2011 pour les nuls

13 décembre 2011

C’est simple, 2011 ce sont les épisodes surprises du feuilleton DSK entre complot et télé-réalité, la montee des islamistes dans le monde arabe de Rabat au Caire, la crise de l’euro, et Fukushima.
On peut y rajouter aux massacres d’ Abidjan, de Libye, et de  Syrie,  un mariage princier à Westminster.

Publicités

2011, l’annee Fukushima

12 décembre 2011

2011 aura ete aussi l’annee Fukushima: un ennemi invisible et imprevisible s’est abattu sur le Japon.
Un tsunami puis des centrales nucleaires incontrolees, qui ont tout ravage dans un rayon de plus de 300km.
Ravages de la nature joint aux ravages des inventions humaines dans un pays courageux, le Japon qui a subi en 1945 la premiere bombe atomique sur Hiroshima.

Fukushima peut se reproduire demain partout sur la Terrre, si un fou islamiste a la bombe, ou si une fuite se produit par accident.

Sans odeur, sans couleur ….la radioactivite. 2011 n’est qu’un avertissement.


Fukushima en 3 minutes

13 avril 2011

Les habitants qui ont fui les environs de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, dans le nord-est du Japon, sont refusés par les centres d’évacuation, de peur qu’ils soient porteurs de radiations et contaminent d’autres personnes.
Les réfugiés de la centrale nucléaire de Fukushima font peur,
11 mars 2011 – pour comprendre Fukushima en 3 minutes, appuyez ici


to be or not to be à Fukushima

4 avril 2011

A Fukushima les techniciens qui luttent pour éviter le pire sont confrontés à une situation sans précédent.
Plus ils envoient d’eau pour éviter la fusion des réacteurs, plus la radioactivité, entraînée par le flot, s’étend dans les salles et les galeries de la centrale. Mais s’ils ne font rien, inexorablement la température monte dans les réacteurs, au risque de provoquer une nouvelle catastrophe.

Tout cela n’est que la dérivée du tsunami, lui même dérivé du séisme, un tsunami que l’on ne pouvait imaginer avant l’apparition des videos on-line. En 1978 ou 1988 il y avait des tsunamis, on les appelait des ras-de-marée et l’on n’imaginait pas ainsi la puissance de la Nature. Voir et ne pas croire!


Que montre l’histoire du nucléaire ?

2 avril 2011

L’histoire du nucléaire montre que les systèmes de sécurité prévus sont toujours pris en défaut par ce qui est, par définition, imprévisible.

A Fukushima : le plan catastrophe n’existait pas.

A Fukushima de l’eau radioactive s’écoule directement dans l’océan, conséquence directe d’une brèche apparue dans un puits de récupération.

De Fukushima au Monde:
De l’iode 131 a été détecté dans des échantillons de lait en France et aux États-Unis, rapportent simultanément l’Institut français de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) et l’Environmental Protection Agency américaine. Les résultats d’analyses confirment que cet isotope radioactif provient des rejets de la centrale nucléaire de Fukushima.

Je suppose qu’au Canada ou en Israel comme un peu partout dans le monde on a relevé | on n’a pas pris soin de mesurer | et on nous cache les résultats réels comme à l’époque de Tchernobyl. On nous prend encore pour des vaches qui gobons l’herbe contaminée sans poser de questions!


Les autorités japonaises vont injecter des poissons dans les piscines de refroidissement des réacteurs nucléaires de Fukushima

31 mars 2011

L’Agence Fukushima Presse (AFP) annonce que les autorités japonaises ont décidé d’injecter des poissons et des algues dans les piscines de refroidissement des réacteurs nucléaires endommagés de Fukushima. Ces poissons d’une espèce particulière surnommés poissons-faucons se nourrissent d’algues, ainsi ils absorberont les radiations nucléaires, et nettoieront Fukishima et sa région de toute contamination radioactive.
Les poissons contaminés seront ensuite transférés dans la cuve pour être brûlés et serviront ainsi de combustible.
L’opération qui doit commencer le 1er avril est censée durer jusqu’au 30.


Japon: les équations du jour

25 mars 2011

Estimation du coût pour les compagnies d’assurance:

Séisme = entre 11 et 21 milliards $

Séisme + tsunami = entre 20 et 30 milliards $

Séisme + tsunami + radioactivité = scénario catastrophe

Hiroshima mon amour ou Fukushima mon désespoir.