Pourquoi Trump et Bernie Sanders nous surprennent

27 février 2016

 

Trump sait bien mieux que les autre candidats républicains exprimer la crainte et la colère des électeurs. Par ses propos grossiers il rage avec nous. il a des mots explosifs qui se defont des protocoles du politiquement correct et évoque ce que les electeurs n’ont pas osé dire durant ces derniéres années.

Sanders lui nous raméne à des valeurs sociales et morales loin du capitalisme sauvage qui nous ebranle ces derniéres années.

Trump est donc ce que nous n’osons dire et Sanders ce que nous n’osons être et que nous voulons retrouver.

Un duo Trump-Sanders nous permettrait donc de dire et d’être, de reexister enfin.
Mais il faudra choisir ou Trump ou Sanders, on ne peut avoir le meilleur des mondes en 2016. Le meilleur des mondes c’était il y a 50 ans avec les Beatles, Wodstock et l’Etat Providence.


Oh bama ! es-tu la ?

6 octobre 2012

Cette caricature me fait penser au numéro de Clint Eastwood avec une chaise vide représentant Barack Obama lors de la convention républicaine de Tampa.

La preuve que l’on peut être un bon conferencier car tout est prêt sur le papier mais des qu’il s’agit d’un debat à deux, qu’il faut improviser alors c’est le black-out, une caratèristique des Lions.

Romney: 1 – Obama: 0
Il reste 2 matches pour marquer des points, mais le resultat final est par K.O.


Du shérif espoir 2008 à la grande désillusion 2010

30 octobre 2010

Lors d’une conférence de presse, Barack Obama a assuré que les deux colis suspects retrouvés dans les avions cargo à Dubaï et au Royaume-Uni contenaient « apparemment des explosifs« . Une information qui va à l’encontre de précédentes déclarations du FBI, selon qui aucun engin explosif n’avait été découvert dans les deux colis interceptés.

Si la communaute juive de Chicago (ville du president Obama) est visée, comment affirme t’on donc que « l’engin devait exploser dans l’avion« .

Trop de contradictions, tout se confond, on ne sait plus ou et comment cette histoire a commencé, au Yémen, en Angleterre, dans un avion ? Mais l’alerte est lancée et bien prise par les hommes du President, par le Président lui même. Tout ça à quelques jours de l’élection américaine! Sacré coïncidence..
Bref on nous présente tout un cocktail, du vrai, du faux, de l’imaginaire, du sensationnel, de la peur, de la terreur et un shérif superman prêt a reprendre les commandes pour sauver l »Amérique en chute libre depuis qu’il en a prit les commandes en 2008.
Encore une stratégie pour garder les gens dans la peur ? pour faire diversion au vote de mardi ou le shérif espoir n’est plus que désespoir pour la majorité d’américains.