Après Durban, New York ou le centre de blanchiment des crapules.

22 septembre 2009

L’assemblée générale des Nations Unis tient son débat général au début de sa session ordinaire. A cette occasion, les Etats Membres des Nations Unies expriment leur opinions sur un large éventail de problèmes mondiaux et d’événements internationaux. Les chefs d’États et de gouvernments prononcent leurs discours à la tribune de marbre vert de l’Assemblée générale.

Voila pour le coté positif mais de l’autre  rien n’a changé –  voir mon article du 18 avril :   Durban II ou le centre de blanchiment des crapules.  Rien n’a changé, les mêmes Khadafi et Ahmadinejad seront les invités d’honneur, l’un veut rayer de la  carte la Suisse, l’autre renie la Shoa et veut détruire Israel par une attaque atomique. Deux totalitaires qui tirent sur les foules, qui truquent les élections, qui bloquent l’accès a l’Internet, qui ont pour proches collaborateurs d’anciens terroristes.
Rien de nouveau, tout cela nous les savons mais permettre a ces sanguinaires de venir discourir a New York et leur offrir des interviews , c’est encore une fois le centre de blanchissement des crapules, cette fois pas à Durban mais à New York. Leur offrir une oreille sans les fustiger c’est la honte d’un  Occident décadent qui perd le sens des valeurs. ONG ou êtes vous ? Ce qui se passe en Iran ne vous intéresse donc pas !  Il est vrai qu’a l’ ère Obama on perd les notions du bien et du mal, du bon et du tyran, de l’ami et de l’ennemi, tout se confond Soeur Emmanuelle et Khatami,  le Diable et le Bon Dieu.

Bal masqué du blanchiment, New York  le  22 septembre, salle Assemblée générale

Bal masqué du blanchiment, New York le 22 septembre, salle Assemblée générale

 » Peut-être faudrait-il dissoudre le Conseil des droits de l’homme ou n’y admettre que les pays qui sont d’authentiques démocraties. Faute de quoi il deviendrait pour la dignité humaine l’équivalent des paradis fiscaux pour l’économie : un centre de blanchiment des crapules. «  Pascal Bruckner