Souriez Kodak

21 janvier 2012

La société américaine Kodak, leader de la pellicule photo est en faillite après 130 ans d’existence marqués par de nombreuses innovations : appareil photo grand public, caméra «super 8»…
Ironie du sort, l’entreprise a été victime de l’une de ses propres inventions. A l’origine du premier appareil numérique, en 1975, Kodak n’a pas su s’adapter au déclin de la pellicule. 
 En 1975, l’appareil conçu par un ingénieur de Kodak, Steven Sasson, prenait des photos d’une résolution de 0,01 mégapixels, de quoi nous faire rire avec nos appareils 1000 fois plus puissants aujourd’hui.

Mais il n’y a pas si longtemps avant le digital, nous ne jurions et nous ne photographions que par Kodak,  les boîtes de pellicules Kodakchrome  ont bercé l’enfance de plus d’une génération. Acheter les pellicules, les introduire et les retirer avec attention pour ne pas bruler le film, les amener chez le photographe pour les developper et imprimer, puis quelques jours plus tard avec les amis ou la famille nous decouvrions le resultats et pas moyen de les trafiquer ou de les effacer..
Souvenez vous c’était Souriez Kodak, aujourd’hui c’est faillite Kodak.