Sur quelques équations non mathematiques

21 février 2012

La montée de l’islamisme, le terrorisme qu’il a engendré, mais aussi les persécutions subies par les minorités chrétiennes, ont conduit à associer sans nuance l’islam à la violence et à l’intolérance.

Les jeunes, mais aussi les adultes, sont entrés dans l’ère de la dispersion, sans que nos cerveaux parviennent toujours à répondre à ce bombardement d’informations.

« Le blogue n’a rien à voir avec le journalisme professionnel […] c’est l’expression de soi. » – Propos de Arianna Huffington 

Équation simple du modèle internet: revenus (généralement publicitaires qui augmentent selon le nombre de paires d’yeux et de visites sur le site) moins les coûts de production (largement diminués lorsque l’on ne pait pas les fournisseurs de contenu) = belle marge de profit.

La vraie raison pour laquelle vous ne pouvez pas faire mon travail c’est que c’est moi qui le fais.

Nous n’acceptons pas que la religion vienne primer sur les droits des personnes, les règles de fonctionnement de l’Etat.

J’habite chez mon chien depuis que mon chien n’habite pas chez moi.


L’équation de la victoire en Coupe du monde de football

11 juillet 2010

Impossible de prévoir les résultats du Mondial, jusqu’à présent aucune équation, aucune régression ne permet de prévoir les scores ou résultats.
Une méthode de calcul basée sur une formule mathématique combinant quatre éléments clés de la victoire – composition actuelle de l’équipe, performances passées, différentiel de buts et situation géographique du pays hôte – n’a donné que des résultats mitigés.
Les footballeurs anglais, chèrement payés, jouent beaucoup moins bien ensemble qu’en première division chacun dans son club. Les stars du Brésil, d’Argentine, ou d’Afrique se protègent plus qu’ils ne se donnent au jeu de l’équipe nationale.

En surtout en coupe du monde, les petits détails peuvent avoir une influence déterminante, une main par ci, un arbitre par la, le hasard d’ être placé au bon endroit et au bon moment ect… d’où l’impossibilité de prévoir. Il ne reste qu’à se reporter à la bêtise pour croire que Paul, la poulpe de l’aquarium peut pronostiquer mieux que les hommes. De plus dans n’importe quel match, c’est plutôt du fifty-fifty les supporters appuient chacuns leur équipe nationale et en fin de match pour 50% c’est le sourire de la victoire et pour les autres 50% c’est la grimace de l’échec.

Si vous avez une explication qui pourrait aider à résoudre l’équation de la victoire, n’hesitez pas à la publier: une bonne équation rendrait caduc le Mondial et à plat tous les espoirs des fans, spectateurs et téléspectateurs.
N’ayons crainte, ce jour est encore loin, le foot c’est comme la vie, il est imprévisible.