Wall Street ou le mega Madoff

21 janvier 2009

La technique de Madoff était d’ utiliser les fonds de ses nouveaux clients pour rémunérer les anciens.
Les actions en bourse utilisent le même système, si il y a de nouveaux clients (acheteurs) c’est a dire une plus grande demande l’action monte et l’on utilise cette valeur ajoutée pour payer les anciens (vendeurs).
Tout Wall Street est basée sur le même système, depuis quelques années il y a toujours eu plus d’acheteurs, plus de demande, chacun y amenant ses proches, ses amis, ses relations commerciales et ses fonds de retraite.
Un beau jour la confiance a disparue et il n’y a pas eu de valeur ajoutée.
Ceux qui sont sortis a temps ont gagnés, les autres se sont retrouvés sur le carreau un peu comme les clients de Madoff, a la difference qu’avec Madoff on perd “tout”, avec Wall Street on perd “presque tout”.

madoff

madoff

Condamner Madoff ? Il faudrait donc condamner tous les Madoff-Wall Street, Paris, Londres, tous les boursiers/banquiers du monde.
Wall Street est un mega Madoff. Madoff peut dormir en paix.


de Madoff a Mybloff

25 décembre 2008

Si vous ne savez plus à qui vous fier… voici un avis sur la question ….Faites-moi confiance ! Je ne suis pas Madoff.
porte-cle
Ce porte clé est mis en vente sur le net, mais cet article est -je cite:
« Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s’il le sera. »

Dommage , il semblerait que la réponse se trouva sur le verso du porte-clé.
On ne peut donc que spéculer:
a personne, a soi-meme, ou peut être Madoff ou encore Mybloff.


Bernard Madoff – tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute

16 décembre 2008

Madoff a utilise une chaîne de Ponzi, qui est une vente pyramidale, une escroquerie mettant en jeu un effet boule de neige qui repose sur la promesse de profits inédits, entraînant un afflux de capitaux qui entretiennent le « contrat » initial, jusqu’à l’explosion de la bulle spéculative ainsi créée, au bénéfice de l’initiateur de la chaîne

J’investis 10 millions de $, il m’en promet 11 dans un an en utilisant l’argent déposé par les clients suivants. Lorsque la chaîne se coupe, la bulle éclate : tous les derniers investisseurs sont spoliés. Sont gagnants ceux qui ont quitté le navire à temps par hasard certainement.

La fable de la Fontaine « le corbeau et le renard » est toujours d’actualité : Madoff savait se montrer généreux donateur pour diverses œuvres caritatives. Ne flattez- t’il pas en déclarant version le renard « votre ramage se rapporte à votre plumage » ou version Madoff  » votre fortune vous représente et mérite le meilleur ». Les plus grandes fortunes de la planète se sont laisses séduire.

Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute.

http://www.lafontaine.net/arac270/01-02.jpg

Maître corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître renard par l’odeur alléché ,
Lui tint à peu près ce langage :
«Et bonjour Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli! que vous me semblez beau!
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le phénix des hôtes de ces bois»
A ces mots le corbeau ne se sent pas de joie;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec laisse tomber sa proie.
Le renard s’en saisit et dit: « Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l’écoute:
Cette leçon vaut bien un fromage sans doute. »
Le corbeau honteux et confus
Jura mais un peu tard , qu’on ne l’y prendrait plus.