L’arche de Noé version Shimon Peres

14 décembre 2010

L’arche de Noé, d’après la Bible, est un grand bateau construit sur l’ordre de Dieu afin de sauver Noé, sa famille et toutes les espèces animales d’un Déluge sur le point d’arriver.
Le président israélien Shimon Peres, lors d’une conférence à Tel-Aviv a comparé le monde à une arche :

« Tous les pays sont impliqués dans les événements internationaux. Dans le passé, nous pouvions considérer chacun des192 pays du monde comme 192 bateaux navigant sur la mer, avec pour objectif d’éviter les collisions. Aujourd’hui, le monde est plus proche d’un immense bateau de 192 cabines. Les cabines sont dans ce cas les nations : le sort de toutes les cabines dépend de celui du navire, et, réciproquement, ce qui se passe dans les cabines affecte le sort du bateau…
Quand il y a des cabines dangereuses, et elles existent, il faut une grande coalition d’autres cabines pour obliger les cabines dangereuses à se ranger dans le sens du navire. Le problème est donc aujourd’hui interne au bateau. Peu importe où l’on regarde, nous constatons obligatoirement l’effet du navire sur la cabine.
»

Shimon Peres, le Noé 2010 ?  le comportement des hommes n’a guère changé depuis l’époque biblique et ce politicien-philosophe erre dans le désert. L’écouterons nous un jour ?


Comment sera le monde en 2025? le rapport de la CIA

27 mars 2010

Comment sera le monde en 2025? Le rapport de la CIA évoque une économie qui se mondialise, une démographie discordante avec des populations en croissances, d’autres en déclin, le boom des retraites, les migrations, les nouveaux acteurs du BRIC, l’aube de l’ après pétrole, la vague terroriste qui s’essouffle, des conflits sur les ressources naturelles, et les capacités des EU qui diminuent, et encore beaucoup de points d’interrogations sur l’avenir de la démocratie, l’intolérance croissante, les pandémies, les armes atomiques et j’en passe , rien de bien spécial car la CIA a basé son rapport sur une extrapolation du présent avec l’aide de nombreux laboratoires d’idées et d’experts.
Mais les 10 ,15 ou 20 années à venir seront plus riches d’imprevus que de certitudes. Qui avait prevu le 11 septembre, qui avait prevu Facebook et leurs consequences.

L’avenir est un grand point d’interrogation

?