L’Afrique de tous les désastres

10 janvier 2011

Algérie, Tunisie, Cote d’Ivoire, Niger, Soudan c’est le désastre au sens tragique dans tous ces pays d’Afrique.
En Tunisie le pouvoir n’hésite pas a tirer sur les manifestants.
En Algérie le pouvoir essaye de se protéger et ne pas commettre l’irréparable, il fait même marche arrière et annule la hausse des prix des produits de base.
En Cote d’Ivoire, c’est une lutte contre des résultats démocratiques qui peut basculer en une guerre civile.
Mais le dénominateur commun pour ces 3 pays ce sont des dirigeants qui feront tout mais vraiment TOUT pour ne pas perdre le pouvoir.
Au diable le peuple, au diable les chômeurs, au diable la démocratie.
Brave africains qui n’ont guère la chance de voir un peu l »Afrique sortir du marasme économique, de profiter comme les asiatiques et sud-americains de la mondialisation.
Ces totalitaires mènent au désastre leurs peuples et l »Afrique toute entière.
Le malheur est que si un laïque totalitaire échoue et c’est le cas, l’option est le religieux totalitaire et c’est bien pire. On s’éloigne de la stabilité et de la démocratisation. La mauvaise administration et le mépris pour l’Etat de droit des dirigeants africains en est la cause, la raison et la conséquence. Ajoutons les crimes, la corruption et j’en passe.
Le mondial de foot en Afrique du Sud n’aura été qu’une parenthèse. L’ Afrique continue à tirer des buts contre son propre camps.
Mais que diable demande l’Africain moyen ? du travail !


lire aussi:
tant-que-lafrique-aura-des-leaders-a-la-khadafi
et
la-chine-en-afrique-ou-le-petit-chaperon-rouge-version-moderne