Impressions Etats Unis 2013

3 janvier 2013

Vu de la station balnéaire de Clearwater, cote-ouest de la Floride quelques impressions sur les Etats Unis et leurs modes de vie, sur la pub, les armes à feu, l’alcool, le gras et les gros, des (belles) fausses blondes, du drapeau americain, et du made (proudly) in USA.
Autant de sujets qui me viendront à l’esprit en cet hiver qui est plutot l’étè en Floride.

Cleawater Beach d’abord, c’est du sable fin et bien blanc, une eau limpide, beaucoup de mouettes, goelands, herons et autres oiseaux dont je ne connais pas les noms,  des coquillages de tous genres à gogo, des éponges par çi par la  et une faune maritime riche. J’ ai fini par realiser que Clearwater Beach est une ile reliée au monde exterieur par des ponts géants que seuls les Americains vus leurs moyens infinis du siecle dernier pouvaient se permettre de construire pour une ville de 100000 habitants.

L’homme americain sait que la  nature est reine, il ne la combat pas, il s’y adapte, ainsi hotels et maisons particulieres vivent  içi en symbiose avec cette nature.
Par ailleurs le plus grand hopital pour oiseaux sauvages se trouve ici et s’occupe chaque année d’environ 10000 oiseaux blessès par des cannes à pêches, des voitures, ou des oiseaux prisonniers des poubelles. J’ai vu un oiseau sur la plage tournoyer sur une poubelle ou l’on avait jeté des residus et j’ai compris que si il y entrait il n’aurait plus la possibilité de s’envoler  vu l’ampleur de ses ailes.

Sable blanc, eau limpide, oiseaux et palmiers de tout genres, voila Clearwater Beach, que demander de plus dans un monde de plus en plus pollué ?

A suivre…..

Publicités

Ambiance antique en Floride

9 décembre 2012

La Floride nous donne 2 images, celle des cotes avec des plages infinies,  du sable blanc et du soleil et vers l’ interieur d’un plat pays plutot désertique avec des palmiers par çi par la.
Mais il y a aussi des villages de l’Amerique profonde, des villages antiques avec des rues agréables  et des cafès personnalisés parsemès d’antiquaires et des boutiques de charme.
Par hasard j’ai découvert à Dunedin pas loin de Clearwater sur la cote- est un de ces villages de charme  en voie de disparition  en cette èpoque des supercenter, megacenter et chaines. 


Bye bye America

26 février 2012

Départ, que faire ? Faut revenir à la réalité et dire bye bye a/aux:

Valets ces emmerdeurs.
Au fromage partout, c’est la sauce nationale et la cause des problèmes cardiaques.
325 millions du loto/superbal, c’est raté mais qu’aurais je fait avec cette folle somme ?
La pub en continu à la télè, on ne sait plus si c’est vrai ou pub.
La bouffe, les chiens et les bagnoles ou la folie americaine.
Les blondes stéreotypées, cheveux teints et coupés à longueur du visage.
La bouffe artificielle, des crèmes, de la chimie, du sucre et du mauvais gout.
La violence des laissés pour compte, que faire lorsqu’on vous fait miroiter richesses et reussites ?
La folie des stars et du look des actrices.
La bonne musique, le rythme and blues dans les veines.
La liberte comme nulle part ailleurs mais la police partout .
Le respect de l’autre, du different, du croyant comme de l’athee
Le sable doré, les plages infinies, l’ocean blue-navy
L’ordre et la propreté.
Les grandes chaines, Walmart, Costco,  et …
Le manque de culture génerale, les livres une espéce en voie de disparition.
La plus belle, la plus grande des voitures pour 300$/mois et l’essence 
à moins d’un dollar.
Le manque de securitè et de soins medicaux/ sociaux pour beaucoup.
La bataille électorale avec Madame Obama qui prend les devants de la scène.
Les muffins, les cheesecake et autres degenerations.
Les super XXL que ce soit dans l’assiette ou dans les tours de taille.

En finale trop de fromages, de pubs et de madame Obama a la télè.
Je retourne  au regime  c’est dommage.

PS: Voici  par ordre non alphabetique les mots les plus utilisés ici:
America, best Buy, Cheese, Dollar


Le retour du made in Usa

7 janvier 2012

De mon sejour 2011/2012  à  Miami en Floride, je retiens ces plages  infinies de sable blanc, cette mer mi bleu gris mi bleu nuit qui ressemble plus à un lac qu’à un ocean, ces gratte ciel de perfection construits entre mer et canaux, mais  je suis  particulierement impressionné  par les produits qui jusqu’à présent étaient à 100% made in China et sont desormais des produits made in Usa

Walmart est un microcosme de l’Amerique, c’est la chaine no 1 aux Etats Unis (et la plus grande au monde) .
On trouve des magasins Walmart dans tous les coins des Etats Unis,
On trouve de tout et à bon marche chez Walmart, de la nouriture aux habits, j’irai jusqu’a dire qu’il n’existe pas de  catégorie de produits que l’on ne trouve pas chez Walmart. Jusqu’à il n’y a pas trés longtemps Walmart était l’equivalent du made in China à 100%, mais il y a eu un changement ces dernieres mois, on y trouvait  un peu plus de made in Indonesia ou made in Egypt. Mais 2011 représente un tournant, une revolution silencieuse dirais-je, on trouve énormement de produits americains. Des pelotes de laine, des confitures de  qualité comparables aux « Grande Maman » francaises, des habits ect…,  mais à un prix inferieur,  
Donc les produits americains se retrouvent sur l’étagère, à des prix/qualités competitifs et cela m’amene a dire que les americains ont compris bien avant les autres que pour surmonter la crise mondiale actuelle et donner du travail, il fallait reconstruire toutes ces usines brodées et offertes aux chinois dans les annees 80.
Marche arriere, et les EU semblent bien remonter la pente et repartir sur le marché local et international.
Ajoutons la reprise des productions agricoles, blé, mais transformé  en ethanol  pour les voitures, ect….et voici une image certes subjective car c’est la mienne mais l’ image d’une reprise dans l’empire americain
Avec la chute de l’euro et les crises en Asie, l’Amerique reprend du push. Meme en activite politico-militaire les Etats reviennent en force un peu partout dans le monde.
Tout doucement sans faire de bruit le made in USA est le signe du reveil et du retour des Etats Unis en tête du peloton.
Les chiffres de 2011 sur l’ajout de plus d’un million deux cents mille emplois semblent confirmer cette hypothèse et nous revenons a l’economie reelle creative d’emplois et de productions par rapport à l’economie speculative des banquiers et boursiers de 2008.
Le retour du made in USA est ainsi le retour de la raison,et comme indiqué sur les étiquettes « Proudly made in USA » .


Destin ? oh rage, oh désespoir.

25 juin 2010

J’ai decouvert cette plage par hasard, Destin ?

Destin

C’est le nom de la ville!

Cette plage m’a inspiré et m’a donné envie d’écrire et d’ouvrir ce blog.
C’était il y a 2 ans, sur les routes d’Amérique, sur la cote ouest de la Floride juste après la frontière avec l’Alabama, il fallait s’arrêter, ce fut Destin… une merveille de la nature avec son sable blanc argenté, et sa mer d’un vert turquoise resplendissant.
C’était il y a deux ans, aujourd’hui Il y a du pétrole dans l’eau et dans le sable, il est interdit de s’y baigner …..oh rage, oh désespoir, quel destin pour Destin, quel destin pour la faune aquatique.


Destin ?

1 juin 2008

 

 

J’ai decouvert cette plage par hasard,  Destin ?Destin

C’est le nom de la ville!