Il n’y a pas de « gène gay »

30 août 2019

Une recherche ADN à grande échelle confirme que l’orientation sexuelle n’est pas définie par un seul gène, mais par l’environnement dans lequel une personne grandit et vit. Il n’y a donc pas de « gène gay », cela ne change pas grand chose puisque depuis belle lurette avec ou sans gène les gays ne se gênent plus.