King Bibi ou bye bye Bibi

14 septembre 2019

1.7812623.453124013

Ces nouvelles élections de septembre 2019 sont la conséquence de la ruse de Bibi qui a dissous la Knesset au lieu de rendre le mandat au President faute de ne pouvoir former un gouvernement . On s’est donc quitté sur un 60 (partis de droite) contre 45 (centre/gauche), 10 (partis arabes) et Liberman avec 5 mandats qui détient un pouvoir disproportionné certes mais décisif.

Tout se joue donc de nouveau pour Bibi avant tout. Soit le King réussit l’impossible, l’incroyable ou ce sera un bye bye final et le King se retrouvera plus près de la prison que des bureaux gouvernementaux.

Il faut donc que le Likoud ait la 1ere place en nombre de mandats et que la droite entière arrive à dépasser les 60 mandats c’est à dire arriver au fameux 61. 1 mandat de plus qu’en avril dernier ! Ça semble facile à acquérir mais Bibi a fait une erreur fatale lorsqu’il a permis à Kahlon avec 4 mandats de s’unifier au Likud (35). Bibi aurait du avoir en poche au départ 39 mandats or les sondages ne lui accordent que 30-32. Les 4 mandats de Kahlon se sont donc évaporés pour ne pas dire perdu.

Ensuite Liberman par son coup de force réussit a doubler son score (de 5 à 10!) principalement sur le compte de Bibi.
L’union des groupes de droite va permettre de récupérer les mandats perdus de justesse en avril par Benett et Shaked.
Cette droite nationaliste passera donc de 5 à 9 mandats.

Au final la droite est censé arriver à 57 mandats (33+ 9 + 15 des partis religieux), beaucoup moins que les 60 d’avril.

Du coté du centre-gauche, les Bleus-Blancs de Gantz/Lapid peuvent espérer un léger vote des arabes en leur faveur et arriver à 36. En ajoutant Meretz remodelé (5) et le parti travailliste (4) on arrive à 44 mandats, la aussi un peu moins qu’en avril. De plus, il y a une forte chance que le parti travailliste disparaisse completement de la scène politique laissant le centre-gauche avec un maximum de 42 mandats mais par cela et indirectement faisant monter la droite de 1-2 mandats soit 58-59 mandats.

Donc 57, 58 ou 59 rien ne va plus pour Bibi et c’est Gantz qui sera chargé cette fois de former un gouvernement. Mission impossible! pour lui aussi, 42 ou 44 ne permettent rien de constructif.

Ne reste plausible que le scénario autour de Liberman d’une coalition entre Gants/Lapid et le Likud où les membres dirigeants accuseront Bibi de l’échec et agiront pour se débarrasser de lui.

Je crois que cette fois on est plus près que jamais du bye bye Bibi, mais le King est blessé et sa réaction risque encore de nous surprendre, il a plus d’un tour dans sa poche surtout si l’horizon s’appelle prison.

A LIRE OU A RELIRE SUR LE MEME THEME:
–  Rebelote ou bye bye King Bibi, faites vos jeux !


Impression Sondages: Romney aura la majorité des votes mais ne sera pas élu President

12 octobre 2012

Les derniers sondages des présidentielles américaines me donnent l’impression d’une remontée de Romney dans les intentions de vote, environ 52% des votants lui sont acquis.
52% contre 48% et pourtant, incroyable mais vrai ce sera Obama qui sera élu président grâce au système singulièrement américain des Grands Electeurs. Malgré ce 48% Obama va réussir à avoir un plus grand nombre de Grands Electeurs.

Je vais essayer d’expliquer le système avec 2 Etats la Californie (38 millions d’habitants) et le Texas (26 millions d’habitants).

Supposons que tous les habitants ont droit de vote.
En Californie 18 millions votent Romney, 20 millions votent Obama.
En Floride 20 millions votent Romney, 6 millions votent Obama.
Au total 38 millions ont voté Romney contre 26 pour Obama.
Mais la Californie envoie 55 Grands Electeurs pour Obama qui a remporté cet Etat donc par la même occasion tous les Grands Electeurs de cet Etat.
Le Texas envoie 38 Grands Electeurs tous pour Romney qui a remporté cet Etat
Obama a donc plus de Grands Electeurs (55) que Romney (38), il remporte les élections malgré un nombre inférieur d’électeurs (26 contre 38 millions).

Ainsi on pourrait extrapoler sur 3 Etats ou encore sur les 50 Etats des E.U, et ce qui explique l’importance des Etats clés qui ont un grand nombre de Grands Electeurs tel la Floride avec 29 Grands Electeurs ou l’Ohio avec 18.
La Californie et le Texas ne sont pas considérés comme Etats clés malgré leur 55 et 38 Grands Electeurs car ils sont considérés comme étant sur à presque 100% de voter le premier démocrate pour Obama, le second républicain pour Romney.
Une quarantaine d’États sur 50 sont solidement acquis à l’un ou l’autre des candidats, mais une dizaine sont divisés entre démocrates et républicains : c’est là que Barack Obama et Mitt Romney concentrent leurs efforts pour passer la barre des 50 %, ne serait-ce que de quelques voix, et engranger les Grands Électeurs.

D’après ces sondages Obama obtiendrait 290 grands électeurs et Romney 248, 270 étant le chiffre magique de la majorité.
On verra donc un Président élu avec moins de 50% des voix. Frustrant pour Romney, dur à accepter mais ce sont les règles américaines de la même manière qu’un match de basket dure 40 minutes et très souvent un tir de 3 points à la dernière seconde permet de bouleverser le score et de l’emporter.

Mais tout cela n’est que spéculation, j’attends le 6 novembre, je rêve d’un changement, aux USA tout est possible pour un immigré …. sauf de devenir Président.


Voter

22 avril 2012

Voter ? 
Votez ! 
Vote Eh? 
ok je vote pour Eh, 
Pardon je vote pour elle, 
Et pourquoi pas pour lui 
Eh, euh tout compte fait je ne vote pas, 
Mais si je ne vote pas ce sera elle. 
Euh, pour qui voter ?


Israel: trop de démocratie nuit à la démocratie

11 février 2009

Les résultats des élections en Israel font entrer a la Knesset 11 partis dont 6 qui ont entre 3 à 5 mandats soit 24 mandats (ou 20% ) des 120 sieges.
Kadima et le Likoud étant au coude à coude il sera donc difficile de former une coalition de 60 sièges ou plus.
Tout aurait été plus simple si l’on avait contraint les partis à  un minimum de 6 sièges (ou 5%) pour êtres représentés, nous nous serions retrouvés avec 5 partis , 2 de droite , 2 du centre et un parti religieux.


kadima 28 likud 27 liberman 14 travaillistes 13 sash 11 et les autres 24

Extrapolons les résultats obtenus:
Le centre aurait eu 51 sieges (36 kadima, 15 travaillistes)
La droite aurait eu 55 sieges (35 likoud, 20 liberman)
et les religieux Shash 14 mandats.

Une coalition centre-religieux aurait eu la majorité avec 65 sieges et  une coalition droite-religieux 69 sieges.
Une simple coalition kadima-likoud aurait été possible avec 36+35 = 71 sieges.
Malheureusement le nombre de petits  partis vient compliquer la tâche.
Trop de démocratie en Israel,  cela nuit à la démocratie.
Dire que les E-U avec 300 millions d’habitants  n’ont que de 2 partis.
S’ ils  devaient appliquer la methode israélienne nous aurions 50 * 11= 550 partis !

PS: cet article a été publié sur darnna


Les élections en Israel

8 février 2009

Mardi jour J. Qu’en est il? vu par les mystiques, les sondages, la meteo et les indecis.

27 Grand favori des sondages mais l’ecart se resserre, il depend désormais des prières du rabbin!

25 Les femmes n’ont pas la cote en politique, Hillary, Segolene et maintenant Tsipi, la faute aux féministes !!.

17 On ne peut esperer meilleur ministre de la Defense.

19 Le joker + il monte – bibi a de chances de l’emporter. Encore 1 petit mandat et bravo c’est Tsipi qui l’emporte.

10 les 10 commandements ==> le diable en Liberman

100% L’hiver commence mardi , pluies abondantes et l’israélien n’aime pas se mouiller.

15% Ils aiment tromper les sondages, aiment voter pour le vainqueur: detiennent la clé du scrutin