Portable insupPortable

15 décembre 2014

L’insupportable portable, nous sommes tous soumis  de plus en plus à cette tyrannie, ma memoire est celle de mon iphone, mes connaissances sont celles de Google, mes trajets sont ceux de GoogleMaps, mes reves sont sur le Cloud, 

J’en ai un comme tout le monde. Mais c’est immense, l’influence du portable sur notre existence. Une promenade, il y a encore vingt ans, dans une rue pouvait être froide, sans intérêt, mais il y avait la passante de Brassens, ces femmes qu’on voit quelques secondes et qui disparaissent. Il pouvait y avoir des échanges de regard, une possibilité virtuelle de séduction, un retour sur soi, une réflexion profonde et persistante. Personne, à part peut-être Alain Finkielkraut, n’a pris la mesure de la barbarie du portable. Il participe jour après jour à la dépossession de l’identité. Je me mets dans le lot.

La relation la plus élémentaire, la courtoisie, l’échange de regard, la sonorité ont été anéantis pour être remplacés par des rapports mécaniques, binaires, utilitaires, performants…

Fabrice Luchini

Mes 5 sens sont branchés sur lui, mon regard s’y fixe, mon ouie est toute iTunes, mon langage est tout Siri,  mes sens du toucher ne le lachent pas, quand à l’odorat il est inexistant exarcerbé par mon inattention du milieu ambiant.