L’homme du jour: Tim Berners-Lee, inventeur du Web

17 mars 2018

L’inventeur du WWW nous met en garde contre l’emprise grandissante des grands groupes sur internet:
«Le Web que beaucoup ont connu les toutes premières années n’est plus celui que les nouveaux utilisateurs trouvent aujourd’hui»

«Ce qui était autrefois une riche sélection de blogs et de sites Internet a été enseveli sous le lourd poids de quelques plateformes dominantes.»

Les «menaces» qui pèsent sur le World Wide Web «sont réelles et nombreuses» notamment «la désinformation» ou «la perte de contrôle» sur les données personnelles.

Ces plates-formes dominantes sont capables de verrouiller leur position en créant des barrières pour les concurrents. Elles font l’acquisition de start-ups concurrentes, achètent de nouvelles innovations et embauchent les meilleurs talents» du secteur.

La concentration du pouvoir est entre les mains de quelques plateformes – dont Facebook, Google et Twitter – donc elles peuvent «contrôler quelles idées et opinions sont vues et partagées».

berners-lee

Tim Berners-Lee, inventeur du Web.


Google représente environ 87% des recherches en ligne dans le monde.
Facebook a plus de 2,2 milliards d’utilisateurs actifs par mois – plus de 20 fois plus que MySpace à son apogée. Ensemble, les deux sociétés (y compris leurs filiales Instagram et YouTube) concentrent plus de 60% des dépenses publicitaires numériques à travers le monde.

Oh rage oh desespoir oh web de ma jeunesse, les GAFA ont raflé la mise !
et le web n’a pas encore trente ans !


« Je n’ai rien contre le Vietcong, aucun Vietnamien ne m’a jamais traité de nègre »

4 juin 2016

La phrase celèbre de Mohamed Ali alias Cassius Clay surnommé aussi « the greatest », le plus grand boxeur du XXieme siécle et décédé hier. A l’époque seul un boxeur pouvait gagner des millions de dollars au sport, les footballeurs et autres se contentaient de miettes. Avec lui la boxe est devenue momentanement un art.


Salut grand père, an III

20 avril 2015

Les temps courent surtout pour les petits avec de grands changements. Cette année m’aura permis de prendre conscience de mon moi, même si j’utilise parfois Eytan comme sujet d’action et le differencie du « je ».
On a été beaucoup ensemble puisque les lundi et mardi tu viens me chercher au gan et chantonnant on rentre en voiture chez Mami où après un petit jeu, je vais docilement faire la sieste car je sais qu’au réveil j’aurais droit à 2 carres de chocolat.

Cette année c’est la folie des ballons de toutes les couleurs, rien ne me fait plus plaisir de le voir se gonfler, rien n’est plus décevant que de l’entendre exploser.
Je les prends partout, au gan, en voiture, en promenade et j’adore les histoires et les films sur les ballons, les cinq ballons ou encore le ballon rouge.
C’est vrai que tu m’as proposé un vélo, mais j’ai préféré un ballon.
Le jour où tu as démarré et que je me suis souvenu que j’avais oublié mon ballon au gan, j’ai pleuré de tristesse mais arrivé à la maison Mami m’en a donné un autre, quel bonheur. De même lorsqu’on a acheté près d’Ikea 2 ballons à l’ heluim et que l’un s’est bloqué si haut sous la toiture, mais tu as vite couru m’en ramener un autre.

Donc l’an 3 a été l’année des ballons avant tout, bien sur j’ai appris à compter en plusieurs langues et à additionner mentalement 2+2 et même 3+3 et cela vous a inquietés car vous me préférez dans les normes plutôt que petit génie. Mais j’ai ma logique et surtout une mémoire impecable, je n’oublie rien j’enregistre tous les détails, les noms, les petites histoires liées aux « oncles » ou « tantes »,  qui m’a offert une voiture, qui m’a pris pour couper les mandarines, ect…

J’ai appris à jouer et à gagner aux dominos, j’adore jouer avec la pâte à modeler puis faire des biscuits avec Mami.
Il ne faut pas s’opposer à moi, ca m’énerve et j’insulte et je  vais jusqu’à envoyer des petits coups de pieds vengeurs, c’est mon petit caractére même si cela ne vous plait pas toujours. Et c’est vrai que j’ai un comportement modèle quand je suis avec vous mais quand mes parents sont dans la région je suis tout autre.

Un mot sur Pizza la chienne, lorsque je reviens du gan je lui raconte ma journée et mes aventures mais elle me fuit car elle me craint et n’est attirée que par la nourriture qui m’échappe.

Enfin et tu le sais j’attends un petit frére dans les prochains jours, on m’a répété que maman ira à l’hopital et reviendra avec lui, j’ai promis de lui prêter mes jouets mais je sens qu’un inconnu va me prendre de l’intérêt. Ca va péter…. affaire à suivre…

En attendant une semaine particuliere nous attend Anat se marie, mon petit frangin est en route et c’est mon 3eme anniversaire, ca t’en fait des événements Sacré Grand Père.
Oh zut mon ballon !!!!!!

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:

Salut grand père, an 2

Salut grand père, an 1

Salut grand père

En sortant du gan, nous descendons les escaliers, je ferme la porte et comme l’a toujours desiré Eytan je ne prends pas le raccourci des escaliers mais la longue pente  bariolée de fleurs et avec la barrière enfantine tout le long.
Des que je ferme la porte, Eytan est fou de joie, il sourit heureux » פתחו לנו את הדרך״ »
Je  ne comprends pas au debut et voyant des travailleurs je me dis qu’ils ont bloqué la route ce matin. Eytan est tout heureux et répète sa phrase.
Ce n’est que plus tard que je comprendrais par Shirly qu’il y avait des flaques d’eau  le matin donc Shirly lui a raconté que l’on avait fermé le chemin, d’où sa joie ce midi de pouvoir le traverser .


Salut grand père an II

21 avril 2014

Comme les temps courent pour les grands pères, n’est ce pas Papy ?
L’an I c’était mon anniversaire, je n’y comprenais rien si ce n’est du monde qui jesticulait, et pourtant depuis que de changements, je vais au gan tous les jours, je cours, j’apprends des tas de choses en regardant les autres enfants et je sais que tous les dimanches et lundi c’est toi qui vient me reprendre, je lance le bye byyyyye à tous, et nous voila main dans la main, nous entrons dans l’immeuble et Pizza vient nous accueillir, et je demande sans cesse « efo mamy, ou est mamy ». Lorsqu’elle m’ouvre la porte je sautille et cours de joie dans la maison, puis c’est pipi avec accompagnement iphone obligatoire. Un jeu une histoire et je me laisse aller prendre par Mamy pour un beau sommeil. 

J’ai bien evolué, je le sens par vos mots admiratifs a tous, d’abord avec Pizza notre chienne c’est moi le maitre et elle me suit pour jouer au ballon ou me piquer mon biscuit, ensuite  je joue au malin avec la nouriture car vous êtes tous aux aguets sur le sujet, je sais ce que je veux, Of, PTitim, jus d’orange car Mamy s’amuse à me le passer du verre rouge au verre vert, le cottage est mon plat preferé et j’ai remarqué que vous essayez tous de ne pas évoquer ce mot cottage. 

Cette année j’ai appris tous les noms de couleurs, et meme les chiffres … anglais de One TWO three four five avec accent américain merci YouTube!
J’ai appris à parler, à faire des phrases, au debut c’était compliqué ça se coinçait dans ma gorge et vous rigoliez mais ça avance. J’ai appris à faire mes besoins comme vous les grands sans rien salir, et même à m’asseoir sur le cabinet comme vous, merci Iphone, merci YouTube, je m’asseois et je me sens au cinema, je ne fais plus attention qu’au film.  A propos de besoins j’ai bien èvolué mais toi Papy tu es allé acheter un livre sur les enfants qui font encore dans leur culotte et tu as le culot de me le raconter. Tu fais marche arriére attention … Reprends toi . Le monde évolue la preuve c’est moi.

J’adore vous rendre visite le vendredi soir, j’aime bien le repas familial surtout depuis que je prends place sur une chaise normale comme vous tous, et que je joue le blasé devant la bouffe. Puis bien habillé et poli je m’asseois sur le fauteuil pour écouter une histoire.
La plage, le sable, l’eau, les pierres, j’adore ca et je n’en ‘ai plus peur. Quelle joie de jongler avec de l’eau et des dizaines de ballons meme sur le balcon, et je ne comprends pas pourquoi vous m’empechez souvent, je me deshabille, je crie kadour, mayim, mais vous êtes paralysé par la peur du froid. Allons, allons , bon l’étè est bientot là et on va s’amuser.
Une bonne année  en perpective malgré  le nombre de jours de fievres et mon nez qui coule à flot, mais que faire si mes petits camarades me passent leurs virus.

On va souvent au resto, pour une pizza, un croissant ou un repas, et la je me tiens à merveille, assis comme un grand, j’apprecie les bons moments loin de la maison.
C’est vrai que je suis pas fort en foot pour rejeter le ballon, et que tu me vois deja en intello plutot qu’en prolo, mais laisse moi le temps et je saurais d’ici l’an III te faire courir aprés la balle, promis, donc à tantôt. Et je reviens à mon leitmotiv  de l’an II « efo mamy? » 

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:
Salut grand père, an 1

Salut grand père


L’homme du jour: Michael Jackson

26 juin 2009

Le «roi de la pop» a succombé jeudi soir à une crise cardiaque, à l’âge de 51 ans.

De ce roi j’ai surtout aimé l’enfant Jackson qui chantait innocemment et avec bonheur la joie de vivre.
Mais son malheur a commencé le jour ou il a refusé d’assumer la couleur de sa peau, de pigmentation en pigmentation, de drogues et de perversion pour les jeunes enfants. Quelle tragédie !
Comme quoi le meilleur et le pire cohabitent en chacun de nous.
Black is beautiful, Michael !!