Cadeau de Noel

11 décembre 2018

Ce cadeau surprise nous vient de l’Allemagne – pas moins ! – qui avec le slogan

« Votre pays. Votre avenir. C’est maintenant »

2228964_ca-se-passe-en-europe-amer-cadeau-de-noel-du-ministere-allemand-de-limmigration-aux-migrants-web-tete-060317131150
offre jusqu’à 3.000 euros aux migrants candidats volontaires à un retour dans leur pays d’origine d’ici au 31 décembre.
Ce sera une allocation de logement en nature d’une durée maximale de douze mois dans le pays d’origine.

Donc l’Allemagne qui poussait l’Europe à recevoir des migrants légaux et illégaux fait marche arrière.
Il faut dire que cette année le Père Noel économique est plutôt au bout du rouleau en Allemagne. La Mère Noel Angela Markel quitte la scéne politique et l’ Europe entre Brexit, Gilets Jaunes, Populistes est en décomposition


le drame du XXIe siécle.

26 novembre 2018

«‎On est prêts s’il le faut à mourir pour essayer de passer»

TOPSHOTS

Ces migrants honduriens, jeunes, femmes et enfants qui essaient de franchir de force la frontière américaine est un drame, un grand drame, le drame humanitaire du début du XXIe siécle comme le drame du réchauffement climatique et le drame du 11 Septembre 2001.

Mais là c’est la misére humaine qui est mise à nue, tout comme pour les migrants africains qui essaient d’arriver en Europe au fi de leur vie.
Ces migrants fuient la misère de leurs pays et veulent rejoindre l’Eldorado qui en réalité ne l’est plus puisque Europe et Etats Unis sont à leur périgée, mais relativement à leurs pays d’origine c’est toujours et encore pour ces migrants l’Eldorado.

A migrant family, part of a caravan of thousands traveling from Central America en route to the United States, run away from tear gas in front of the border wall between the U.S and Mexico in Tijuana

Maintenant se pose le probléme de l’Etat de droit des pays concernés.
Laisser cette ruée pénetrer par la force et leur volonté c’est detruire les frontiéres, créer un monde mondialisé sans frontiéres. L’Etat, le Droit n’existent plus, la France ne sera plus la France mais un amalgame de citoyens venus illegalement et vivant sur le territoire français, idem pour les Etats Unis et tout l’Occident .
Ce n’est pas possible ce serait l’anarchie sur terre. La terre n’est pas encore l’Eldorado, le Paradis ou chaque citoyen peut s’y mouvoir où bon lui semble sous une gouvernance unique mondiale.
Et le drame est là, à nos portes, un grand drame humanitaire qui continuera et n’est pas prêt de cesser. Pour le migrant l’espoir et le bonheur sont derriére ce mur frontiére, il faut le passer à tout prix quitte à y perdre sa vie. Tragique …. personne sur terre n’a de solution.

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

–  Arrivée massive de migrants à Montréal

–  2015, l’été des migrants, l’été meurtrier

– Les migrants de Jerusalem comme symbole mondial

– Des portes de la méditerranée aux portes du désert saharien et vice-versa


Des portes de la méditerranée aux portes du désert saharien et vice-versa

20 septembre 2018

Deplacé de force par la police marocaine de Tanger aux portes de la mediterranée et de l’Europe à Timzit aux portes du désert saharien,
Jackson un migrant camerounais de 23 ans recommencera et recommencera jusqu’à que …

« Coute que coute, quoi qu’il en soit, je préfère perdre ma vie sur la mediterranée.

Je n’ai plus d’espoir dans mon pays. Ma famille n’a rien, elle compte sur moi aujourd’hui. Je pense que je dois continuer la bataille jusqu’à la fin. »

https://www.francetvinfo.fr/monde/espagne/maroc-des-migrants-deplaces-de-force_2947969.html

Voir la vidéo: //embedftv-a.akamaihd.net/8e4e90b0ae61c7ea7c870af412e74940


Ça va durer

8 octobre 2015

La crise des réfugiés en Europe va durer « un certain nombre d’années ».

«Cette crise des réfugiés va durer un certain nombre d’années. Je n’ai pas l’illusion que ce que nous vivons en ce moment appartiendra rapidement au passé»

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne


2015, l’été des migrants, l’été meurtrier

16 août 2015

 

 

Cet été 2015 aura été si il ne l’est pas dejà,  l’été des migrants à Lampedusa en Italie, à Kos en Gréce, à Calais entre la France et le Royaume Uni ou encore à Melilla entrave espagnole au Maroc, les migrants affluent en Europe de partout, coulent ou se font couler par des gardes cotes turcs, meurent asphyxiés dans la cale du bateau qui devait les transporter à bon port, ou coulent par milliers dans le cimetiére qu’est devenue la mer Mediterrannee. Ces migrants ou nouveaux envahisseurs  usent de toutes les méthodes ou imaginations pour passer le mur, la frontiere ou la mer tel ce migrant marocain caché dans le pare-choc d’une voiture ( ps: une tres vielle voiture car les pare-chocs actuels ne sont qu’un artifice inutile). Des milliers de morts, des centaines de milliers qui attendent em Libye de pouvoir tenter et retenter le passage de la mediterrannee et le quart de million qui a traversé et se trouve en Europe. Décidément l’été 2015, l’été M, l’été Migrant et Meurtrier.

ou encore

https://www.facebook.com/plugins/video.php?allowfullscreen=true&app_id=154312637956535&channel=http%3A%2F%2Fstatic.ak.facebook.com%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F7tUlZKGPU61.js%3Fversion%3D41%23cb%3Df2792ab3c%26domain%3Dwww.lessentiel.lu%26origin%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.lessentiel.lu%252Ff1409ade8%26relation%3Dparent.parent&container_width=465&href=http%3A%2F%2Fwww.lessentiel.lu%2Fdestandaard%2Fvideos%2Fvb.7133374462%2F10153477143139463%2F%3Ftype%3D1&locale=fr_FR&sdk=joey

 

 


Les migrants de Jerusalem comme symbole mondial

8 janvier 2014

Ces migrants manifestant à Jerusalem ne sont que le symbole des migrants du SUD vers le NORD, symbole de la recherche d’un coin de paradis qu’il soit en Australie, à Ceuta & Melilla, à Lampedusa, ou encore chez l’oncle Sam.
Malheureusement partout ils sont refusés et parfois volontairement coulés en mer.
La Terre appartient à tous les hommes, mais les Nations sur Terre ne s’interessent qu’a leurs citoyens et non a leurs con-citoyens consideres comme etrangers.

Rien n’arrete(ra) ces flux migratoires vers l’espoir d’un avenir meilleur, d’un coin de « paradis » comparé à l' »enfer » dans lequel ils sont nés.
Chaque migrant africain est un drame, une histoire, un désespoir et un espoir.

Malheureusement ce probléme depasse les capacités d’accueil d’un NORD en crise économique. Qui a dit que l’enfer c’est les pauvres.