Tout n’est que dévastation et désolation après Michael

13 octobre 2018

Il ne reste plus rien, partout, ce ne sont qu’inondations, arbres abattus, routes closes et débris, ni électricité ni réseau de téléphonie, ni eau, ni nourriture, de trés nombreuses habitations sont en ruine, des marinas detruites, des centres commerciaux détruits.
Rien n’a resisté aux vents soufflant à plus de 200 km.
Pour les habitants c’est le chaos, il ne leur reste plus rien. J’imagine l’état d’esprit et de nerfs. Michael c’est l’effet d’une bombe nucléaire sans radiations.

image

C’est triste parce que même apres la reconstruction qui prendra quelques années on aura perdu la beauté et l’esprit de ces villages des années 50 du siécle dernier.
Panama City ne sera plus la Panama City que j’ai connu. Idem Mexico Beach.
Quand à Destin, je n’arrive pas à savoir l’ampleur des degats mais je pense que Destin l’a échappé belle et de justesse.

Et ce soir, pas le moindre de vent içi chez moi sur le Carmel, on dirait qu’après Michael le vent à honte de se montrer dehors ….. jusqu’à la prochaine.  Finalement choisir de vivre en Floride c’est se definir SDF.

 

 


Aprés Michael

11 octobre 2018

Le vent ce n’est rien, sans vent nous ne serions rien et avec un vent à 250 km/h il ne reste plus rien.
image

A propos Michael au sens biblique Mi Chael veut dire « qui est comme Dieu ? ». Eh bien oui le vent évidement, rien ne lui résiste.

J’avais découvert en 2008 la plage de Destin tout prés de Panama Beach.
J’avais decouvert cette plage par hasard, Destin ?
Cette plage m’a inspiré et m’a donné envie d’écrire et d’ouvrir ce blog.

Aujourd’hui je ne sais ce qu’il reste de Destin ?
Mais tout cela m’améne à dire que le Destin est entre les mains du vent,
de l’inconnu, du hasard.

Suite à cette découverte, une amie de Darnna habitant Toronto a décidé de passer ses hivers à Panama Beach City. Le 28 septembre elle a atterit de nouveau et nous a fait parvenir cette photo paradisiaque, depuis silence radio. On attend de tes nouvelles Preciosa !

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

–  Destin

–  Destin ? oh rage, oh désespoir.


Hello Grand Père

26 avril 2015

Voila je suis la, vous avez tous été surpris que moi aussi je vienne au monde un 22 avril, j’ai tout fait pour ne pas être toujours considéré comme le second, donc du depart on est à égalité mon frère et moi:
http://a392.idata.over-blog.com/3/03/75/62/illustration-bebe-cigogne.jpg
On fêtera notre anniversaire ensemble, on aura le même signe astrologique taureau, même si deja, tu trouves que physiquement mon frére et moi sommes trés differents, je suis né avec 3kilos 900 et deja je peux soulever et  tourner ma tête.  Je suis le 7268 849 264 être humain sur terre, compliqué ces chiffres !  Disons plutôt le second après mon frère qui a choisi de me nommer Michael. 
A la maison c’est la fête avec la chienne Pizza qui ne comprends plus rien, et mon frére qui ne se gêne pas pour faire beaucoup de bruit, mais ce brouhaha ne me gêne nullement pour m’endormir. C’est ça l’avantage des seconds, les parents sont moins stressés et l’ambiance est plus relaxe.  Avec moi ici, la famille se transforme de famille enfant unique à la famille classique, un vrai bonheur pour tous.
Voila aujourd’hui,  à 3 jours j’ai fait des beaux sourires à Mami.
Il parait que t’es arrivé avec un grand sac et à l’interieur de la bonne bouffe et que tu t’es marré en te souvenant qu’il y a 35 ans c’était mon arrière  grand pére maternel Haim qui soulevait les couffins en arrivant chez toi à la naissance de ma mère, les générations se suivent et passé un certain âge se ressemblent.
Bon, des aujourd’hui tout change pour toi, fini le petit fils unique, on est deux dorenavant mets le toi bien en tête. Non on ne partagera pas tout en deux, les jeunes génerations sont gatées et veulent tout en double.