pas à la publier: une bonne équation rendrait caduc le Mondial et à plat tous les espoirs des fans, spectateurs et téléspectateurs.
N’ayons crainte, ce jour est encore loin, le foot c’est comme la vie, il est imprévisible.


logique de foot

7 juillet 2010

Avec trois équipes dans le dernier carré du Mondial, et l’élimination de l’Uruguay l’Europe a balayé d’un revers de main l’hypothèse avancée ces derniers jours d’une suprématie sud-américaine sur cette Coupe du Monde.


Ce mondial est le mundial sud-americain par excellence

30 juin 2010

L’Amérique latine frise le carton à l’issue du premier tour du Mondial.
6 des 7 équipes représentées se sont qualifiées pour les 16eme de finales, seul le Honduras a été éliminé.
Sur ces 6 représentants 4 sont passés en 8eme de finale, les 2 autres ont été éliminés dans des rencontres inter sud-américaines (le Mexique par l’Argentine et le Chili par le Brésil).

Vu que les 1/4 de finales nous réservent des rencontres entre équipes sud-americaines et celles restantes de l’Europe (Allemagne, Hollande, Espagne) ou le Ghana, on peut théoriquement se retrouver dans les demi-finales avec uniquement des équipes sud-americaines, ce qui serait ne pas prendre en considération l’équipe très ambitieuse du Ghana.
Une finale des 2 grands Brésil-Argentine semble aujourd’hui la plus probable et qui de la Hollande ou l’Allemagne pourrait déjouer ces probabilités?

A ce stade, quoi qu’il en soit ce mondial peut deja être considéré comme le Mundial de l’Amérique du Sud.
A l’image de la mondialisation 1ere décennie du XXIeme siècle, nous avons vu l’Europe échouer, l’Afrique fatiguée, l’Extrême Orient en plein éveil et en action, les Etats-Unis s’essouffler, et surtout les sud-américains en pleine expansion. Le foot est le miroir du monde.


Etre footballeur ne justifie pas tout !

21 juin 2010

Le foot s’est planétarisé, le foot a pris la forme d’une nouvelle religion.
Le football, le sport roi, le sport par excellence – est le miroir magique dans lequel s’exhibent à tous les traits les plus essentiels de ce monde moderne: combat, fraudes, union, argent surtout: les intérêts financiers en jeu font perdre tout intérêt au jeu, ou plutôt toute sa passion.
Le problème du Mundial est qu’il reunit sur le terrain des joueurs disperses dans les équipes les plus prestigieuses de la planète- du Real de Madrid au Bayern de Munich en passant par l’Inter de Milan- et essaye sous le billet d’un drapeau de les ramener à une raison d’état, une cause nationale . Mais ces millionnaires du foot professionnel se prennent pour la cuisse de Jupiter et font ce qui leur plaît. Etre footballeur ne justifie pas tout ! ni une petite main (« c’est un but spectaculaire, avec une faute involontaire. c’est donc une main sainte, de Dieu (sic)« ), ni un coup de tête, ni insultes, ni un putsch contre l’entraîneur ou la fédération.
Et d’ailleurs l’équipe qui remportera ce Mundial ne sera certainement pas a l’image décadente de l’Europe, ni a l’image paresseuse de l’Afrique, mais celle d’une nation qui a pour but un football simple, amical et unificateur: Brésil, Argentine, Ghana et surtout la Hollande en sont les exemples types les plus près. Mais deja, je me demande si il ne faudrait pas créer un championnat d’amateurs purs plutot que ces professionnels qui nous mènent et malmènent. La question des salaires des stars du foot doit être revue après celle des banquiers. Les ramener à la réalité nous aiderait et les sauverait.


L’Afrique de la coupe du Monde

7 juin 2010

Un mondial en Afrique, c’est une première, alors autant rappeler que le Maroc a été en 1970 le premier pays africain à gagner son ticket pour une coupe du monde (16 équipes à l’époque) et a presque créé la surprise face à l’Allemagne. Depuis on a décidé d’élargir le club de 16 a 32 équipes et l’ Afrique est de plus en plus représentée.
Les grands sont connus Argentine, Allemagne Hollande et Brésil suivis pas l’Espagne l’Italie l’Angleterre et la France mais il est fort à parier que la surprise viendra des équipes africaines surtout du Ghana, du Cameroun mais aussi du Nigeria et de l’Afrique du Sud et je ne serais guère étonné de voir 3 si ce n’est 4 de ces équipes passer au second stade des compétitions pour les 8eme de finale.
Tout laisse à croire que la surprise de ce mondial sera africaine.
Apres tout, ils ont avec le Brésil le plus beau football du monde et leurs joueurs sont les machines à vapeur des équipes européennes. Alors pourquoi pas ?